BFMTV
Dossier

Benoît Hamon

Chef de file de l'aile gauche du PS, Benoît Hamon a lancé sa campagne en août 2016 pour la primaire organisée par le PS. Deux ans auparavant, fin août 2014, il avait quitté le gouvernement de Manuel Valls après une série de critiques acide à l'encontre de l'exécutif. Il y avait d'abord exercé en tant que secrétaire d'Etat à la consommation, puis en tant que ministre de l'Education. Après son départ du gouvernement, il redevient député des Yvelines: il s'oppose à la loi Macron ainsi qu'à l'inscription dans la Constitution de la déchéance de nationalité pour les Français bi-nationaux condamnés pour terrorisme. En parallèle, il s'attache à faire reconnaître le burnout comme maladie professionnelle. Benoît Hamon se décrit comme un anti-Manuel Valls. Il promet l'abrogation de la loi El Khomri, et souhaite instaurer un revenu universel. Il veut également introduire une dose de proportionnelle aux législatives, et mettre en place un "plan massif" pour la formation des professeurs. A l'issue de la primaire de la Belle alliance populaire, Benoît Hamon a été désigné comme le candidat de la gauche à la présidentielle, en s'imposant largement face à Manuel Valls.

Problème d’espace électoral, manque de cohérence politique, fautes stratégiques, la campagne de Benoît Hamon a cumulé les difficultés.

L’édito de Christophe Barbier: "Le PS est un mort-vivant"

L’édito de Christophe Barbier: "Le PS est un mort-vivant"

Suite à l'appel à l'union lancé par Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon a sèchement répondu "non". Le candidat de la France insoumise a déclaré vouloir poursuivre son chemin sans ne céder à rien. De son côté, Jean-Christophe Cambadélis s'est dit triste de ne pas avoir réussi à convaincre Manuel Valls de ne pas soutenir Emmanuel Macron. Christophe Barbier estime que la gauche est quasiment irréconciliable. En effet, on a actuellement trois gauches: Hamon, Mélenchon et Macron. Assiste-t-on au déclin du PS ? - L’édito de Christophe Barbier, du jeudi 30 mars 2017, sur BFMTV.

Demande de ralliement de Benoît Hamon: la réponse attendue de Jean-Luc Mélenchon

Demande de ralliement de Benoît Hamon: la réponse attendue de Jean-Luc Mélenchon

Suite à l'annonce du ralliement de Manuel Valls à Emmanuel Macron, Benoît Hamon a une nouvelle fois lancé un appel à Jean-Luc Mélenchon, pour un rassemblement de la gauche. En meeting au Havre, le candidat de la France insoumise a assuré qu'il ne se retirerait pas en faveur du candidat socialiste. "Je ne dépends que de vous et je ne négocierai rien avec personne à ce moment, à cette étape", a-t-il déclaré. - 20H 2017, du mercredi 29 mars 2017, présenté par Alain Marschall sur BFMTV.

"La parole signée doit être respectée", rappelle Hamon à Valls

"La parole signée doit être respectée", rappelle Hamon à Valls

Benoît Hamon a estimé que "la démocratie a pris un coup de plus", ce mercredi, après que Manuel Valls a annoncé son intention de voter pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle. "La parole donnée, la parole signée devant le peuple doit être scrupuleusement respectée", a-t-il déclaré, se référant à l’engagement qu’avaient pris tous les participants à la primaire de la gauche (dont l’ancien Premier ministre) de respecter le résultat du scrutin.

Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon passe devant Benoît Hamon

Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon passe devant Benoît Hamon

À 27 jours du premier tour de la présidentielle, le duel entre Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon tourne à l’avantage du candidat de la France insoumise. Ce dernier passe à la quatrième place devant le vainqueur de la primaire de la gauche dans les sondages. Une bonne dynamique impulsée par le premier débat télévisé de lundi, durant lequel il a été jugé deuxième candidat le plus convaincant, derrière Emmanuel Macron. Hier, Jean-Luc Mélenchon a fait salle comble une nouvelle fois à Rennes. - L'analyse de Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Et notre éditorialiste politique Bruno Jeudy. - Grand Angle, du lundi 27 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon a été plus convaincant que Benoît Hamon lors du premier débat télévisé

Présidentielle: Jean-Luc Mélenchon a été plus convaincant que Benoît Hamon lors du premier débat télévisé

Lundi dernier, près de 10 millions de Français ont regardé le premier débat télévisé de la présidentielle. 5 jours après, les favoris restent les mêmes: Emmanuel Macron, Marine Le Pen et François Fillon. Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, a gagné une première manche dans le match qui l'oppose à Benoît Hamon. Selon les 20% des téléspectateurs interrogés juste après le débat, il a été le deuxième candidat le plus convaincant, derrière Emmanuel Macron. Son adversaire, de son côté, a été crédité de 11% des réponses. Quid des intentions de votes pour ces deux candidats ? Comment expliquer cette inversion de la courbe ? - Les bonnes opinions, du samedi 25 mars 2017, présenté par Yves-Marie Cann, sur BFMTV.

Doublé par Mélenchon, Hamon "n'aspire pas à être une feuille morte"

Doublé par Mélenchon, Hamon "n'aspire pas à être une feuille morte"

Invité de Ruth Elkrief, ce vendredi sur BFMTV, Benoît Hamon a réagi aux récents sondages qui le donnent derrière Jean-Luc Mélenchon, au premier tour de l'élection présidentielle. "Dans les campagnes électorales, il y a des moments forts et d'autres moins forts. Mon objectif est d'être fort le 23 avril (...) Être dans l'air du temps, c'est le destin des feuilles mortes. Je n'aspire pas à être dans l'air du temps ni à être une feuille morte", a-t-il déclaré.

Benoît Hamon: "François Fillon est indigne de la fonction présidentielle"

Benoît Hamon: "François Fillon est indigne de la fonction présidentielle"

Invité de Ruth Elkrief, ce vendredi sur BFMTV, Benoît Hamon est revenu sur les déclarations de François Fillon, dans L'Émission politique sur France 2, jeudi. Le candidat de la droite avait notamment fait un parallèle entre sa situation et celle de Pierre Bérégovoy. "François Fillon est indigne de la fonction présidentielle (...) Aller comparer sa situation à celle de Pierre Bérégovoy... Je veux bien qu'il y ait des experts en communication qui conseillent en période de crise les responsables politiques. Mais on ne va pas chercher ce genre de parallèles lorsqu'on respecte les familles et les individus", a lâché le candidat socialiste à l'élection présidentielle.

Selon Hamon, Hollande "est absolument incapable de construire un cabinet noir"

Selon Hamon, Hollande "est absolument incapable de construire un cabinet noir"

Benoît Hamon est l'invité de Ruth Elkrief, ce vendredi sur BFMTV. Le candidat de la gauche à la présidentielle est revenu sur les récentes déclarations de François Fillon. Le candidat de la droite a estimé qu'un cabinet noir existait à l'Élysée. "Je crois Hollande absolument incapable d'avoir construit un cabinet noir où on aurait fabriqué des affaires (...) François Fillon se pose en victime", a déclaré Benoît Hamon.

Benoît Hamon: "Marine Le Pen est soumise au Kremlin"

Benoît Hamon: "Marine Le Pen est soumise au Kremlin"

Invité de Ruth Elkrief, ce vendredi sur BFMTV, Benoît Hamon est revenu sur la rencontre entre Marine Le Pen et Vladimir Poutine. "Marine Le Pen est soumise au Kremlin. Soumise parce qu'elle a bénéficié de millions d'euros de banques russes. Soumise parce que Vladimir Poutine soutient son projet de dislocation de l'Europe pour le laisser mettre du jeu sur le continent européen (...) Ce qui me frappe, c'est cette allégeance de Marine Le Pen à la Russie à un moment où elle prétend défendre les intérêts de la France. Les intérêts de la France ne sont pas ceux du Kremlin".

Bruno Le Roux: "Sa démission était absolument incontournable", Aurélie Filippetti

Bruno Le Roux: "Sa démission était absolument incontournable", Aurélie Filippetti

Aurélie Filippetti, porte-parole de Benoît Hamon, ancienne ministre de la Culture et députée de la Moselle, est intervenue sur notre antenne ce mardi soir. Elle a réagi à la démission de Bruno Le Roux, visé par une enquête préliminaire sur l'embauche de ses deux filles comme collaboratrices parlementaires, du temps où il était député de Seine-Saint-Denis. - 19h Ruth Elkrief, du mardi 21 mars 2017, sur BFMTV.

Le meeting de Benoît Hamon à Bercy marque-t-il un tournant dans sa campagne ?

Le meeting de Benoît Hamon à Bercy marque-t-il un tournant dans sa campagne ?

C'est un meeting au goût du Bourget. Benoît Hamon était ce dimanche à Bercy. L'occasion pour le candidat socialiste de se relancer. Devant 20.000 personnes, il a critiqué sans les nommer ses adversaires dans la course à l'Elysée et le "parti de l'argent". Une allusion à la célèbre tirade de François Hollande lors de la présidentielle 2012. Ce meeting marque-t-il un tournant dans sa campagne ? - Pour en débattre: Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne. Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles. Ainsi que Serge Moati, journaliste et réalisateur. - Week-end direct, du dimanche 19 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Benoît Hamon remplit Bercy

Benoît Hamon remplit Bercy

À 35 jours de l'élection présidentielle, le week-end a été chargé pour les candidats. Ce dimanche, Benoît Hamon était en meeting à Bercy pour relancer sa campagne. Devant 20.000 personnes, il a critiqué sans les nommer ses adversaires dans la course à l'Elysée et le "parti de l'argent". Une allusion à la célèbre tirade de François Hollande, en janvier 2012, au Bourget. Le candidat socialiste a-t-il-réussi son pari ? - On y revient avec: Luc Carvounas, sénateur-maire PS d’Alfortville (Val-de-Marne), soutien de Benoît Hamon. Judith Waintraub, journaliste politique au Figaro. Ainsi que Camille Langlade et Salhia Brakhlia, nos journalistes politiques. - 20h 2017, du dimanche 19 mars 2017, présenté par Lucie Nuttin, sur BFMTV.