BFMTV
International
en direct

Guerre en Ukraine: le verdict de la Cour internationale de Justice connu mercredi

Une nouvelle session de négociations entre Kiev et Moscou a débuté par visioconférence ce lundi.

Ce direct est terminé

Merci de l'avoir suivi sur BFMTV.com. Pour suivre l'actualité du 20e jour de guerre, rendez-vous sur ce nouvel article.

"La moitié des habitants sont restés" à Kiev d'après le conseiller militaire de Volodymyr Zelensky

Sur BFMTV ce lundi, Alexei Arestovych, conseiller militaire de Volodymyr Zelensky, est revenu sur la situation en Ukraine et en particulier dans la capitale Kiev, qui résiste face aux assauts russes.

Interrogé sur le nombre d'habitants qui sont toujours dans la capitale, il a estimé que "la moitié des habitants" était toujours sur place:

"C'est difficile à dire avec les 6 millions et demi d'habitants de Kiev, mais aussi des environs et des villes sattellites. On peut dire qu'à peu près la moitié des habitants sont restés, 3,5 millions", estime-t-il.

L'ancienne Première ministre ukrainienne Yulia Tymochenko appelle à une "no fly zone" au-dessus de l'Ukraine

Interrogée par Ruth Elkrief sur LCI, l'ancienne Première ministre ukrainienne Yulia Tymochenko a appelé les pays occidentaux à fermer l'espace aérien au-dessus l'Ukraine. Une demande qu'a fait à plusieurs reprises le président ukrainien Volodymyr Zelensky, sans succès, l'Otan y voyait une entrée militaire dans le conflit.

Pour Yulia Tymochenko néanmoins, il ne s'agit pas d'un acte "militaire" mais "humanitaire", et "nécessaire davantage pour les pays européens, que pour l'Ukraine".

"Il y a 15 réacteurs nucléaires en Ukraine, si l'agresseur qui se sent menacé décide de recourir à la force nucléaire, et frappe les réacteurs et les centrales, ce sera une menace pour tout le monde", a-t-elle rappelé.

Alors plutôt qu'une fermeture totale de l'espace européen, l'ancienne Première ministre a au moins proposé une "no fly zone" au-dessus des centrales nucléaires, de Kiev ou des couloirs humanitaires.

Washington juge "profondément préoccupante" la position de la Chine envers la Russie

Les Etats-Unis jugent "profondément préoccupante" la position "d'alignement de la Chine avec la Russie" face à la guerre en Ukraine, a fait savoir lundi une haute responsable de la Maison Blanche, après une rencontre à Rome.

La discussion menée par le conseiller à la sécurité nationale américain, Jake Sullivan, et Yang Jiechi, plus haut responsable de la diplomatie du Parti communiste chinois, a duré sept heures, a-t-elle souligné, en la qualifiant d'"intense" et de "très franche".

La même source a toutefois assuré que la rencontre elle-même était en préparation depuis le mois de décembre.

Cette responsable, qui a requis l'anonymat, n'a pas souhaité s'exprimer sur des informations de la presse américaine selon lesquelles Moscou aurait demandé à Pékin de lui fournir son aide, économique et militaire, pour mener l'invasion de l'Ukraine.

Un journaliste britannique de Fox News blessé près de Kiev

Un journaliste britannique couvrant la guerre en Ukraine pour Fox News a été blessé et hospitalisé lundi près de Kiev, a indiqué la chaîne de télévision américaine sans préciser la gravité de ses blessures.

"Plus tôt aujourd'hui, notre correspondant Benjamin Hall a été blessé alors qu'il récoltait des informations en dehors de Kiev", a expliqué la chaîne dans un communiqué. "Nous avons peu de détails pour l'instant, mais Ben a été hospitalisé et nos équipes sur le terrain tentent de rassembler des informations supplémentaires alors que la situation évolue rapidement", a-t-elle ajouté.

La chaîne estime que "c'est un rappel difficile pour tous les journalistes qui risquent leur vie chaque jour pour rapporter les informations depuis une zone de guerre".

Dimanche, le journaliste américain Brent Renaud avait été tué et un autre blessé par balles à Irpin, dans la banlieue nord-ouest de Kiev, théâtre de violents combats depuis plusieurs jours.

Cour internationale de Justice: verdict mercredi dans l'affaire entre Kiev et Moscou

La Cour internationale de justice (CIJ) a indiqué lundi qu'elle rendrait son verdict mercredi dans la procédure lancée par Kiev, qui demande au plus haut tribunal de l'ONU d'ordonner à Moscou d'arrêter son invasion de l'Ukraine. La Russie avait refusé de comparaître la semaine dernière lors des audiences en l'affaire devant la CIJ, qui fera connaître son ordonnance à partir de 16 heures (15 heures GMT) à La Haye.

Le chef de l'ONU met en garde contre "un ouragan de famines" dans le monde en raison du conflit

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a mis en garde lundi contre le risque d'une guerre russe en Ukraine qui pourrait entraîner "un ouragan de famines" dans de nombreux pays, l'Organisation débloquant en urgence 40 millions de dollars pour venir en aide aux Ukrainiens les plus vulnérables.

"L'Ukraine est en feu" et "le pays est en train d'être décimé sous les yeux du monde". "Nous devons faire tout notre possible pour éviter un ouragan de famines et un effondrement du système alimentaire mondial", a-t-il déclaré à des médias à New York.

En raison du blocage de productions agricoles en Ukraine et Russie, la guerre devrait, dans ses répercussions, frapper "le plus durement les plus pauvres et semer les germes de l'instabilité politique et de troubles dans le monde entier", a souligné Antonio Guterres. "Cette guerre dépasse largement l'Ukraine", a-t-il aussi dit.

Pour le président finlandais, un changement de régime en Ukraine n'est plus sur la "liste" de Poutine

Et si Vladimir Poutine avait changé ses objectifs, et renoncé à un changement de régime à Kiev? C'est ce qu'a estimé ce lundi le président finlandais Sauli Niinistö , interlocuteur régulier de Vladimir Poutine ces dernières années.

"Poutine a sa liste, on le sait tous", a affirmé le chef de l'Etat du pays nordique dans un extrait d'un entretien diffusé par CNN International. "Mais il semble que changer le gouvernement en Ukraine ne soit plus sur la liste", a-t-il affirmé.

Interrogé sur les volontés prêtées à Vladimir Poutine d'installer à Kiev un régime vassal de Moscou, le président finlandais a renvoyé à son échange avec le président russe tenu vendredi.

"Il a été très clair quand je lui ai demandé: 'avez-vous renoncé à cette exigence? Et il m'a dit: 'Je ne l'ai jamais exigé", a-t-il raconté.

Le Pentagone affirme que les frappes sur la base militaire de Yavoriv ont été tirées depuis la Russie

Ce week-end, les frappes sur la base militaire de Yavoriv, à une vingtaine de kilomètres de la Pologne, avaient fait au moins 35 morts et 134 blessés. Selon un haut responsable du Pentagone ce lundi, ces frappes ont été tirés depuis l'espace aérien russe.

"Il s'agissait d'une frappe aérienne de missiles de croisière-et je dirais plus de deux douzaines de missiles de croisières-qui ont endommagé au moins sept structures", a déclaré à la presse ce responsable ayant requis l'anonymat.

Par ailleurs, le haut reponsable estime que ces frappes sont "un exemple de ce sur quoi une zone d'exclusion aérienne n'aurait aucun effet", alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a à nouveau exhorté lundi l'Otan d'instaurer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de son pays.

Neuf morts dans une frappe contre une tour de télévision dans l'ouest du pays

Les autorités ukrainiennes ont annoncé la mort de neuf personnes dans une frappe contre une tour de télévision près de la ville de Rivne, dans l'ouest de l'Ukraine, ont annoncé les autorités locales.

"À 16 heures GMT, nous pouvons déclarer qu'il y a 9 morts et 9 blessés", a indiqué à la presse Vitali Kobal, le responsable de l'administration locale, précisant que "deux missiles" avaient touché la tour de télévision du village d'Antopil, à 15 kilomètres à l'est de Rivne, et un bâtiment administratif situé juste à côté.

Le point sur la situation à 17 heures

· L'armée russe "n'exclut pas de prendre le contrôle total des grandes villes qui sont déjà encerclées", a prévenu le porte-parole du Kremlin, alors que ces derniers jours, les combats se sont intensifiés autour de Kiev, presque entièrement encerclée.

· Zelensky s'adresse aux Ukrainiens dans une nouvelle vidéo filmée en pleine rue. Dans celle-ci, il appelle la population à "tenir", à "aller travailler" pour faire fonctionner le pays. Enfin, il promet de "reconstruire la maison de chaque Ukrainien", avant d'évoquer des pourparlers "très difficiles" avec Moscou.

· La quatrième session de pourparlers entre l'Ukraine et la Russie reprendra mardi, selon un négociateur ukrainien qui a indiqué qu'"une pause technique" était en cours pour permettre "des travaux supplémentaires des sous-groupes de travail et la clarification" de certains termes.

· L'UE sanctionne de nouveaux oligarques russes, notamment le milliardaire Roman Abramovitch, propriétaire du club anglais de football de Chelsea. Ces mesures font partie d'un quatrième train de sanctions contre Moscou.

Kiev demande "l'expulsion immédiate" de la Russie du Conseil de l'Europe

Le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal a demandé au Conseil de l'Europe "l'expulsion immédiate" de la Russie de cette organisation paneuropéenne de défense des droits humains.

"Nous demandons de prendre une décision concernant l'expulsion immédiate de la Russie du Conseil de l'Europe", a lancé le chef du gouvernement ukrainien, s'exprimant par visioconférence depuis Kiev lors d'une session extraordinaire de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) qui siège à Strasbourg.

"Ce n'est pas assez!": Inna Shevchenko appelle les dirigeants occidentaux à plus de fermeté contre Moscou

La journaliste et militante féministe ukrainienne Inna Shevchenko met en garde, sur BFMTV, quant à la faiblesse de réaction des Occidentaux devant l'invasion russe. Selon elle, Vladimir Poutine n'entend pas s'arrêter à "la destruction de l'Ukraine".

>> Retrouvez notre article ICI.

Comment les médias occidentaux contournent la censure du Kremlin en Russie

Tandis que le Kremlin renforce l'arsenal déployé pour censurer sur son territoire la couverture indépendante du conflit en Ukraine, plusieurs rédactions internationales s'échinent afin de continuer à proposer au public russe son traitement de l'actualité de la crise.

>> Retrouvez notre article ICI.

L'UE sanctionne de nouveaux oligarques russes, dont Roman Abramovitch

L'Union européenne a décidé de sanctionner de nouveaux oligarques russes, notamment le milliardaire Roman Abramovitch, propriétaire du club anglais de football de Chelsea, en représailles à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, ont indiqué lundi des diplomates à l'AFP.

Ces mesures font partie d'un quatrième train de sanctions de l'UE contre Moscou qui doivent être annoncées dans l'après-midi. Avant cette extension, 862 personnes et 53 entités russes figuraient déjà sur cette liste noire qui interdit l'entrée sur le territoire de l'UE et permet la saisie de leurs biens.

Reprise des pourparlers entre Kiev et Moscou mardi

La quatrième session de pourparlers entre l'Ukraine et la Russie reprendra mardi après une "pause technique" lundi, a rapporté un négociateur de Kiev.

"Nous faisons une pause technique dans les négociations jusqu'à demain" pour permettre "des travaux supplémentaires des sous-groupes de travail et la clarification" de certains termes, a déclaré sur Twitter Mykhaïlo Podoliak, un négociateur et conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Volodymyr Zelensky s'adressera au Congrès américain mercredi

La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis Nancy Pelosi a fait savoir, ce lundi, que le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'adresserait au Congrès américain mercredi à 13 heures GMT (14 heures, heure de Paris).

Les élus du Congrès, démocrates comme républicains, sont nombreux à presser Joe Biden de muscler sa riposte contre Moscou, en réponse à l'invasion de l'Ukraine.

160 voitures ont pu sortir de Marioupol par un couloir humanitaire

La municipalité de Marioupol a fait savoir que quelque 160 voitures avaient pu sortir de la ville par un couloir humanitaire.

La colonne de véhicules a pu emprunter vers 13 heures locales (11 heures GMT) la route reliant ce port stratégique de la mer d'Azov vers la ville ukrainienne de Zaporojie, selon le compte Telegram du conseil municipal de Marioupol, qui ne précise pas combien de personnes ont pu fuir la cité où les conditions sont catastrophiques après des jours de bombardements et de siège.

"Nous allons reconstruire": Zelensky s'adresse aux Ukrainiens dans une nouvelle vidéo sur Youtube

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'adresse aux Ukrainiens, dans une nouvelle vidéo Youtube publiée ce lundi.

"Chers Ukrainiens, chères Ukrainiennes, il fait beau mais on ne remarque pratiquement plus ce ciel clair au-dessus de Kiev et au-dessus de beaucoup de villes de notre pays. Les villes sont calmes mais ce n'est qu'une apparence parce qu'il y a des avions russes qui survolent. Les forces armées de l'Ukraine tiennent bon", déclare-t-il face caméra, au milieu d'une rue.

"Les agresseurs russes continuent de détruire nos infrastructures. Mais sachez que nous allons reconstruire chaque maison de chaque Ukrainien, je suis persuadé que nous pourrons le faire rapidement après la fin de la guerre", promet encore le président ukrainien. "Nous pourrons bénéficier de l'aide du monde entier, nous sommes en train de créer un fonds spécifique pour cela".

Le point sur la situation à 13h

· Nouvelle session de pourparlers. Des discussions en visio-conférence ont commencé ce lundi matin entre responsables russes et ukrainiens. Kiev veut un cessez-le-feu et le retrait des troupes russes.

· L'armée russe n'exclut pas de lancer des assauts pour prendre le contrôle total des grandes villes ukrainiennes, a prévenu ce lundi le Kremlin.

· Bombardements sur Kiev. Deux personnes ont été tuées dans des bombardements russes qui ont visé l'usine aéronautique Antonov et touché un immeuble d'habitation, a annoncé la mairie de la capitale ukrainienne.

· L'Ukraine accuse l'armée russe d'avoir à nouveau coupé l'alimentation électrique du site nucléaire de Tchernobyl, situé au nord de Kiev et sous contrôle de Moscou depuis les premiers jours de l'invasion du pays.

Pékin et Washington discutent à Rome dans un contexte tendu

Deux hauts diplomates américain et chinois ont entamé des discussions ce lundi à Rome, dans un contexte tendu en raison d'informations du New York Times selon lesquelles la Russie a demandé l'aide économique et militaire de la Chine pour mener la guerre en Ukraine et contourner les sanctions occidentales.

Les deux responsables et leurs équipes "discuteront des efforts en cours visant à gérer la compétition entre nos deux pays et discuteront de l'impact de la guerre de la Russie contre l'Ukraine sur la sécurité régionale et mondiale", selon Emily Horne, la porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche.

Réfugiés ukrainiens: la France assure pouvoir "accueillir jusqu'à 100.000 personnes"

La France a les moyens de recevoir et d'héberger "jusqu'à 100.000" personnes déplacées par le conflit en Ukraine, ont affirmé plusieurs ministres ce lundi, assurant que l'État se prépare même à en "accueillir davantage".

Pour l'heure, plus de deux semaines après l'invasion russe de l'Ukraine, environ 13.500 déplacés ont été recensés sur le territoire, après avoir été contrôlés par la police aux frontières, a indiqué le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à l'issue d'une réunion de la cellule interministérielle de crise installée Place Beauvau.

L'armée russe n'exclut pas de prendre "le contrôle total" des grandes villes ukrainiennes

L'armée russe n'exclut pas de lancer des assauts pour prendre le contrôle total des grandes villes ukrainiennes, a prévenu ce lundi le Kremlin, de nombreux centres urbains du pays étant encerclés par les forces russes.

"Le ministère de la Défense, pour assurer la sécurité maximale des populations civiles, n'exclut pas la possibilité de prendre le contrôle total des grandes villes qui sont déjà encerclées", a indiqué le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, assurant que le président Vladimir Poutine n'avait jusqu'ici pas ordonné de mener d'assaut.

La centrale de Tchernobyl de nouveau coupée du réseau électrique

L'Ukraine a accusé ce lundi l'armée russe d'avoir à nouveau coupé l'alimentation électrique du site nucléaire de Tchernobyl, situé au nord de Kiev et sous contrôle de Moscou depuis les premiers jours de l'invasion du pays.

Les autorités ukrainiennes avaient indiqué la veille avoir rétabli l'alimentation électrique de l'ancienne centrale, qui a toujours besoin d'énergie pour assurer la sécurité des assemblages combustibles stockés sur place. "Mais avant que l'alimentation ne soit pleinement rétablie, les forces d'occupation l'ont à nouveau endommagée", a indiqué lundi l'opérateur ukrainien du site, Ukrenergo, sur Facebook.

Le Premier ministre Ukrainien devant le Conseil de l'Europe

Le Premier ministre ukrainien s'adresse par visioconférence à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à partir 16 heures ce lundi. Initialement, Volodymyr Zelensky, le président Ukrainien, aurait du prendre la parole, mais le président de l'Assemblée a expliqué qu'il ne s'exprimerait pas ce lundi.

Jusqu'à mardi, l'APCE va débattre des conséquences de "l'agression de la Russie contre l'Ukraine" dans le cadre d'une session extraordinaire.

L'Allemagne confirme des dépenses record pour la défense dès 2022

L'Allemagne a confirmé lundi vouloir dépenser dès 2022 des sommes record pour son armée, sur fond de guerre en Ukraine, afin d'être en mesure de dépasser les 2% du PIB préconisé par l'Otan "dans les prochaines années", selon un projet de budget dévoilé lundi.

Ce budget, qui doit être débattu au Parlement dans les prochains jours, prévoit pour cette année 50 milliards d'euros de dépenses militaires, un "record", selon une source gouvernementale. S'y ajoute un fonds exceptionnel doté de 100 milliards d'euros constitué dès 2022, mais qui sera utilisé sur plusieurs années.

La nouvelle session de pourparlers russo-ukrainiens a débuté

La quatrième session de pourparlers entre la Russie et l'Ukraine a débuté ce lundi dans la matinée par visioconférence, a indiqué Mykhaïlo Podoliak, un négociateur et conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

"La communication (avec Moscou) reste établie même si c'est compliqué", a écrit sur Twitter Mykhaïlo Podoliak, indiquant que "les deux parties exprimaient leurs positions spécifiques".

Un bombardement à Kiev fait un mort, l'usine aéronautique Antonov visée

Une personne a été tuée lundi matin dans de nouveaux bomardements russes sur Kiev qui ont aussi visé l'usine aéronautique Antonov, a annoncé la mairie de la capitale ukrainienne.

Des fragments de missile sont tombés sur la route dans le district de Kourenivka, faisant un mort et six blessés", a précisé la mairie.

Une autre frappe contre un immeuble résidentiel Kiev a fait ce lundi matin un mort et 12 blessés.

David Lisnard annonce que Cannes sera jumelée à Lviv

La ville de Cannes, dans les Alpes-Maritimes, va être jumelée avec la ville ukrainienne de Lviv, annonce ce lundi David Lisnard. "Cannes est fière de se lier à Lviv, cité de rayonnement international classée par l’Unesco", écrit le maire sur les réseaux sociaux.

David Lisnard, président de l'Association des maires de France, annonce aussi que l'AMF "va accompagner ces jumelages de solidarité."

Coup d'envoi de grandes manœuvres militaires de l'Otan en Norvège

De grandes manoeuvres militaires impliquant 30.000 soldats de l'Otan et de pays partenaires ont démarré ce lundi en Norvège.

Planifié de longue date, l'exercice "Cold Response 2022" vise à tester la capacité de la Norvège à recevoir des renforts extérieurs en cas d'agression par un pays tiers, en vertu de l'article 5 de la Charte de l'Otan qui oblige ses membres à venir au secours d'un des leurs.

"Ce n'est pas une opération militaire avec une finalité offensive", a insisté le chef du commandement norvégien des opérations, le général Yngve Odlo, qui dirige l'exercice.

Une frappe ukrainienne fait au moins 20 morts dans le centre de Donetsk

Les séparatistes pro-russes de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, ont affirmé ce lundi qu'une frappe ukrainienne avait causé la mort d'au moins 20 personnes et fait neuf blessés dans le centre de cette grande ville industrielle.

Sur son compte Telegram, la défense territoriale de Donetsk a publié des photos montrant plusieurs corps ensanglantés gisant dans une rue, au milieu de débris. Selon cette source, les défenses anti-aériennes séparatistes ont intercepté un missile ukrainien dont les "débris" ont ensuite touché les victimes.

"Zelenksy, du rire aux armes", un long format inédit à retrouver sur BFMTV

Comment Volodymyr Zelensky, star de l’humour en Ukraine, que personne ne prédestinait à devenir président, parvient-il aujourd’hui à tenir tête à Vladimir Poutine ?

"Zelensky, du rire aux armes", un long format à découvrir en intégralité ce soir à 20h50 dans Ligne Rouge sur BFMTV.

Kiev va réclamer un cessez-le-feu et le retrait des troupes russes

L'Ukraine a affirmé ce lundi qu'elle exigerait une trêve immédiate et le retrait des forces russes lors d'une nouvelle session de négociations avec Moscou prévue par visioconférence dans la journée.

"Nos positions n'ont pas changé: la paix, un cessez-le-feu immédiat, le retrait de toutes les troupes russes, et seulement après cela nous pourrons parler de nos relations de voisinage et de nos différends politiques", a déclaré Mykhaïlo Podoliak, un négociateur et conseiller du président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans une vidéo sur Twitter.

L'Allemagne compte acheter jusqu'à 35 avions de combat F35 américains

L'armée allemande compte acheter jusqu'à 35 avions de combat F35 du constructeur américain Lockheed Martin, pour remplacer sa flotte de Tornado destinée à assurer sa mission nucléaire au profit de l'OTAN, ainsi que 15 Eurofighter pour d'autres missions.

Une session extraordinaire de la Commission pour les affaires de Défense de la chambre nationale des députés est prévue en fin d'après-midi sur le sujet.

La France veut sanctionner "plusieurs dizaines" de proches de Poutine supplémentaires

La France va soumettre à l'Union européenne "plusieurs dizaines" de noms supplémentaires de proches de Vladimir Poutine à ajouter à la liste des personnes sanctionnées en réaction à l'invasion de l'Ukraine, a indiqué ce lundi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire.

Marioupol: la femme enceinte touchée par le bombardement de la maternité est morte

L'agence de presse américaine Associated Press et le média britannique Sky News annoncent ce lundi qu'une femme enceinte est morte lors de son transfert après le bombardement de la maternité de Marioupol.

Cette femme, dont les images ont beaucoup ému sur les réseaux sociaux, avait été transportée d'urgence dans un autre hôpital, sans survivre à ses blessures.

Les médecins ont fait naître le bébé par césarienne, mais il ne présentait "aucun signe de vie", a déclaré le chirurgien qui a procédé à l’opération. Ils se sont alors concentrés sur la mère, mais sans succès. Plus de 30 minutes de réanimation n’ont donné aucun résultat.

Les nouvelles sanctions sur la Russie porteront sur "l'interdiction d'export de biens de luxe", précise Clément Beaune

Alors que l'Union européenne a approuvé de nouvelles sanctions contre la Russie ce dimanche, Clément Beaune a apporté des précisions.

Les nouvelles sanctions contre la Russie portent notamment sur "l'interdiction d'export de biens de luxe", a explicité le secrétaire d'État aux affaires européennes ce matin sur BFMTV. Les importations d'acier russe sont également visées.

"Nous avons accueilli en 15 jours plus de réfugiés ukrainiens" que de migrants pendant la crise syrienne, explique Clément Beaune

Alors que le Haut Commissariat aux réfugiés a recensé ce dimanche près de trois millions de réfugiés, Clément Beaune explique que la France prendra sa part.

"Nous aurons un accueil sans doute très significatif de réfugiés en France, entre 10 et 100.000. On a reçu en 15 jours plus de réfugiés ukrainiens que de migrants pendant la crise en Syrie pendant 2 ans", a avancé le secrétaire d'État aux affaires européennes sur BFMTV ce matin.

Aide chinoise à la Russie: Pékin dénonce la "désinformation" des États-Unis

La Chine a dénoncé ce lundi une désinformation de la part des États-Unis après que la presse américaine a rapporté que Moscou avait demandé une aide militaire et économique chinoise en réponse aux sanctions occidentales contre sa guerre en Ukraine.

"Ces derniers temps, les États-Unis propagent des fausses nouvelles à l'encontre de la Chine", a déclaré devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian, interrogé sur des informations du New York Times.

La Russie sera remplacée par la Serbie en Coupe Davis

La Russie, tenante du titre mais exclue des compétitions internationales en raison de la guerre en Ukraine, sera remplacée par la Serbie en phase finale de la Coupe Davis en septembre, a annoncé ce lundi la Fédération internationale de tennis (ITF).

La Serbie, choisie car "équipe la mieux classée des demi-finalistes en 2021", avait déjà reçu une invitation pour intégrer directement cette phase finale sans passer par les qualifications, si bien que c'est une autre nation qui recevra l'invitation initialement donnée à l'équipe de Novak Djokovic, précise l'instance.

En Billie Jean King Cup (ex-Fed Cup), la Russie, également tenante du titre, sera remplacée par l'Australie, choisie sur les mêmes termes que la Serbie.

"La guerre s'intensifie partout sur le territoire ukrainien" pour Clément Beaune

Alors que Jean-Yves Le Drian a estimé ce dimanche que "le pire (était) devant nous" en Ukraine, Clément Beaune adopte le même ton.

"La guerre s'intensifie partout sur le territoire ukrainien. Elle sera malheureusement sans doute longue", a expliqué le secrétaire d'Etat aux affaires européennes ce matin sur BFMTV.

Moscou estime que l'Occident veut orchestrer un défaut de paiement "artificiel" de la Russie

Le ministère russe des Finances a estimé ce lundi que les sanctions visant Moscou à cause du conflit en Ukraine visaient à provoquer un défaut de paiement artificiel de la Russie.

"Les déclarations selon lesquelles la Russie ne peut remplir ses obligations concernant sa dette publique ne correspondent pas à la réalité", a dit le ministère dans un communiqué, relevant que "le gel des comptes en devises de la Banque de Russie et du gouvernement peut être vu comme le désir de pays étrangers de provoquer un défaut artificiel".

Le réseau social Instagram est devenu inaccessible en Russie

Le réseau social Instagram, propriété du géant américain Meta, est devenu inaccessible ce lundi en Russie, qui l'accuse de propager des appels à la violence contre les Russes en lien avec le conflit en Ukraine.

Le rafraîchissement dans l'application était impossible ce lundi matin, tandis que le site était inaccessible sans VPN.

Au moins un mort dans une frappe contre un immeuble à Kiev

Ce lundi matin, le bombardement d'un immeuble de la capitale ukrainienne a fait au moins un mort et 12 blessés, d'après les secours qui interviennent encore actuellement sur le bâtiment. L'immeuble a été évacué de ses 70 habitants.

Le dirigeant tchétchène Kadyrov assure se trouver en Ukraine

Le dirigeant de la république russe de Tchétchénie Ramzan Kadyrov, un protégé du président Vladimir Poutine, a assuré lundi se trouver en Ukraine aux côtés des forces de Moscou.

Ramzan Kadyrov, dénoncé par les ONG internationales pour les graves violations des droits humains qui ont lieu dans sa république du Caucase, a publié sur Telegram une vidéo le montrant en tenue militaire en train d'étudier des plans autour d'une table avec des soldats dans une salle.

Il a ensuite assuré dans un message que cette vidéo avait été tournée à Gostomel, aérodrome situé près de Kiev, la capitale ukrainienne, capturé par les forces russes dans les premiers jours de leur offensive.

La Russie aurait demandé l'aide militaire de la Chine

La Russie a demandé l'aide économique et militaire de la Chine pour mener la guerre en Ukraine et contourner les sanctions occidentales, a affirmé dimanche le New York Times. Pourtant, Washington a mis en garde Pékin contre toute assistance à Moscou.

Le journal, qui cite des responsables américains anonymes, ne précise pas la nature exacte de l'aide demandée ni si la Chine a répondu.

Emmanuel Macron a appelé Joe Biden dimanche

Le président Macron s'est entretenu dimanche soir avec Joe Biden. Les deux chefs d'État se sont accordés pour renforcer les sanctions déjà prises contre la Russie, apporter leur soutien à l'Ukraine et prendre de concert toutes les initiatives utiles à l'arrêt des combats.

Emmanuel Macron s'est également entretenu avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, "lui exprimant son plein soutien", selon l'Elysée, lui détaillant "l'aide supplémentaire que l'Union européenne a décidé de lui apporter lors du Sommet de Versailles".

Moscou a menacé des compagnies occidentales d'arrestations et de saisies

Les autorités russes, qui ont déjà durci le ton face aux entreprises étrangères souhaitant se retirer du pays, ont directement menacé certaines d'entre elles, les prévenant de possibles arrestations de responsables ou de saisie de leurs actifs, affirme dimanche le Wall Street Journal.

Des procureurs russes ont émis des avertissements via des appels, des lettres ou des visites, à l'encontre de compagnies de tous secteurs, dont Coca-Cola, McDonald's, Procter & Gamble, IBM et Yum Brands, la maison mère des chaînes KFC et Pizza Hut, affirme le quotidien économique en citant des sources proches du dossier.

Un journaliste américain tué par balle

Un journaliste américain a été tué et un autre blessé par balles dimanche à Irpin, dans la banlieue nord-ouest de Kiev, théâtre de violents combats depuis plusieurs jours.

Brent Renaud, photographe et réalisateur indépendant de 50 ans, est le premier journaliste étranger à être tué depuis le début de l'offensive russe. Un journaliste ukrainien était mort dans le bombardement russe de la tour de télévision de Kiev.

Zelensky veut une zone d'exclusion aérienne

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a de nouveau exhorté dans la nuit de dimanche à lundi l'Otan à instaurer une zone d'exclusion aérienne au-dessus de son pays, prévenant qu'à défaut l'organisation risquait de voir des "roquettes russes" tomber sur ses États membres.

Nouvelles négociations russo-ukrainiennes ce lundi

Une session de négociations par visioconférence entre la Russie et l'Ukraine se tiendra lundi, a confirmé un conseiller du président Zelensky. Un négociateur russe a évoqué dimanche des "progrès significatifs", Kiev indiquant de son côté que Moscou avait cessé de lancer "des ultimatums" et commençait à "écouter attentivement nos propositions".

Depuis le début de l'offensive russe, trois tours de pourparlers ont eu lieu en Biélorussie. Ils étaient focalisés sur la création de couloirs humanitaires pour les civils.

Bonjour à tous

Bienvenue dans ce direct consacré à l'actualité du conflit en Ukraine de ce lundi 14 mars.

BFMTV