BFMTV

Présidentielle: Marine Le Pen conforte son avance, Fillon repasse devant Macron

Un sondage Elabe pour BFMTV et L'Express publié ce mardi montre que la présidente du FN poursuit sa hausse et conforte sa large première place dans les intentions de vote au premier tour, tandis que François Fillon bénéficie d'une remontée, à l'inverse d'Emmanuel Macron, qui accuse une forte baisse.

A deux mois du premier tour, Marine Le Pen confirme sa nette avance. Selon un sondage Elabe pour BFMTV et L'Express, publié ce mardi, la présidente du Front national reste très nettement en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, devant François Fillon, qui opère une remontée, et Emmanuel Macron, en forte baisse.

Marine Le Pen poursuit sa hausse

Dans le détail, Marine Le Pen est créditée de 27 à 28% des voix, selon la configuration testée, c'est-à-dire en présence ou non de la candidature de François Bayrou, qui doit faire une annonce ce mercredi. La candidate frontiste est ainsi en hausse de 1,5 à 2 points par rapport à notre précédent sondage, publié le 8 février

Marine Le Pen remporte le plus de voix auprès des catégories populaires, notamment les ouvriers et les employés, avec 41 à 42%, tandis que son score est assez faible chez les retraités, auprès de qui elle enregistre de 18 à 20% des voix.

-
- © -
-
- © -

Remontée de François Fillon

Alors qu'il se classait troisième dans notre précédente enquête d'opinion, accusant le coup dans les sondages après la révélation de plusieurs affaires, François Fillon reprend des couleurs et remonte la pente: avec 20 à 21% des intentions de vote au premier tour de l'élection, il gagne 3 points reprend la deuxième place du classement. 

A l'inverse de Marine Le Pen, le candidat de la droite obtient son plus haut score auprès des retraités (35 à 38% des voix), mais ne récolte que 8 à 9% des voix chez les catégories populaires. 

Emmanuel Macron en chute libre

De son côté, Emmanuel Macron, encore classé deuxième dans les intentions de vote au premier tour dans notre précédent sondage, accuse une baisse notable, et se classe désormais troisième. Le candidat du mouvement En Marche! perd en effet 5 points, que François Bayrou soit candidat ou non. Avec cette perte, Emmanuel Macron, pointé du doigt pour son absence de projet, mais aussi pour ses propos sur la colonisation tenus en Algérie, se retrouve crédité de 17 à 18,5% des voix.

L'ancien ministre est notamment en baisse chez les plus de 65 ans, peut être en raison de ses propos tenus en Algérie sur la colonisation: alors qu'ils étaient 25 à 27% à lui apporter son soutien dans le précédent sondage, ils ne sont désormais plus que 16%. 

Benoît Hamon au coude-à-coude avec Jean-Luc Mélenchon

Le candidat du PS Benoît Hamon est lui aussi en baisse, avec une perte de 3 points. Il est désormais crédité de 12 à 13% des voix, soit le même score que le candidat de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, qui lui reste stable par rapport à l'enquête précédente.

Benoît Hamon ne parvient notamment pas à récupérer l'ensemble des anciens électeurs de François Hollande, concurrencé sur ce point par Emmanuel Macron. 

Marine Le Pen battue au second tour

Enfin, Marine Le Pen est battue au second tour, qu'elle soit opposée à François Fillon ou Emmanuel Macron, mais recueillerait dans les deux configurations plus de 40% des voix.

En cas de duel, le candidat de la droite l'emporterait à 56%, contre 44% pour la candidate frontiste. Tandis qu'Emmanuel Macron gagnerait la présidentielle avec 59% des suffrages, contre 41% pour Marine Le Pen. 

-
- © -
-
- © -

Sondage réalisé en ligne du 18 au 20 février, sur un échantillon de 1.051 personnes, composé selon la méthode des quotas et représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A.S.