BFMTV

Philippe Poutou, héros d'un clip de The Hyènes

Philippe Poutou dans les clip de The Hyènes.

Philippe Poutou dans les clip de The Hyènes. - Capture d'écran - YouTube - The Hyènes

L'ex-candidat à la présidentielle pour le Nouveau Parti anticapitaliste est au centre d'un clip du groupe de punk-rock The Hyène, formé autour de Denis Barthe, ancien membre de Noir Désir.

Quel rapport entre un groupe de punk rock du sud-ouest de la France et Philippe Poutou, ex-candidat à la présidentielle pour le NPA en 2012 et 2017? A priori aucun. Pourtant, Philippe Poutou est le personnage central du clip de The Hyène, groupe formé autour de Denis Barthe, ancien batteur de Noir Désir. Olivier Mathios, Vincent Bosler au chant et à la guitare, et Luc Robène à la guitare et aux chœurs complètent la formation.

Le clip est celui du single Bègles, ultra efficace, issu du dernier album du groupe The Hyène, intitulé Verdure. Philippe Poutou y incarne un ouvrier syndicaliste assis à un arrêt de bus, attendant un bus qui n'arrive jamais. Pas vraiment un rôle de composition pour l'ouvrier, licencié en 2019 lorsque l'usine Ford où il travaillait a fermé, aujourd'hui porte-parole du NPA et conseiller municipal de la ville de Bordeaux.

"Il nous a paru évident de proposer à Philippe"

"Avant toute chose avec The Hyènes nous sommes amis, explique-t-il ainsi dans un communiqué. Denis, Vincent, Olivier et Luc sont venus en soutien aux ouvriers de Ford Blanquefort l’an dernier, j’ai découvert leur musique et apprécié leur démarche citoyenne. J’ai répondu positivement en retour à l’invitation du groupe pour jouer dans le clip Bègles, le texte de la chanson étant directement lié aux problèmes du monde dans lequel nous vivons. Le tournage s’est très bien passé, confirmation que nous sommes sur la même longueur d’ondes."

Très engagés, les musiciens de The Hyènes, expliquent de leur côté que "Le texte de la chanson Bègles étant directement inspiré de la condition et du quotidien d'un ouvrier, il nous a paru évident de proposer à Philippe de rentrer dans la peau de l'anti-héros de cette histoire. Il a accepté avec enthousiasme et s'est investi dans son rôle au-delà de nos attentes."

The Hyènes, baptisés ainsi en référence à une scène (culte) de Bernie d'Albert Dupontel, pour qui ils ont signé la bande originale de Enfermés dehors en 2005.

Magali Rangin