BFMTV
Dossier

Nathalie Arthaud

Porte-parole de Lutte Ouvrière, Nathalie Arthaud mène en 2022 sa troisième campagne présidentielle. En 2012, elle avait succédé à Arlette Laguiller pour représenter son mouvement. Elle rassemble alors 0,56 % des voix au premier tour et ne donne pas de consigne de vote pour le second tour, considérant François Hollande comme un "faux ami". En 2017, Nathalie Arthaud attaque frontalement le Parti socialiste et dénonce le bilan de François Hollande. "Nous n'avons jamais fait partie de la gauche gouvernementale, d'un gouvernement qui se prétend de gauche et qui usurpe même l'étiquette socialiste. Nous n'avons rien à voir avec cette politique-là", assure-telle. Conseillère municipale de Vaulx-en-Velin jusqu'en 2014, la candidate est également professeure d'économie et de gestion dans un lycée à Aubervilliers.

La candidate de Lutte ouvrière, arrivée à la dernière place du premier tour avec 0,6% des voix, a fustigé le face-à-face Macron-Le Pen au second tour.

Autres dossiers

Le palais de l'Élysée le 15 mai 2012 (photo d'illustration)

Election présidentielle 2022

L'élection présidentielle française de 2022 est hors norme sur plusieurs plans. Les Français seront appelés à aller voter pour désigner le président ou la présidente de la République dans un contexte extraordinaire : pandémie de coronavirus, guerre en Ukraine, fragmentation politique, crise économique... Les candidats officiels sont : Valérie Pécresse, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont Aignan, Jean Lassalle, Nathalie Arthaud, Philippe Poutou, Fabien Roussel, Eric Zemmour et Emmanuel Macron. Les sondages, plus nombreux que jamais, ont mis au jour diverses dynamiques de campagne. Tandis que le président de la République bénéficie du contexte international, les autres candidats tentent d'exister dans une campagne difficile en faisant des propositions, analysées en détail dans notre comparateur de programmes et déclarations. Retrouvez toutes les informations pratiques sur l'élection présidentielle - dates, bureaux de vote, protocole sanitaire, procuration, listes électorales, campagne, débats, sondages et résultats - dans notre mode d'emploi de l'election. Les électeurs devront choisir le président de la République au suffrage universel direct en avril 2022, cinq ans après la victoire d'Emmanuel Macron, face à Marine Le Pen le 7 mai 2017. Cette précédente élection avait été marquée par l'élimination des deux partis historiques dès le premier tour : à gauche le Parti socialiste, divisé sur la candidature de Benoit Hamon et, à droite, Les Républicains embourbés dans l'affaire Fillon. Ce dernier était arrivé troisième, suivi de près par Jean-Luc Mélenchon. Alors que les électeurs s'étaient majoritairement portés sur Emmanuel Macron au second tour, contre Marine Le Pen, l'issue d'une configuration similaire en 2022 seraient incertaine. On dû renoncer les perdants aux primaires partisanes : Sandrine Rousseau pour EELV ou Eric Ciotti chez LR. Mais aussi Arnaud Montebourg, en raison d'une campagne difficile. Enfin, certaines candidatures n'ont pas obtenu les parrainages nécessaires à leur validation, notamment celle de Christiane Taubira, François Asselineau ou Hélène Thouy.

Retraites: "Il n'y a pas de rupture" (3/3) - 18/12

Retraites: "Il n'y a pas de rupture" (3/3) - 18/12

Avec: Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte Ouvrière. Arnaud Viala, député Les Républicains de l'Aveyron. Pierre Kupferman, rédacteur en chef à BFM Eco. Et Pieyre-Alexandre Anglade, député LaREM des Français de l'étranger. – Le Live BFM, du mercedi 18 décembre 2019, sur BFMTV. Chaque matin, Thomas Misrachi prend le temps de s’arrêter sur certains évènements de l'actualité du jour. Un moment de pédagogie et d’explications à l'aide de reportages et d’éléments visuels pour prendre du recul sur les faits et permettre aux téléspectateurs de mieux comprendre les événements. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages d'actualité. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Le gouvernement obligé de lâcher du lest ? (4/5) - 18/12

Le gouvernement obligé de lâcher du lest ? (4/5) - 18/12

Avec: Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte Ouvrière. Arnaud Viala, député Les Républicains de l'Aveyron. Pierre Kupferman, rédacteur en chef à BFM Eco. Et Pieyre-Alexandre Anglade, député LaREM des Français de l'étranger. – Le Live BFM, du mercredi 18 décembre 2019, sur BFMTV. Chaque matin, Thomas Misrachi prend le temps de s’arrêter sur certains évènements de l'actualité du jour. Un moment de pédagogie et d’explications à l'aide de reportages et d’éléments visuels pour prendre du recul sur les faits et permettre aux téléspectateurs de mieux comprendre les événements. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages d'actualité. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Emmanuel Macron va répondre aux gilets jaunes (2/2)

Emmanuel Macron va répondre aux gilets jaunes (2/2)

Les gilets jaunes ont prévu d'envahir la capitale samedi 24 novembre 2018. La manifestation autorisée devrait se tenir sur le Champ-de-Mars, mais rien n'est encadré. Des débordements sont-ils d'ores et déjà inévitables ? Ce mouvement qui tend à s'essouffler peut-il repartir de plus belle samedi ? Emmanuel Macron lâchera-t-il du lest ? On sait désormais qu'un rendez-vous est déjà fixé mardi 27 novembre. Ce sera une occasion pour le chef de l'Etat de s'exprimera sur la transition énergétique. Alors, que dira le président de la République ? De quelle envergure aura les annonces déjà prévues à cet effet ? - On en parle avec: Patrick Vignal, député LaREM de l'Hérault. Nathalie Arthaud, porte-parole du parti Lutte ouvrière (LO). André Bercoff, éditorialiste à Sud Radio. Et Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. - News et Compagnie, du jeudi 22 novembre 2018, présenté par Nathalie Levy, sur BFMTV. En début de soirée, "News et compagnie" présenté par Nathalie Levy offre une dynamique différente en matière de rendez-vous d'information. Retour durant une heure entière sur les principaux faits d'actualité dans la voix d'une personnalité people, intellectuelle, politique ou encore sportive. Entourée des chroniqueurs Laurent Neumann, éditorialiste politique et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique, Nathalie Levy décrypte l'actualité avec son invité sur un ton décalé placé sous le signe de la bonne humeur. BFMTV, 1ère chaîne d'information en continu de France, vous propose toute l'info en temps réel avec 18h d'antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

News et compagnie du jeudi 22 novembre 2018

News et compagnie du jeudi 22 novembre 2018

Invités: Patrick Vignal, député LaREM de l'Hérault. - Stéphane Peu, député PCF de Seine-Saint-Denis. - Dominique Rizet, notre consultant police Justice. - Bruno Jeudy, notre éditorialiste politique. - Nathalie Arthaud, porte-parole du parti Lutte ouvrière (LO). - Et André Bercoff, éditorialiste à Sud Radio. En début de soirée, "News et compagnie" présenté par Nathalie Levy offre une dynamique différente en matière de rendez-vous d'information. Retour durant une heure entière sur les principaux faits d'actualité dans la voix d'une personnalité people, intellectuelle, politique ou encore sportive. Entourée des chroniqueurs Laurent Neumann, éditorialiste politique et Emmanuel Lechypre, éditorialiste économique, Nathalie Levy décrypte l'actualité avec son invité sur un ton décalé placé sous le signe de la bonne humeur. BFMTV, 1ère chaîne d'information en continu de France, vous propose toute l'info en temps réel avec 18h d'antenne live par jour et plus de 1000 duplex par mois. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Sécurité sociale, remboursement des soins… Ce que souhaitent les candidats

Sécurité sociale, remboursement des soins… Ce que souhaitent les candidats

L'accès aux soins est un vrai problème pour 25% des Français qui renoncent à se faire soigner. Pour remédier à cela, les candidats à l'élection présidentielle ont des solutions différentes. Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade, Philippe Poutou et Jean-Luc Mélenchon souhaitent par exemple un remboursement intégral des soins par la sécurité sociale. François Fillon se limite à un remboursement des soins les plus couteux. Marine Le Pen et Emmanuel Macron se focalisent eux sur les mutuelles qu'ils souhaitent mieux encadrer.

Immigration: ce que souhaitent les candidats à l'élection présidentielle

Immigration: ce que souhaitent les candidats à l'élection présidentielle

La France accueille chaque année environ 220.000 étrangers légaux. Si Benoît Hamon ou Emmanuel Macron sont élus le 7 mai prochain, cela ne devrait pas changer puisque les deux candidats souhaitent un statu quo de la politique migratoire. Nicolas Dupont-Aignan et François Fillon veulent réduire le nombre de titres de séjour. Quant à Marine Le Pen, elle souhaite stopper toute immigration. À l'inverse, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et Nathalie Arthaud s'engagent à régulariser les étrangers sans-papiers actuellement en France.

Hausse du Smic ou pas? Ce que souhaitent les candidats à l'élection présidentielle

Hausse du Smic ou pas? Ce que souhaitent les candidats à l'élection présidentielle

Depuis cinq ans, la hausse du Smic est calquée sur l'inflation. François Fillon, Emmanuel Macron et Nicolas Dupont-Aignan ne prévoient pas de hausse du salaire minimum s'ils sont élus le 7 mai prochain. Marine Le Pen estime, quant à elle, qu'il doit augmenter un peu plus que l'inflation. Tous les autres candidats à l'élection présidentielle sont favorables à une hausse du Smic: de +10% pour Benoît Hamon à +56% pour Nathalie Arthaud.