BFMTV

Politique

Avec Clémentine Autain, députée, candidate LFI aux élections régionales d’Île-de-France.

Story 4 : "La République doit incarner autorité et ordre", déclare Manuel Valls - 14/05

Story 4 : "La République doit incarner autorité et ordre", déclare Manuel Valls - 14/05

L'ancien Premier ministre, Manuel Valls, est intervenu sur notre plateau ce vendredi pour réagir sur la sécurité dans le pays. Plutôt que de polémiquer et de se renvoyer les responsabilités, ce qu'il faut, c'est que les responsables politiques de ce pays restaurent l'autorité, a-t-il déclaré concernant la violence à l'encontre des policiers. Et d'ajouter que cette violence est une crise profonde de la société. Manuel Valls a également réagi autour des manifestations pro-palestiniennes prévues demain en France. "Gérald Darmanin a pris les dispositions qui s'imposaient", a-t-il dit. On en parle avec Philippe Corbé, chef du service politique de BFMTV.

Story 3 : Israël/Hamas, tension extrême à la frontière - 14/05

Story 3 : Israël/Hamas, tension extrême à la frontière - 14/05

Au cinquième jour d'affrontements entre Israël et le Hamas, 1 800 roquettes ont été tirées. Des chars sont positionnés le long de la bande de Gaza. Les raids aériens continuent. Le bilan fait maintenant état de plus de 100 morts. En France, les esprits s'échauffent autour des manifestations pro-palestiniennes prévues samedi à Paris. Le rassemblement est interdit. "Le conflit au Proche-Orient ne doit pas s'exporter sur notre territoire", a dit Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur redoute des troubles à l'ordre public. On en parle avec Noémie Halioua, envoyée spéciale i24NEWS à la frontière avec Gaza (Israël), Anthony Bellanger, consultant international de BFMTV, Me Sefen Guez Guez, avocat de l'Association des Palestiniens en Ile-de-France, à l’origine du dépôt du recours, Amandine Atalaya, notre éditorialiste politique et Noémie Madar, présidente de l'Union des Étudiants Juifs de France (UEJF).

Story 1 : Policier dans le coma, ses agresseurs en fuite - 14/05

Story 1 : Policier dans le coma, ses agresseurs en fuite - 14/05

La police est une nouvelle fois prise pour cible. Un fonctionnaire est ce soir dans le coma, victime de jet de projectiles à Rive-de-Gier, dans la Loire. Ses agresseurs ont pris la fuite. De quoi alimenter la colère des syndicats qui sont vent débout depuis la mort d'Éric Masson, et le débat politique explosif autour de la sécurité. Marine Le Pen n'a pas tardé à réagir. On en parle avec Mélanie Vecchio, journaliste police-justice BFMTV, Laurent Olivero, délégué Unité SGP Police FO, secteur Rive-de-Gier (Loire) et David Olivier Reverdy, secrétaire national adjoint province du syndicat Alliance Police nationale.

Story 2 : 72h après, le fugitif des Cévennes insaisissable - 14/05

Story 2 : 72h après, le fugitif des Cévennes insaisissable - 14/05

La traque n'en finit plus dans les Cévennes. Des équipes cynophiles, 350 gendarmes, 8 hélicoptères, mais rien n'y fait. Quatre jours de recherche, mais toujours pas de trace de Valentin Marcone. Cet homme est le meurtrier présumé de deux individus dans une scierie du massif des Cévennes, dont son supérieur hiérarchique. Alors pourquoi reste-t-il introuvable ? A-t-il réussi à fuir la zone de recherche ? Est-il toujours en vie ? On en parle avec Antoine Forestier, envoyé spécial de BFMTV à Saumane (Gard). Antony Couzian-Marchand, ancien membre du GIGN et directeur de Gallice Group. Jérôme Poirot, ancien adjoint à la Coordination nationale du renseignement - auteur de “Renseignements et Espionnage : Au-delà des légendes” (éd. Plon). Et Matthias Tesson, journaliste police-justice BFMTV.

Policier dans le coma: un député LREM de la Loire dénonce une "violence banalisée" et s'inquiète d'un "point de non-retour"

Policier dans le coma: un député LREM de la Loire dénonce une "violence banalisée" et s'inquiète d'un "point de non-retour"

Jean-Michel Mis, député "La République en Marche" de la Loire, a réagi à l'agression d'un policier à Rive de Gier, ville située entre Lyon et Saint-Étienne. Selon lui, cette affaire illustre la "violence banalisée" au sein de la société et "évoque un point de non-retour". Après s'être reçu une bouteille en verre sur la tête, le policier agressé a été opéré et placé dans le coma.