BFMTV
Dossier

Martine Aubry

Martine Aubry  est une figure importante dans le paysage politique français en tant qu’ancienne première secrétaire du Parti Socialiste. Après l’annulation des poursuites la ciblant dans une affaire d’amiante, la maire de Lille pourrait relancer sa carrière politique. Certains la verraient bien à Matignon.

La maire de Lille a écrit au Premier ministre vendredi. Elle réclame la possibilité pour les communes de verser une prime aux agents des communes mobilisés, à l'image de celles proposées aux salariés du privée.

La colère de Martine Aubry contre deux ministres en visite à Lille

La colère de Martine Aubry contre deux ministres en visite à Lille

Martine Aubry n'a pas du tout apprécié d'être invitée à la dernière minute à l'inauguration du Centre national de ressource et de résilience. Elle n'a pas hésité à le faire savoir à Nicole Belloubet, ministre de la Justice et Agnès Buzyn, ministre de la Santé, dès leur descente de voiture. La maire de Lille a notamment reproché aux deux membres du gouvernement de ne pas l'avoir prévenue de leur visite. On en parle avec Annie Genevard, députée LR du Doubs. Arnaud Benedetti, rédacteur en chef de la Revue politique et parlementaire. Bruno Fuchs, député MoDem du Haut-Rhin. Ainsi que Jean-Lin Lacapelle, délégué national du RN. - Week-end Direct, du dimanche 24 février 2019, présenté par Céline Pitelet, sur BFMTV. Les vendredis, samedis et dimanches, "Week-end direct" est le rendez-vous d’actualité des soirées du week-end sur BFMTV. Céline Pitelet vous propose un tour complet de l’actualité en compagnie d’invités et des envoyés spéciaux de BFMTV. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

"Il faut quelqu'un qui ait de l'autorité" à la tête du PS, juge Martine Aubry

"Il faut quelqu'un qui ait de l'autorité" à la tête du PS, juge Martine Aubry

Martine Aubry, maire de Lille et ancienne première secrétaire du PS, a jugé mercredi que le futur patron du parti devrait avoir de "l'autorité". "Il faut quelqu'un qui ait de l'autorité : j'ai été bien placée pour savoir qu'on n'était pas au pays des Bisounours ! Il faut une ligne et ramener tout le monde dans cette ligne", a-t-elle dit en marge d'une conférence de presse à la mairie où elle recevait des syndicats de chez Pimkie. "C'est au regard de tout cela que je m'exprimerai même si j'ai évidemment déjà une petite idée.

Pimkie: Aubry estime que les ruptures conventionnelles collectives sont des "licenciements déguisés"

Pimkie: Aubry estime que les ruptures conventionnelles collectives sont des "licenciements déguisés"

Martine Aubry, maire de Lille et ancienne ministre du Travail, s'est réjouie ce mercredi de l'échec du projet de rupture conventionnelle collective (RCC) chez Pimkie. "Ces ruptures conventionnelles collectives, je l'ai dit dès la sortie des ordonnances, ce sont des licenciements déguisés, sans protection pour les salariés, sans avoir l'obligation de démontrer qu'il y a des difficultés économiques", a dit Martine Aubry lors d'une conférence de presse à la mairie, en présence des représentants de la CGT et de la CFDT, FO étant excusé.