BFMTV

David Rachline: "Benoît Hamon est en perdition et dit n'importe quoi"

Lors de son grand meeting de Lille, le candidat de la gauche, Benoît Hamon avait comparé le Front national à la mafia. Des accusations balayées par David Rachline.

Lors de son grand meeting de Lille, le candidat de la gauche, Benoît Hamon avait comparé le Front national à la mafia. "Lorsque l’extrême droite arrive au pouvoir, on n'est jamais certain qu’elle le rendra", avait-il aussi attaqué quelques jours plus tôt en Corse. Deux positions qu'a préféré balayer d'un revers demain le directeur de la campagne de Marine Le Pen, David Rachline, vendredi sur BFMTV et RMC. 

"Benoît Hamon est en perdition, excessif et dit n'importe quoi", a-t-il jugé. "Dépassé dans les sondages, il doit défendre le bilan" du quinquennat de François Hollande, estime David Rachline qui assure par ailleurs que "son parti n'est pas d'extreme droite". Plus largement, le sénateur-maire de Fréjus renvoie l'ensemble des candidats dos à dos: "Macron, Fillon... Ils portent la même politique, ils portent le même projet!". 

"Le FN n'a pas mis en place un système frauduleux"

Davaid Rachline a également dénoncé les révélations du Monde sur un système organisé au sein de son parti pour profiter des deniers de l'Union européenne via ses assistants parlementaires.

"On se demande même s'il n'y a pas des rémunérations contre les documents obtenus par Le Monde. Un journal qui fait régulièrement la campagne de M. Macron et se vautre dans la diffamation. Non, le FN n'a pas mis en place un système frauduleux pour faire payer ses salariés par le Parlement".

Le directeur de la campagne défend également la position de sa candidate de ne pas se rendre aux convocations des juges, sur fond de complot politico-judiciaire. "Nous sommes parfaitement innocent" mais pour l'heure "c'est le temps de la campagne, nous répondrons à toutes les questions... après les élections."

dossier :

Benoît Hamon

S.A.