BFMTV
Dossier

Arnaud Montebourg

Ancien ministre de l'Economie et du redressement productif, chantre du "made in France" et candidat malheureux à deux primaires citoyennes de la gauche, Arnaud Montebourg, libéré du parti socialiste, a annoncé le 4 septembre 2021 sa candidature à l'élection présidentielle de 2022.

Arnaud Montebourg a officialisé ce dimanche sa candidature à la présidentielle de 2017. Chantre du "Made in France", l'ancien ministre de l'Economie un temps devenu entrepreneur se pose désormais en alternative à François Hollande. Portrait.

Présidentielle 2017: Une majorité des Français favorable à la primaire à gauche - 22/06

Présidentielle 2017: Une majorité des Français favorable à la primaire à gauche - 22/06

Pour la première fois, il y aura bien une primaire à droite comme à gauche à l'occasion des prochaines élections présidentielles. En effet, 72% des Français jugent que cette initiative, particulièrement de la part de la gauche, est une bonne chose, surtout pour François Hollande. Devant Emmanuel Macron et Arnaud Montebourg, c'est le chef d'État que les électeurs du PS ont choisi pour incarner leurs partis. Toutefois, si François Hollande venait à se désister, ce sera Manuel Valls qui prendra le relais. - Politique Première, du mercredi 22 juin 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

Primaire: François Hollande en tête chez les sympathisants de gauche

Primaire: François Hollande en tête chez les sympathisants de gauche

Réunis le 18 juin dernier, les cadres du Parti socialiste ont décidé à l'unanimité d'organiser une primaire pour désigner son candidat à la présidentielle en 2017. Ce mardi, un sondage Elabe pour BFMTV révèle que cette initiative est vue d'un bon œil par les Français (72%). Il montre également une victoire probable de François Hollande, dans l'hypothèse d'une candidature. Malgré une cote de popularité au plus bas, 32% des sympathisants de gauche souhaitent que le chef de l'État soit désigné candidat pour les représenter. Il devance ainsi ses potentiels rivaux. Emmanuel Macron ne recueillerait que 23% des voix et Arnaud Montebourg 22%. - Avec: Bruno Jeudy, rédacteur en chef du service politique de Paris Match. Ainsi que Denis Pingaud, président de Balises et auteur de "L'homme sans com'", (Éd. du Seuil). - Grand Angle, du mardi 21 juin 2016, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Présidentielle 2017: François Hollande donné favori pour la primaire à gauche (2/2)

Présidentielle 2017: François Hollande donné favori pour la primaire à gauche (2/2)

Réunis samedi 18 juin, les cadres du Parti socialiste ont décidé à l'unanimité d'organiser une primaire pour désigner son candidat à la présidentielle en 2017. Un sondage Elabe pour BFMTV révèle que cette initiative est vue d'un bon œil par les Français (72%). Il montre également une victoire probable de François Hollande, dans l’hypothèse d'une candidature. Malgré son impopularité, 32% des sympathisants de gauche souhaitent que le chef de l'État soit désigné candidat pour les représenter. Ils sont 23% à plébisciter Emmanuel Macron, tandis que 22% d'entre eux optent pour Arnaud Montebourg. - Avec: Bernard Sananès, président de l'institut Elabe. Laurent Neumann, éditorialiste politique de BFMTV. - BFM Story, du mardi 21 juin 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Arnaud Montebourg met-il en scène son retour en vue de 2017 ?

Arnaud Montebourg met-il en scène son retour en vue de 2017 ?

Lors de sa traditionnelle ascension du mont Beuvray, Arnaud Montebourg a lancé "un appel" aux Français pour leur "proposer dans les mois qui viennent de construire un grand projet alternatif pour la France". Entouré de plusieurs frondeurs socialistes, il a prononcé un discours d'une demi-heure, sur ses thèmes de prédilection: la VIe République, les paradis fiscaux, le made in France, la réorientation de la construction européenne. Mais aussi des sujets plus régaliens comme la défense, sécurité, laïcité ou encore l'immigration. L'ancien ministre met-il en scène son retour en vue de 2017 ? - Avec: François Kalfon, conseiller régional socialiste d'Île-de-France, et proche d’Arnaud Montebourg. - 19h Ruth Elkrief, du lundi 16 mai 2016, sur BFMTV.

Arnaud Montebourg fait un pas vers 2017

Arnaud Montebourg fait un pas vers 2017

Lors de sa traditionnelle ascension du mont Beuvray, Arnaud Montebourg a lancé "un appel" aux Français pour leur "proposer dans les mois qui viennent de construire un grand projet alternatif pour la France". Entouré de plusieurs frondeurs socialistes, il a prononcé un discours d'une demi-heure, sur ses thèmes de prédilection: la VIe République, les paradis fiscaux, le made in France, la réorientation de la construction européenne. Mais aussi des sujets plus régaliens comme la défense, sécurité, laïcité ou encore l'immigration. Si l'ancien ministre reconverti en entrepreneur n'a pas officiellement fait acte de candidature, cela semble néanmoins de sa part un pas de plus vers 2017. - Avec: Jonathan Bouchet-Petersen, journaliste à Libération, chef de service France. Et Patrice Prat, député PS du Gard, proche d'Arnaud Montebourg. - Grand Angle, du lundi 16 mai 2016, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

"Arnaud Montebourg a les cartes et les atouts pour être l'alternative à François Hollande", Laurent Baumel

"Arnaud Montebourg a les cartes et les atouts pour être l'alternative à François Hollande", Laurent Baumel

Arnaud Montebourg a lancé "un appel" aux Français pour leur "proposer dans les mois qui viennent de construire un grand projet alternatif pour la France". Il a prononcé un discours d'une demi-heure sur ses thèmes de prédilection mais aussi des sujets plus régaliens comme la défense, sécurité, laïcité ou encore l'immigration. Cependant, l'ancien ministre de l'Économie n'a pas officiellement fait acte de candidature. Laurent Baumel, frondeur, député PS d'Indre-et-Loire, était ce matin au mont Beuvray en Bourgogne pour le soutenir. Pour le député socialiste du Chinonais, "Arnaud Montebourg a les cartes et les atouts pour être l'alternative à François Hollande". - Grand Angle, du lundi 16 mai 2016, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Arnaud Montebourg, le retour

Arnaud Montebourg, le retour

Lors de sa traditionnelle ascension du mont Beuvray, Arnaud Montebourg a lancé ce lundi un appel pour bâtir "un grand projet alternatif pour la France". Entouré de plusieurs frondeurs socialistes, il a prononcé un discours d'une demi-heure sur ses thèmes de prédilection et des sujets plus régaliens comme la défense, sécurité, la laïcité ou encore l'immigration. Même si l'ancien ministre de l'Économie, qui s'était retiré de la vie politique, n'a pas fait officiellement acte de candidature pour la présidentielle, il a effectué clairement un pas vers 2017. - Un document "Grand Angle BFMTV" du lundi 16 mai 2016.

2017: Arnaud Montebourg fait un pas de plus vers une candidature

2017: Arnaud Montebourg fait un pas de plus vers une candidature

Lors de sa traditionnelle ascension du mont Beuvray, Arnaud Montebourg a lancé "un appel" aux Français pour leur "proposer dans les mois qui viennent de construire un grand projet alternatif pour la France". Entouré de plusieurs frondeurs socialistes, il a prononcé un discours d'une demi-heure, sur ses thèmes de prédilection: la VIe République, les paradis fiscaux, le made in France, la réorientation de la construction européenne. Mais aussi des sujets plus régaliens comme la défense, sécurité, laïcité ou encore l'immigration. Si l'ancien ministre reconverti en entrepreneur n'a pas officiellement fait acte de candidature, cela semble néanmoins de sa part un pas de plus vers 2017. Arnaud Montebourg, qui veut incarner l'aile gauche du PS, a-t-il convaincu ? - Décryptage avec: Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV. Ainsi que nos éditorialistes politiques Ruth Elkrief, Laurent Neumann et Thomas Soulié. - 20H 2017, du lundi 16 mai 2016, présenté par Alain Marschall, sur BFMTV.

2017: Arnaud Montebourg doit démontrer "sa capacité à rassembler", Alexis Bachelay

2017: Arnaud Montebourg doit démontrer "sa capacité à rassembler", Alexis Bachelay

Lors de sa traditionnelle ascension du mont Beuvray, Arnaud Montebourg a lancé "un appel" aux Français pour leur "proposer dans les mois qui viennent de construire un grand projet alternatif pour la France". Entouré de plusieurs frondeurs socialistes, il a prononcé un discours d'une demi-heure, sur ses thèmes de prédilection: la VIe République, les paradis fiscaux, le made in France, la réorientation de la construction européenne. Mais aussi des sujets plus régaliens comme la défense, sécurité, laïcité ou encore l'immigration. Si l'ancien ministre reconverti en entrepreneur n'a pas officiellement fait acte de candidature, cela semble néanmoins de sa part un pas de plus vers 2017. Pour Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine, l'ex-ministre "a l'air d'avoir un plan" pour la présidentielle. Mais il doit démontrer sa capacité à rassembler, a lancé le député socialiste sur notre antenne. - BFM Story, du lundi 16 mai 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Brunet & Neumann: Arnaud Montebourg prépare-t-il son long chemin vers la présidentielle de 2017 ?

Brunet & Neumann: Arnaud Montebourg prépare-t-il son long chemin vers la présidentielle de 2017 ?

Comme chaque année, Arnaud Montebourg s'apprête à gravir le Mont Beuvray, une occasion pour lui de signer son retour en politique. Malgré ses nombreux handicaps, l'ancien ministre de l'Economie tente de prendre la tête de ceux, qui, à gauche frondent contre François Hollande. Ce dernier se comporte comme un candidat potentiel pour 2017. Dans ce cas, Arnaud Montebourg a raison de tenter sa chance même si jusque-là rien n'est encore sûr, affirme Laurent Neumann. Selon Éric Brunet, Arnaud Montebourg veut à tout prix incarner la gauche du PS, or la société française ne cesse de se droitiser. - Week-end Direct, du dimanche 15 mai 2016, présenté par Philippe Gaudin, sur BFMTV.

Arnaud Montebourg prépare-t-il son ascension vers 2017 ? – 16/05

Arnaud Montebourg prépare-t-il son ascension vers 2017 ? – 16/05

Comme chaque année, Arnaud Montebourg va gravrir le mont Beuvray. C'est donc à 821 mètres d'altitude qu'il va peut-être jeter son regard vers 2017. En effet, cette marche a tout de politique. C'est une manière pour lui de ne pas se faire oublier, mais c'est aussi l'occasion de tester sa capacité à rassembler. En ce lundi de Pentecôte, il espère sans doute que l'Esprit saint va descendre sur lui et ses apôtres, pense Apolline de Malherbe. La question est de savoir combien seront ces derniers. On ne peut pas vraiment dire que l'ancien ministre de l'Economie ait réussi à réunir beaucoup de sympathisants. Quoi qu'il en soit, c'est au mois d'août, lors de la Fête de la rose qu'il se prononcera sur sa candidature à la prochaine élection présidentielle. - Politique Première, du lundi 16 mai 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

"A gauche c'est la primaire sans les règles de la primaire, c'est donc la loi de la jungle" – 09/05

"A gauche c'est la primaire sans les règles de la primaire, c'est donc la loi de la jungle" – 09/05

Les onze candidats à la primaire à droite font beaucoup parler d'eux. Mais il ne faut pas oublier qu'il y en aura aussi une à gauche. Et même si les candidats ne se sont pas encore officiellement présentés, chacun de leurs côtés, ils débutent déjà leurs campagnes. Ils sont déjà quatre sur la ligne de départ : François Hollande, Emmanuel Macron, Arnaud Montebourg et même Manuel Valls. Selon Apolline de Malherbe, cette primaire risque d'être redoutable car elle sera sans règles. La victoire appartiendra à celui qui s'imposera et qui empêchera les autres de s'imposer. - Politique Première, du lundi 9 mai 2016, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.