BFMTV
Dossier

François Fillon

Elu de la Sarthe, député de Paris et plusieurs fois ministre, François Fillon a surtout été le chef du gouvernement sous la présidence de Nicolas Sarkozy pendant 5 ans, avant de soutenir sa candidature à la présidentielle de 2012. Il échoue ensuite à prendre la tête de l'UMP lors de l'élection interne de 2012 face à Jean-François Copé. Un scrutin qui laissera la droite longtemps divisée. A l'occasion de la primaire de la droite, il s'est imposé à la faveur d'une fin de campagne canon. Outsider, mais loin des favoris Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, François Fillon s'est finalement imposé très clairement, lors d'un second tour face au maire de Bordeaux. Lancé dans la course très tôt, il affirme être un "candidat qui veut proposer un projet de rupture et de progrès". Son programme économique, libéral, préconise une maitrise stricte des dépenses publiques, veut atteindre 110 milliards d'économies en cinq ans, la suppression des 35 heures et de l'ISF ainsi que celle de la retraite à 65 ans. Sur les sujets sociétaux comme l'éducation, il propose notamment de "réécrire les programmes d'histoire avec l'idée de les concevoir comme un récit national" et souhaite "imposer" aux musulmans de France "les règles communes qu'ont acceptées les chrétiens et les juifs". Pas question cependant de durcir les règles de la laïcité.

Manuel Valls, candidat à la primaire de la gauche, était l'invité ce mercredi du journal de 20h de TF1. L'ancien Premier ministre en a profité pour détailler ce qui le distingue du candidat à la présidentielle désigné par la droite et le centre, François Fillon.

L’édito de Christophe Barbier: Syrie: Quid de la relation entre Hollande, Fillon et Poutine ?

L’édito de Christophe Barbier: Syrie: Quid de la relation entre Hollande, Fillon et Poutine ?

François Fillon et François Hollande n'ont pas la même vision du numéro un russe. Hier, le candidat de la droite à la présidentielle a assumé sa proximité avec Vladimir Poutine en défendant le principe d'une initiative diplomatique de l'Europe. Son objectif: mettre autour de la table tout ceux qui peuvent arrêter ce conflit. François Hollande, quant à lui, n'a jamais cessé de parler au Président russe, principal allié du régime syrien. Peut-on donner tort à François Fillon ? - L’édito de Christophe Barbier, du vendredi 16 décembre 2016, sur BFMTV.

Santé: Le programme de François Fillon jugé ambigu

Santé: Le programme de François Fillon jugé ambigu

Loin d’éteindre les critiques, la mise au point de François Fillon sur son planning de réforme du système de santé relance les spéculations de ses adversaires. Dans une tribune publiée par Le Figaro, il a tenté d'expliquer son projet pour la Sécurité sociale. Le candidat de la droite et du centre à la présidentielle précise que son programme ne consiste nullement à privatiser l'Assurance-maladie, mais à sauver son caractère universel en responsabilisant les assurés. Pourquoi le projet de François Fillon est-il mal jugé ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du mardi 13 décembre 2016, sur BFMTV.

L’édito de Christophe Barbier: Présidentielle 2017 : François Fillon devance Marine le Pen

L’édito de Christophe Barbier: Présidentielle 2017 : François Fillon devance Marine le Pen

Dopé par sa victoire à la primaire, François Fillon est largement en tête pour la course à l'Élysée. Selon le dernier sondage Elabe pour Bfmtv, il recueillerait au moins 30% des voix au premier tour. Marine Le Pen arrive en deuxième position, mais avec 24% ou 25% des intentions de vote. En cas de second tour, l'ancien Premier ministre s'imposerait aisément dans un duel avec la candidate du FN. - L’édito de Christophe Barbier, du jeudi 1er décembre 2016, sur BFMTV.

François Fillon : Très clair sur le côté pro-business mais l'est moins sur la santé

François Fillon : Très clair sur le côté pro-business mais l'est moins sur la santé

François Fillon a remporté haut la tête le second tour de la primaire de la droite et du centre. Si on rappelle les lignes de force de son programme économique, l'allègement de la fiscalité du capital, la baisse de l'impôt sur les sociétés et la fameuse TVA sociale font partie de ses projets phares. Côté santé, François Fillon parle de la création d'une franchise universelle de soins sous conditions de ressources. Il met également en avant un régime spécial de couverture pour les plus pauvres. Est-ce rassurant pour la population française ? - L'édito Eco de Nicolas Doze, du lundi 28 novembre 2016, sur BFMTV.

François Fillon candidat de la droite: Qu'en pensent les autres partis ? (2/2)

François Fillon candidat de la droite: Qu'en pensent les autres partis ? (2/2)

La victoire de François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre lance véritablement la course à la présidentielle. Selon les résultats provisoires, il a obtenu plus de 60% des suffrages. L'écart est tel que son rival Alain Juppé a reconnu sa défaite. - Avec: Frédérique Espagnac, sénatrice PS des Pyrénées-Atlantiques. Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. Daniel Fasquelle, maire LR du Touquet. Ainsi que nos éditorialistes politiques Anna Cabana et Bruno Jeudy. - Édition spéciale autour de la primaire à droite, présentée par Jean-Baptiste Boursier sur BFMTV, ce lundi 28 novembre 2016.

François Fillon candidat de la droite: Qu'en pensent les autres partis ? (1/2)

François Fillon candidat de la droite: Qu'en pensent les autres partis ? (1/2)

La victoire de François Fillon au second tour de la primaire de la droite et du centre lance véritablement la course à la présidentielle. Selon les résultats provisoires, il a obtenu plus de 60% des suffrages. L'écart est tel que son rival Alain Juppé a reconnu sa défaite. - Avec: Valérie Boyer, porte-parole de François Fillon. Olivier Faure, porte-parole du Parti socialiste. David Rachline, directeur de la campagne de Marine Le Pen. Ainsi que nos éditorialistes politiques Anna Cabana et Bruno Jeudy. - Édition spéciale autour de la primaire à droite, présentée par Jean-Baptiste Boursier sur BFMTV, ce lundi 28 novembre 2016.

L’édito de Christophe Barbier: François Fillon peut-il perdre au second tour de la primaire de la droite ?

L’édito de Christophe Barbier: François Fillon peut-il perdre au second tour de la primaire de la droite ?

Jusqu'à maintenant, on peut dire que François Fillon est le favori. Toutefois, il ne faut pas oublier qu'une moitié de ses électeurs s'est décidée de voter pour lui dans les 48 heures avant le premier tour. Ce qui donne une désavolatilité de cet electorat. Y aurait-il un risque qu'il perde au second tour ? - L’édito de Christophe Barbier, du vendredi 25 novembre 2016, sur BFMTV.

L’édito de Christophe Barbier: Que conclure de la passe d'armes entre Alain Juppé et François Fillon sur l'avortement ?

L’édito de Christophe Barbier: Que conclure de la passe d'armes entre Alain Juppé et François Fillon sur l'avortement ?

Hier, Alain Juppé a reproché à François Fillon d'avoir déclaré à titre personnel qu'il est contre l'avortement, sans pour autant vouloir revenir sur ce droit. Pour Christophe Barbier, Alain Juppé a raison d'attaquer son adversaire sur ce sujet. François Fillon a en effet le droit d'avoir des convictions, mais s'il devient président de la République, celles-ci doivent être en conformité avec ses actes. Bien que ce type d'argument ouvre une brèche pour la gauche, il ne suffit pas pour inciter le parti à voter pour le maire de Bordeaux. - L’édito de Christophe Barbier, du mercredi 23 novembre 2016, sur BFMTV.

Pour François Fillon "la liberté sans l'autorité, c'est Leonarda narguant un président de la République"

Pour François Fillon "la liberté sans l'autorité, c'est Leonarda narguant un président de la République"

En meeting à Lyon, François Fillon a insisté mardi soir sur l'importance de l'autorité dans la fonction présidentielle. "Liberté à la liberté, mais la liberté sans l'autorité, c'est l'anarchie, les zadistes qui tiennent le terrain contre la construction d'un aéroport, c'est la jeune Leonarda narguant un président de la République incapable de dire simplement que les lois sont les lois", a-t-il martelé.