BFMTV

Sondage: Macron et Le Pen en baisse mais toujours en tête

A douze jours du premier tour de la présidentielle, un sondage Elabe pour BFMTV et L'Express donne Emmanuel Macron et Marine Le Pen en tête des intentions de vote au premier tour. Au second tour, Emmanuel Macron est donné vainqueur et Marine Le Pen perdante, quels que soient leurs adversaires. François Fillon l'emporterait sur Marine Le Pen uniquement, tandis que Jean-Luc Mélenchon ne serait battu que par Emmanuel Macron.

A moins de deux semaines du premier tour de l'élection présidentielle, un sondage Elabe pour BFMTV et L'Express confirme la dynamique en faveur de Jean-Luc Mélenchon et la baisse d'Emmanuel Macron et de Marine Le Pen, les deux candidats favoris en termes d'intentions de vote. D'après cette étude, réalisée les 9 et 10 avril, le candidat d'En Marche! et son adversaire du Front national arrivent au coude-à-coude avec 23% chacun, soit une baisse de 0,5% pour eux deux.

Marine Le Pen enregistre une baisse de 5 points depuis le 20 février, lorsqu'elle se trouvait à son plus haut niveau, soit 28%. Emmanuel Macron subit quant à lui une chute de 3 points depuis le 21 mars, alors qu'il était crédité de 26%, son plus gros score. 

Hamon et Poutou en hausse au premier tour

Derrière ce duo de tête, François Fillon, délogé par Jean-Luc Mélenchon dans un autre sondage réalisé la semaine dernière, retrouve sa place de troisième, avec 19%. Un score stable par rapport au dernier observé par Elabe, le 5 avril. Le candidat de La France insoumise, quatrième avec 17%, est lui aussi stable par rapport à ce précédent sondage du même institut. Benoît Hamon enregistre sa première hausse depuis plus d'un mois: il recueille 10% d'intention de vote, soit un rebond de 1 point. 

Autres résultats notables, ceux de Nicolas Dupont-Aignan, en baisse de 0,5 point, atteignent 4%. Philippe Poutou, qui a connu son heure de gloire lors du débat télévisé à onze diffusé sur BFMTV, enregistre quant à lui une nouvelle hausse, avec 2,5% d'intentions de votes. En queue de peloton, viennent ensuite Jean Lassalle (0,5%), Nathalie Arthaud (0,5%), François Asselineau (0,5%), et Jacques Cheminade, qui est crédité d’un score inférieur à 0,5%.

-
- © Capture Elabe pour BFMTV et L'Express

L'électorat de Macron se stabilise

Alors que le premier tour a lieu dans 12 jours, ce sondage témoigne encore d'une grande incertitude parmi les électeurs. Sur l'ensemble des personnes interrogées inscrites sur les listes électorales, 63% seulement se disent "tout à fait certaines" d'aller voter le 23 avril. 

En outre, le socle électoral de certains candidats est encore instable. Si les personnes exprimant actuellement une intention de vote en faveur de Marine Le Pen et François Fillon se montrent très largement sûres de leur choix (respectivement 83% et 77%), celles exprimant un vote pour Benoît Hamon, et dans une moindre mesure pour Jean-Luc Mélenchon, se montrent beaucoup plus incertaines (respectivement 54% et 65% déclarent être sûres de leur choix). Emmanuel Macron, lui, bénéficie d'un électorat plus stable que lors des mois précédents, et ce malgré sa baisse dans les sondages. 73% des personnes exprimant une intention de vote en sa faveur se déclarent sûres de leur choix, soit une hausse de 6 points par rapport au 5 avril.

Six hypothèses testées au second tour

Avec la récente percée de Jean-Luc Mélenchon, la donne a quelque peu changé dans les sondages, puisque le candidat est désormais testé au second tour. Pour cette étude, Elabe a étudié six hypothèses différentes. ce qui ressort tout d'abord, c'est que le taux de personnes ne souhaitant pas exprimer d’intentions de vote s’avère très élevé dans chacune des hypothèses (20% à 35% selon la configuration). "Ce qui doit inviter à la prudence dans l’interprétation des résultats", précise Elabe.

Malgré tout, on remarque plusieurs tendances. Quel que soit son adversaire, s'il parvient au second tour, Emmanuel Macron est donné gagnant. A l'inverse, Marine Le Pen est donnée perdante dans chaque configuration. François Fillon, lui, ne serait en tête que s'il faisait face à Marine Le Pen. Jean-Luc Mélenchon, en revanche, prendrait le dessus sur Marine Le Pen et sur François Fillon, et ne serait battu que par Emmanuel Macron. 

-
- © Capture Elabe pour BFMTV et L'Express

Mélenchon bat Le Pen et Fillon

Dans le détail, Emmanuel Macron obtient son score le plus important face à François Fillon: 65%, contre 35% pour le candidat de la droite. Dans un duel avec Marine Le Pen, il recueille 64%, contre 36% pour la présidente du FN. Il totalise un score plus faible face à Jean-Luc Mélenchon: 55%, contre 45% pour le candidat de La France insoumise. 

Pour François Fillon, c'est face à Marine Le Pen que son score est le plus haut: il est crédité de 58%, contre 42% pour la candidate FN. Jean-Luc Mélenchon, enfin, est donné vainqueur face au candidat de la droite avec 59% des intentions de vote, contre 41% pour son adversaire. Face à Marine Le Pen, il recueille son plus haut score, avec 61% contre 39% pour la candidate du Front national.

Sondage Elabe pour BFMTV et L'Express réalisé sur Internet les 9 et 10 avril 2017 sur un échantillon de 1.050 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Au sein de cet échantillon, un sous-échantillon de 1.002 personnes inscrites sur les listes électorales a été extrait pour l’établissement des intentions de vote. La représentativité de l’échantillon national a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables de sexe, d'âge et de profession du répondant, après stratification par la région de résidence et la catégorie d’agglomération.

dossier :

Marine Le Pen

Charlie Vandekerkhove