BFMTV
Dossier

Philippe Poutou

Ouvrier et un des responsables CGT de l'usine Ford de Blanquefort, Philippe Poutou représente pour la deuxième fois le NPA lors de cette élection présidentielle de 2017. En 2012, il totalise 1,15 % des voix, soit 411 160 suffrages au premier tour. C'est moins bien qu'Olivier Besancenot avant lui, avec l'étiquette LCR, qui avait réuni en 2007 4,08% des voix et 4,25% des voix en 2002. Depuis cette élection, il avait pris ses distances avec l'exécutif du mouvement, jugé "trop parisien". Mais en mars 2016, il est de nouveau choisi pour incarner le NPA à l'élection présidentielle. "Dans une situation difficile, le plus simple, c’était que ce soit moi qui y retourne", a-t-il expliqué au Monde. "J’ai une petite expérience, je n’arrive pas en terrain inconnu, même si on sait que ce sera une campagne compliquée". Son slogan pour la présidentielle est un classique du NPA et de l'extrême gauche en général, déjà utilisé avant lui par Olivier Besancenot: "Nos vies, pas leurs profits".

D'après un sondage BVA réalisé pour Europe 1, aucune des listes en présence ne dépasse les 50% des intentions de vote au premier tour. L'ancien adjoint d'Alain Juppé, Nicolas Florian, demeure toutefois en tête.

Macron aux États-Unis: que faut-il attendre de sa rencontre avec Trump ?

Macron aux États-Unis: que faut-il attendre de sa rencontre avec Trump ?

Emmanuel Macron est attendu à partir de lundi aux États-Unis. En effet, le président de la République française sera reçu par Donald Trump pour une visite d'État de trois jours. Par ailleurs, c'est la toute première organisé par le président américain. Alos, que faut-il attendre de cette rencontre ? - On en parle avec: Philippe Poutou, porte-parole du NPA. - Avec les réactions des éditorialistes politiques Carine Bécard (France Inter) et Antonin André. - Un décryptage original de l'actualité de la semaine avec "C’est pour aujourd’hui ou pour demain ?", suivi par "Les gagnants et les perdants". - Et en même temps, du dimanche 22 avril 2018, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV. Chaque dimanche, dès 18h, Apolline de Malherbe prend les rênes de ce nouveau rendez-vous, entourée de chroniqueurs, d’invités et d’éditorialistes politiques de BFMTV. Ensemble, ils débattent sur les sujets politiques qui font l’actualité en accordant une large place aux images de la semaine mais aussi des archives passées qui permettent de mieux éclairer l'actualité d'aujourd'hui. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Philippe Poutou: "La division syndicale d'aujourd'hui est déplorable"

Philippe Poutou: "La division syndicale d'aujourd'hui est déplorable"

Philippe Poutou, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste, était l'invité de Et en même temps, ce dimanche 22 avril 2018. - Avec les réactions de Carine Bécard, journaliste politique à France Inter, et Antonin André, journaliste politique. - Et en même temps, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV. Chaque dimanche, dès 18h, Apolline de Malherbe prend les rênes de ce nouveau rendez-vous, entourée de chroniqueurs, d'invités et d'éditorialistes politiques de BFMTV. Ensemble, ils débattent sur les sujets politiques qui font l'actualité en accordant une large place aux images de la semaine mais aussi des archives passées qui permettent de mieux éclairer l'actualité d'aujourd'hui. BFMTV, 1ère chaîne d'information en continu de France, vous propose toute l'info en temps réel avec 18h d'antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

BFM Story - 18h-19h

BFM Story - 18h-19h

Avec: Jean-Luc Fichet, sénateur PS du Finistère et co-auteur du rapport sur les 80 km/h. Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière. Philippe Poutou, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste. Paul Quinio, directeur délégué de la rédaction de Libération. Raphaël Stainville, rédacteur en chef politique de Valeurs Actuelles. Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV. Et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. A partir de 18h, Olivier Truchot prend les rênes de l’antenne pour faire place à l’analyse et aux débats autour des événements marquants de la journée. Chaque soir, « BFM STORY » reçoit des invités de tous horizons qui font l’actualité et qui interviennent à l’antenne pour l’expliquer. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

La difficile convergence des luttes (1/2)

La difficile convergence des luttes (1/2)

Cheminots, personnels, hospitaliers, retraités, fonctionnaires, étudiants... Ils étaient tous appelés à manifester, côte à côte, ce jeudi 19 avril 2018 par la CGT, au nom de la convergence des luttes. Le nombre de manifestants a été revu à la baisse par rapport au défilé du 22 mars où il y en avait près de 50 000. En effet, pour la CGT, seulement 15 300 personnes sont descendues dans les rues de Paris, d'après un comptage réalisé par le cabinet indépendant Occurrence. - On en parle avec: Philippe Poutou, porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste . - BFM Story, jeudi 19 avril 2018, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV. A partir de 18h, Olivier Truchot prend les rênes de l’antenne pour faire place à l’analyse et aux débats autour des événements marquants de la journée. Chaque soir, "BFM STORY" reçoit des invités de tous horizons qui font l’actualité et qui interviennent à l’antenne pour l’expliquer. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

"Macron n’avait pas l’air réac par rapport à d’autres candidats", estime Poutou

"Macron n’avait pas l’air réac par rapport à d’autres candidats", estime Poutou

Invité sur BFMTV ce dimanche, Philippe Poutou a jugé sévèrement le bilan des premiers mois du mandat d’Emmanuel Macron. Le porte-parole du NPA a estimé que "pendant la campagne, il avait ce côté un peu gentil, même pas réac par rapport à d’autres candidats". Selon lui, "la politique mise en œuvre" par le chef de l’État est "au service des riches" et prouve qu’il "ne respecte pas sa parole". 

Philippe Poutou : "Il faut que le public et le privé ripostent ensemble"

Philippe Poutou : "Il faut que le public et le privé ripostent ensemble"

De nombreux agents du service public sont dans la rue ce mardi pour exprimer leur désaccord face aux mesures annoncées par le gouvernement. Des partis politiques sont dans le cortège pour soutenir la mobilisation. "Il y a d'abord une opposition aux ordonnances Macron et au gouvernement Macron, mais en même temps on a envie de dire qu'il faut qu'on soit tous ensemble", estime Philippe Poutou, membre du Nouveau Parti anticapitaliste et ancien candidat à la présidentielle. 

Réforme du code du travail: une mobilisation en demi-teinte (1/2)

Réforme du code du travail: une mobilisation en demi-teinte (1/2)

Emmanuel Macron a fait face ce mardi à la première mobilisation sociale de son quinquennat, avec les manifestations contre la réforme du code du travail. Plus de 180 manifestations ont eu lieu sur tout le territoire à la suite de l'appel de la CGT. Les syndicats ont fait état d'une forte mobilisation de 60.000 personnes à Paris. De son côté, la préfecture a fait état de 24.000 manifestants. - On en parle avec: Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique de BFMTV. Apolline de Malherbe, éditorialiste politique de BFMTV. Philippe Poutou, porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste. Et Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. - BFM Story, du mardi 12 septembre 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Philippe Poutou: "On remet en cause la démocratie telle qu'elle fonctionne, on a le droit d'être là pour dire ça"

Philippe Poutou: "On remet en cause la démocratie telle qu'elle fonctionne, on a le droit d'être là pour dire ça"

Philippe Poutou, candidat NPA à la présidentielle, était l'invité de BFM Story. Il est notamment revenu sur le dernier sondage Elabe pour BFMTV, qui lui confère un score relativement encourageant. Le prétendant à l'Élysée, qui a connu son heure de gloire lors du débat télévisé à onze diffusé sur BFMTV, enregistre une nouvelle hausse, avec 2,5% d'intentions de vote. Pour lui, sa percée dans les sondages "fait écho à la colère qui est réelle". Il évoque "un mécontentement", voire un "écoeurement qui existe par rapport au monde politicien professionnel. À l'entendre, son parti "remet en cause la démocratie telle qu'elle fonctionne", et il "a le droit d'être là pour dire ça". - BFM Story, du mardi 11 avril 2017, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

"On n'a pas d'immunité ouvrière." Quand Poutou s'attaque à Fillon et Le Pen

"On n'a pas d'immunité ouvrière." Quand Poutou s'attaque à Fillon et Le Pen

Lors du grand débat présidentiel sur BFMTV et RMC ce mardi, Philippe Poutou s'en est pris à François Fillon et Marine Le Pen lorsque la question sur la morale en politique est intervenue: "Fillon: que des histoires et plus on fouille, plus on sent la corruption, la triche (…) Le Pen: on pique dans les caisses publiques. Pour quelqu'un qui est anti-européen, cela ne la dérange pas de piquer de l'argent de l'Europe (…) Quand, nous ouvriers, on est convoqué par la police, on n'a pas d'immunité ouvrière, on y va".