BFMTV

Société

Dans un rapport interne dévoilé par Le Parisien, les pompiers regrettent de ne pas avoir été assez pris en compte dans la gestion du coronavirus. Ils regrettent aussi des "lourdeurs administratives".

Aéroports : qui sont les mauvais élèves ? - 04/07

Aéroports : qui sont les mauvais élèves ? - 04/07

C'est le premier week-end de vrai départ en vacances et les Français se décident à reprendre l'avion. D'ailleurs, on enregistre une hausse de 25% des recherches de billets sur les sites de comparateur de vols en un an. Quels sont les compagnies aériennes et aéroports qui réservent le plus de mauvaises surprises à leurs passagers, notamment question annulation et ponctualité ? - L'édito Eco d'Emmanuel Lechypre, du samedi 4 juillet 2020, sur BFMTV. Chaque week-end, l'éditorialiste Emmanuel Lechypre décrypte l’actualité économique et revient sur un des sujets qui a marqué l'actualité de la semaine. BFMTV, 1ère chaîne d'information en continu de France, vous propose toute l'info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Édition spéciale – Vendredi 3 Juillet 2020

Édition spéciale – Vendredi 3 Juillet 2020

François Gapihan reçoit Céline Bracq, directrice générale de l'institut de sondage Odoxa, Frank Tapiro, conseiller en communication, Michaël Szames, directeur du développement éditorial du réseau de chaînes TV locales Vià, Yann Marec, rédacteur en chef de Midi Libre, Agathe Lambret, notre correspondante en duplex depuis l'Elysée, Alexis Cuvillier, notre envoyé spécial en duplex depuis Matignon, David Doukhan, rédacteur en chef du service politique du Parisien - Aujourd'hui en France, Alexandre Devecchio, éditorialiste au FigaroVox, Nadine Morano, députée européenne Les Républicains, Bruno Jeudy, notre éditorialiste politique ainsi que nos journalistes politiques, Ruth Elkrief et Benjamin Duhamel dans l'édition spéciale sur le remaniement gouvernemental, présentée par François Gapihan, ce vendredi 3 juillet 2020, sur BFMTV. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Story 3 : Édouard Philippe a quitté Matignon - 03/07

Story 3 : Édouard Philippe a quitté Matignon - 03/07

Après la passation des pouvoirs entre les deux hommes, Édouard Philippe a quitté l'hôtel de Matignon. Jean Castex, son successeur, a prononcé ses premières paroles publiques en tant que Premier ministre. L'ancien chef du gouvernement sort-il par la grande porte ? Emmanuel Macron va-t-il lui proposer une autre mission ? On en parle avec: Bruno Jeudy, notre éditorialiste politique. Alexis Cuvillier, notre envoyé spécial en duplex depuis Matignon. Nadine Morano, députée européenne "Les Républicains". Alexandre Devecchio, éditorialiste au FigaroVox. Céline Bracq, directrice générale de l'institut de sondage Odoxa. Et David Doukhan, rédacteur en chef du service politique du Parisien - Aujourd'hui en France. - Edition spéciale sur le remaniement gouvernemental, présentée par François Gapihan, ce vendredi 3 juillet 2020, sur BFMTV. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Story 2 : La passation à Matignon entre Édouard Philippe et Jean Castex - 03/07

Story 2 : La passation à Matignon entre Édouard Philippe et Jean Castex - 03/07

Jean Castex, maire LR de Prades et qui a été le "Monsieur déconfinement" du gouvernement, a été nommé Premier ministre ce vendredi par Emmanuel Macron. Il remplace Édouard Philippe qui doit être chargé d'une mission pour reconstruire la majorité. La passation de pouvoirs entre les deux hommes se fait en ce moment à Matignon. Les discours de l'un et de l'autre sont à suivre sur notre antenne. Mais d'ores et déjà, quels sont les premiers objectifs du nouveau chef du gouvernement ?

Story 1 : Jean Castex succède à Édouard Philippe à Matignon - 03/07

Story 1 : Jean Castex succède à Édouard Philippe à Matignon - 03/07

Jean Castex, maire LR de Prades et qui a été le "Monsieur déconfinement" du gouvernement, a été nommé Premier ministre ce vendredi par Emmanuel Macron. Il remplace Édouard Philippe qui doit être chargé d'une mission pour reconstruire la majorité. Mais qui est ce nouvel homme fort de Matignon ? On en parle avec: Frank Tapiro, conseiller en communication. Michaël Szames, directeur du développement éditorial du réseau de chaînes TV locales Vià. Yann Marec, rédacteur en chef de Midi Libre. Agathe Lambret, notre correspondante en duplex depuis l'Elysée. Alexis Cuvillier, notre envoyé spécial en duplex depuis Matignon. Ainsi que nos journalistes politiques, Ruth Elkrief et Benjamin Duhamel. - Edition spéciale sur le remaniement gouvernemental, présentée par François Gapihan, ce vendredi 3 juillet 2020, sur BFMTV. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

"Au contraire": pourquoi cette expression d'Emmanuel Macron sur le maintien d'Édouard Philippe n'a pas été publiée dans tous les journaux

"Au contraire": pourquoi cette expression d'Emmanuel Macron sur le maintien d'Édouard Philippe n'a pas été publiée dans tous les journaux

L'interview d'Emmanuel Macron publiée ce jeudi soir dans la presse quotidienne régionale a connu quelques modifications. Dans un premier temps, plusieurs journaux ont rapporté qu'il avait répondu "au contraire" à la question de savoir si Edouard Philippe, "c'était de l'histoire ancienne". Cette réponse n'apparaît pourtant pas dans tous les titres de presse régionale.

Scandale dans la CSI 93: l'avocate d'une victime témoigne

Scandale dans la CSI 93: l'avocate d'une victime témoigne

En plein débat sur les violences policières, la compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis est visée par 17 enquêtes préliminaires. On les surnommait « la bande des 21 ». Dès le mois de décembre 2014, la hiérarchie de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis (CSI 93) signalait le comportement odieux et raciste de certains de ces vingt-et-un fonctionnaires. Elle expliquait avoir entendu sur les ondes ses subordonnés se gargariser « de bosser le 31 », seul jour de l'année pour pouvoir « taper » sur certaines personnes. Après un signalement à l'administration, ces policiers sont mutés « dans l'intérêt du service ». Le linge sale est lavé en famille, sans que la justice ne soit avisée. Rackets de dealers, violences, propos racistes, interpellations illégitimes, confiscation de stupéfiants à des fins personnelles, procédures montées ou trafiquées… L'étendue et la diversité des soupçons donnent le vertige. Si bien que le préfet de police a annoncé ce jeudi la dissolution pure et simple du service. Du jamais-vu depuis l'affaire des méthodes douteuses de la BAC de Marseille. Quatre agents de la CSI 93, ont été mis en examen. Au total, 10 % des 150 fonctionnaires qui la composent pourraient être impliqués.