BFMTV
Dossier

Marine Le Pen

Marine le Pen, présidente du Rassembelement national (anciennement Front national), Lors des élections législatives de 2017, elle est élue députée dans la onzième circonscription du Pas-de-Calais. Elle est en campagne pour l'élection présidentielle de 2017 et s'incline au 2ème tour face à Emmanuel Macron avec 33,90% des voix. En 2012, elle est arrivée en troisième position au premier tour, derrière Nicolas Sarkozy et François Hollande, avec 17,90% des voix. Depuis, son mouvement a remporté plusieurs mairies et de nombreux conseillers régionaux. Si les proches de Jean-Marie Le Pen se font toujours entendre au sein du Front national, elle a imposé une stratégie de dédiabolisation. A un an de l'élection présidentielle 2022, les sondages lui sont favorables et la place, quasi-systématiquement, au second tour. 

Marine Le Pen s'est exprimée sur la question de l'euro ce jeudi soir sur le plateau de L'Emission politique de France 2. Elle n'a pas indiqué de cap clair à ce sujet.

Législatives: "Nous avons des réserves de voix considérables",estime Marine Le Pen

Législatives: "Nous avons des réserves de voix considérables",estime Marine Le Pen

Marine Le Pen a rapidement réagi ce dimanche après l'annonce des premiers résultats du premier tour des législatives, où La République en Marche arrive largement en tête. "Il faut dans le cadre de cette recomposition de la vie politique apporter les valeurs qui sont les nôtres" à l'Assemblée nationale, a affirmé la présidente du FN. "Nous avons des réserves de voix considérables (…) J'en appelle donc à tous les patriotes pour qu'ils aillent aux urnes dimanche prochain".

"Un débat sévère. On est en désaccord sur tout", juge Marine Le Pen

"Un débat sévère. On est en désaccord sur tout", juge Marine Le Pen

Marine Le Pen, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, a estimé que le débat présidentiel de mercredi soir qui l'opposait à Emmanuel Macron avait été "sévère". "C'est la première fois qu'il y a un débat présidentiel avec deux personnes qui ont une vision aussi opposée des choses et du projet à mettre en œuvre", a déclaré la candidate du Front national, estimant que c'était cela "qui a bousculé les codes".

"Le terme de plagiat est un peu excessif" Paul-Marie Couteaux sur le discours de Marine Le Pen

"Le terme de plagiat est un peu excessif" Paul-Marie Couteaux sur le discours de Marine Le Pen

Marine Le Pen a-t-elle plagié François Fillon à Villepinte lundi, en reprenant plusieurs extraits d’un précédent discours tenu par l’ex-candidat LR. Au FN, Nicolas Bay parle d’"emprunt" et de "clin d’oeil". Mais l’auteur des propos repris, Paul-Marie Couteaux, dit ce mardi sur BFMTV les avoir transmises à François Fillon, et François Fillon seul, dans une note. Il réfute l’hypothèse selon laquelle, il les aurait aussi partagées à Marine Le Pen avec qui il a aussi travaillé il y a quelques années. Mais il ne se montre pas choqué par une telle reprise : "Les discours font partie du patrimoine commun et même du domaine public. J’ai en mémoire un discours de Winston Churchill qui reprend un discours de Clémenceau. C’est une bonne chose que certains beaux discours soient repris par les uns et par les autres."

L’édito de Christophe Barbier: Le pari de Marine Le Pen

L’édito de Christophe Barbier: Le pari de Marine Le Pen

Marine Le Pen part à l'assaut des suffrages de droite. La candidate du FN a affirmé lundi soir en meeting sa volonté d'instaurer un "moratoire immédiat sur toute l'immigration légale". Puis hier, à Marseille, l'occasion a été pour elle d'attaquer François Fillon. "M. Fillon n’a jamais tenu ses promesses", a-t-elle affirmé. Une stratégie musclée puisque dimanche, tout le match se jouera dans l'escalier de la droite. Elle sera en duel avec un François Fillon qui monte. L'enjeu est alors de cibler cet adversaire de droite qui joue notamment sur le thème de l'identité, menant son combat contre les Islamistes. Serait-ce un pari gagnant ? - L’édito de Christophe Barbier, du jeudi 20 avril 2017, sur BFMTV.

Frappes de Trump en Syrie: "Une vive source d'étonnement", pour Marine Le Pen

Frappes de Trump en Syrie: "Une vive source d'étonnement", pour Marine Le Pen

Marine Le Pen était l'invitée de Ruth Elkrief, ce vendredi sur BFMTV. La candidate Front national à la présidentielle 2017 a confié que les tirs de missiles réalisés par des navires américains sur une base aérienne syrienne, dans la nuit de jeudi à vendredi, ont été pour elle "une vive source d'étonnement (…) C'est un acte belliqueux et d’ingérence. Et surtout, il est effectué sans attendre l'ouverture de l'enquête internationale". Donald Trump a déclaré que la base aérienne visée était celle dont était parti le missile provoquant l'attaque chimique qui a fait des dizaines de morts, mardi en Syrie.