BFMTV
Gouvernement

Notre-Dame-des-Landes: la "décision difficile" d'Edouard Philippe

Edouard Philippe présentant les candidats aux législatives de La République en marche, le 11 mai 2017 au Havre.

Edouard Philippe présentant les candidats aux législatives de La République en marche, le 11 mai 2017 au Havre. - Charly Triballeau - AFP

Le Premier ministre va rencontrer des élus locaux à partir de vendredi et la semaine suivante.

Alors que l'exécutif doit rendre sa décision sur l'avenir de Notre-Dame-des-Landes d'ici fin janvier, Edouard Philippe a annoncé ce mercredi matin sur France 2 qu'il allait rencontrer les élus locaux à partir de vendredi et la semaine suivante afin de "discuter" du sujet avec eux.

"La décision sera prise d'ici la fin du mois de janvier", a répété le Premier ministre, "d'ici là il y a des choses à faire, je veux pouvoir discuter avec l'ensemble des élus concernés, les élus municipaux, les élus régionaux et les parlementaires".

"Je vais pouvoir les entendre sur ce qu'il faut faire ou pas et la façon" dont ils considèrent le rapport de médiateurs qui a été rendu en décembre, qui laisse ouverte la possibilité d'un abandon du projet, a-t-il précisé.

"Quelle qu'elle soit, ce sera une décision difficile"

Alors que le mystère reste entier sur la décision qui sera prise, les opposants à l'aéroport et une partie des forces de l'ordre craignent une évacuation dans la violence en cas de poursuite du projet. "Quelle que soit la décision, ce sera une décision difficile. Il y aura une composante d'ordre public à prendre en compte", a reconnu le chef du gouvernement. 

"Je sais qu'elle sera regardée, commentée, peut-être impopulaire. Mais il faut prendre des décisions, il faut les assumer", a martelé Edouard Philippe.

Charlie Vandekerkhove