BFMTV

International

Alors que la journaliste américaine Hadley Gamble interrogeait le président russe sur l'augmentation des prix de l'énergie, Vladimir Poutine lui a répondu que "c'était une belle femme" mais qu'elle ne comprenait pas ce qu'il disait.

Le sorcier officiel de la Nouvelle-Zélande évincé après 30 ans de bons et loyaux services

Le sorcier officiel de la Nouvelle-Zélande évincé après 30 ans de bons et loyaux services

Après plus de trente ans de bons et loyaux services, le sorcier de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a été contraint par le conseil municipal de quitter ses fonctions. A 88 ans, Ian Brackenbury Channell, était une célébrité de la ville et les touristes venaient de loin pour le voir s'adresser à la foule dans sa robe noire, avec sa longue barbe, ses cheveux ébouriffés, un chapeau pointu sur la tête.

Benaouda Abdeddaïm : Le nouveau Premier ministre japonais affirme que le rejet des eaux usées de la centrale nucléaire Fukushima ne peut pas être retardé - 18/10

Benaouda Abdeddaïm : Le nouveau Premier ministre japonais affirme que le rejet des eaux usées de la centrale nucléaire Fukushima ne peut pas être retardé - 18/10

Ce lundi 18 octobre, dans sa chronique, Benaouda Abdeddaïm s'est penché sur la décision du nouveau Premier ministre japonais de faire de la libération des eaux usées de la centrale nucléaire Fukushima une urgence. Cette chronique est à voir ou écouter du lundi au vendredi dans Good Morning Business présentée par Sandra Gandoin et Christophe Jakubyszyn sur BFM Business.

Migrants: pourquoi les traversées de la Manche sont déjà deux fois plus importantes cette année

Migrants: pourquoi les traversées de la Manche sont déjà deux fois plus importantes cette année

Ce week-end encore, de nombreux migrants ont tenté de traverser la Manche pour rejoindre l’Angleterre. La météo était favorable en mer. Les tentatives de traversées par bateau sont extrêmement nombreuses depuis le début de l'année. La préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord en dénombre plus de 20.000 depuis le début de l'année, contre 9500 en 2020, 3019 en 2019 et 586 en 2018. Des migrants souvent syriens ou irakiens qui tentent la traversée à 30 ou 40 sur des bateaux pneumatiques.