BFMTV

Société

Exaspéré par les dépôts sauvages, le maire de la petite commune d'Art-sur-Meurthe, Jean-Pierre Dessein, a décidé de prendre le taureau par les cornes et de ramener lui-même les détritus à ses propriétaires.

379 personnes sont mortes en prenant un selfie entre 2008 et 2021, d’après une étude espagnole

379 personnes sont mortes en prenant un selfie entre 2008 et 2021, d’après une étude espagnole

Une étude scientifique espagnole, menée par la Fondation iO et bientôt publiée dans le Journal of Travel Medicine, s'est penchée sur le nombre de personnes mortes en prenant un selfie dans le monde. Au moins 379 personnes sont mortes dans ces circonstances depuis 2008. Selon Christina Juesas, responsable communication de la Fondation et cosignataire de l’étude, "c’est une tendance qui grandit". Cependant, les chiffres de cette enquête seront probablement revus à la hausse car ils n’incluent que les cas de morts par selfie reportés dans la presse en anglais, espagnol, français, allemand, portugais et italien.

Story 4 : Éric Zemmour, objet de toutes les attentions ? - 27/10

Story 4 : Éric Zemmour, objet de toutes les attentions ? - 27/10

Éric Zemmour concentre-t-il toutes les attentions ? En attendant de se déclarer officiellement à l'élection présidentielle de 2022, il était journaliste, éditorialiste, polémiste. On l'a vu sur le service public, dans les colonnes de Figaro, on le voit sur les plateaux de télévision. Il bouscule complètement le jeu politique aujourd'hui. Il est aussi l'objet d'une enquête dans L'Express et lundi sur BFMTV dans Ligne Rouge “Éric Zemmour, une obsession française”, et d'un livre à paraître "Le Radicalisé" (Ed. Seuil). On en parle avec: Benjamin Duhamel, journaliste politique BFMTV. Éric Chol, directeur de la rédaction de L'Express. Et Pauline Revenaz, journaliste BFMTV, co-auteure d'une enquête diffusée dans Ligne Rouge lundi soir sur BFMTV “Éric Zemmour, une obsession française”.

Story 3 : Hôpitaux, 20 000 soignants manquent à l'appel - 27/10

Story 3 : Hôpitaux, 20 000 soignants manquent à l'appel - 27/10

Une enquête flash conduite à l'initiative du Conseil scientifique au début du mois d'octobre livre un tableau inquiétant de la situation dans les hôpitaux français. Selon cette étude, près de 20% des lits sont fermés dans les CHU et les CHR en raison d'une pénurie de personnel. Au chapitre de ces pénuries d'effectifs, l'avis du Conseil scientifique pointe cinq professions connaissant une tension particulière: les infirmiers, les personnels exerçant dans les blocs, les anesthésistes, les manipulateurs de radiologie et les masseurs-kinésithérapeutes. On en parle avec Benjamin Rossi, infectiologue au Centre Hospitalier Robert Ballanger (Seine-Saint-Denis). William Perel, infirmier à l'hôpital, délégué SNPI - Syndicat national des professionnels infirmiers. Caroline Dieudonné, journaliste santé BFMTV. Et Laurent Neumann, éditorialiste politique BFMTV.

Story 2 : Marine Le Pen monte et Emmanuel Macron baisse dans les intentions de vote selon un sondage Elabe - 27/10

Story 2 : Marine Le Pen monte et Emmanuel Macron baisse dans les intentions de vote selon un sondage Elabe - 27/10

Les intentions de vote continuent d'évoluer. Selon le dernier sondage Opinion 2022- Elabe publié ce mercredi 27 octobre 2021, au premier tour du scrutin, Emmanuel Macron passe sous la barre des 25%. Marine Le Pen et Éric Zemmour progressent respectivement de 3 et 2 points pour totaliser 35% des voix. – Nous en parlons avec : Bernard Sananès, président de l'institut de sondage Elabe, Amandine Atalaya et Laurent Neumann, éditorialistes politiques BFMTV, ainsi que Pieyre-Alexandre Anglade, député "La République en Marche" des Français de l'étranger, porte-parole du groupe "La République en Marche" à l’Assemblée nationale.

Story 1 : Violence sur fond de trafic de drogue à Alençon - 27/10

Story 1 : Violence sur fond de trafic de drogue à Alençon - 27/10

Après la nuit de violences à Alençon, dans l'Orne, où treize véhicules ont été incendiés et des policiers ont été visés par des tirs de mortiers d'artifice, le maire de la ville et la préfète ont martelé leur "détermination d'agir pour la tranquillité" des habitants. Des renforts de police sont arrivés dans la ville pour prévenir toute nouvelle flambée de violences. La loi est-elle vraiment appliquée ? La réponse pénale est-elle à la hauteur ? On en parle avec : Alexandra Gonzalez, cheffe adjointe du service police-justice de BFMTV. Guillaume Farde, notre consultant sécurité. Joaquim Pueyo, maire PS d'Alençon (Orne). Ainsi qu'Amandine Atalaya et Laurent Neumann, nos éditorialistes politiques.