BFMTV

Mélenchon double Fillon et lui prend la 3e place

Pour la première fois, Jean-Luc Mélenchon passe devant François Fillon. Dans ce sondage diffusé ce dimanche, le candidat de La France insoumise est crédité de 18% des intentions de vote, contre 17% pour celui des Républicains.

Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise, est crédité de 18% des voix et passerait devant François Fillon (17%) au premier tour, toujours dominé par Marine Le Pen et Emmanuel Macron, tous deux à 24%, selon un sondage Kantar Sofres-Onepoint publié ce dimanche.

Jean-Luc Mélenchon, qui a donné un peu plus tôt dans la journée un grand meeting à Marseille, enregistre une hausse de 6 points par rapport à un précédent sondage réalisé entre les 15 et 17 mars. Il est désormais à 18% des intentions de vote dans cette étude réalisée pour LCI, RTL et Le FigaroIl prendrait ainsi la troisième place à François Fillon, stable à 17%.

Benoît Hamon baisse de 3 points

Lors de la précédente élection présidentielle en 2012, le député européen était arrivé en quatrième position au premier tour, avec quelque 11,1% des voix.

Marine Le Pen et Emmanuel Macron subissent tous les deux une baisse de 2 points, à 24% d'intentions de vote. Benoît Hamon, candidat du PS, baisse pour sa part de 3 points, pour atteindre 9%. Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France, gagne 0,5 point (3,5%). Le candidat du NPA, Philippe Poutou, dont la performance au débat à onze a été remarquée, glane 1,5 point (2,5%). François Asselineau est quant à lui à 1%, Nathalie Arthaud, Jean Lassalle et Jacques Cheminade à 0,5%.

Emmanuel Macron l'emporterait face à Marine Le Pen

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait face à la présidente du Front national, avec 61% des voix.

Par ailleurs, 76% (+1) des électeurs de la candidate d'extrême droite se disent sûrs de leur choix et 75% (+2) de ceux du candidat LR. Chez Emmanuel Macron, ils sont 55% (+4) à se dire certains de leur vote, contre 61% chez Jean-Luc Mélenchon (+4), 48% pour Benoît Hamon (+2).

Sondage réalisé en ligne du 5 au 7 avril auprès d'un échantillon de 1.515 personnes de plus de 18 ans (méthode des quotas). Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.

Le dossier de BFMTV.com consacré à l'élection présidentielle

C.H.A. avec AFP