BFMTV

Martine Aubry recadre sèchement deux ministres en visite à Lille

La maire de Lille a notamment reproché à Nicole Belloubet, ministre de la Justice, et Agnès Buzyn, ministre de la Santé, de ne pas l'avoir prévenue de leur visite.

Malgré le soleil, l'ambiance était glaciale vendredi à Lille. Martine Aubry n'a pas du tout apprécié d'être invitée à la dernière minute à l'inauguration du Centre national de ressource et de résilience. Elle n'a pas hésité à le faire savoir à Nicole Belloubet, ministre de la Justice, et Agnès Buzyn, ministre de la Santé, dès leur descente de voiture. La séquence, filmée, a été diffusée par 20 Minutes ce dimanche.

"Je suis maire de Lille et présidente du CHRU et je n’ai pas été prévenue de votre visite, sauf par le préfet hier soir, ce que je trouve inacceptable", leur a-t-elle reproché. "Très franchement, le mépris des élus… Je suis habituée, c’est comme ça en permanence avec ce nouveau gouvernement. Et après on nous parle de République et de démocratie."

Martine Aubry n'a pas laissé le temps aux deux ministres de répondre qu'elle déplorait le traitement réservé aux manifestants présents lors de ce déplacement. Le comité d'accueil formé notamment de gilets jaunes et de personnels hospitaliers avait été en effet repoussé par les forces de l'ordre.

"J’ai été ministre de la Santé et je n’ai pas fait une seule visite sans qu’il y ait des manifestants. Je n’ai jamais fait charger la police. Ce n'est pas vous, mais je trouve que ça s'est passé mal", a regretté la maire de Lille, qui est venue à la rencontre des deux ministres après avoir appris ce qu'il s'était passé avec les manifestants, a-t-elle affirmé à 20 Minutes.

Une fois son message passée, Martine Aubry est effectivement repartie, sans faire ladite visite.

dossier :

Martine Aubry

Benjamin Rieth