BFM Pratique
Assurance Auto-moto

Quatre éléments à ne pas négliger concernant le permis anglais

Guide : quatre éléments à ne pas négliger concernant le permis anglais

Guide : quatre éléments à ne pas négliger concernant le permis anglais - (DR) Le Comparateur Assurance

Comme tous les permis émis par un pays européen, le permis anglais peut servir dans l’Hexagone pour une durée limitée. Au terme de celle-ci, le titulaire devra procéder à un échange avec le modèle français. Une procédure qui peut être soumise à des frais dans certains cas (vol par exemple).

En visite en France ou en passe d’y résider, le permis de conduire peut se révéler d’une grande utilité pour différentes raisons. Pour un étudiant ou toute autre catégorie de personne, il s’avère indispensable pour les déplacements professionnels, les loisirs, les besoins familiaux, etc.

Toutefois, il faut savoir que les permis étrangers tels que celui délivré en Angleterre sont soumis à des réglementations. Ainsi, différentes questions portant sur la validité ou les modalités de changement peuvent se poser. Il en est de même pour la souscription d’une assurance auto. Autant de points qui seront abordés successivement dans le présent article.

Le permis anglais est-il valable en France ?

Les permis de conduire délivrés par un État de l’Union européenne ou de l’Espace économique européen sont reconnus dans l’Hexagone. Toutefois, certaines conditions doivent être remplies. À ce titre, le titulaire :

  • Doit être âgé d’au moins 18 ans pour la catégorie B ;
  • Ne doit pas être touché par une annulation du droit de conduire ou toute autre restriction dans son pays d’origine ;
  • Ne doit pas avoir passé son permis dans un autre État alors qu’une interdiction le frappe sur le territoire français.

Enfin, le permis de conduire ne doit pas être arrivé à expiration.

À ce titre, le permis anglais reste utilisable en France malgré la sortie du Royaume-Uni de l’UE, et ce, pendant un an :

  • À compter du 1er janvier 2021 si la personne concernée réside en France avant cette date ;
  • À partir de son arrivée si l’individu s’y installe après 2021.

Pendant cette période, le conducteur ne sera pas obligé de le changer, sauf s’il a commis une infraction qui entraîne un retrait de point. Il en est de même en cas d’extension du permis.

Comment changer son permis anglais en France ?

La requête s’accomplit sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Outre les conditions susmentionnées, une traduction officielle en français devra accompagner le permis. Si elle est effectuée au Royaume-Uni, elle doit faire l’objet d’une apostille ou d’une légalisation. En revanche, elle doit être réalisée par un interprète agréé si la transcription se fait en France.

Quant au détenteur, il doit :

  • Disposer d’un titre de séjour non expiré ;
  • Habiter dans l’Hexagone pendant au moins 185 jours pendant une année civile ;
  • Avoir passé un contrôle médical d’aptitude à la conduite, si besoin est.

L’examen du permis du conduire en France constitue une étape obligatoire si ces exigences ne sont pas respectées.

Concernant les documents, il faut transmettre aux responsables :

  • Un formulaire de demande d’échange ;
  • Une pièce d’identité ;
  • Deux photographies d’identité ;
  • Une photocopie du permis anglais ;
  • Une copie de la carte de résident ou de séjour.

Comment s’assurer avec un permis étranger ?

Il est nécessaire de fournir à la compagnie d’assurance un dossier parfait pour faciliter les démarches. Ainsi, il faut veiller à la régularité des documents requis. Il est conseillé d’y joindre tout élément émis par l’assureur du pays d’origine permettant d’évaluer l’antécédent du souscripteur en tant qu’assuré. À souligner que plusieurs sociétés se montrent réticentes à l’idée d’assurer un véhicule conduit avec un permis étranger.

En attente du changement, il est possible d’adhérer à une couverture temporaire (quelques semaines). Les entreprises s’avèrent plus ouvertes à cette solution qu’à une prise en charge pendant une année entière. Au cas où le client se trouve confronté à deux refus, il peut saisir le Bureau Central de Tarification (BCT). À souligner que les demandes doivent être réalisées par lettre recommandée avec accusé de réception.

Quel est le coût d’un échange de permis anglais en France ?

Sous réserve de présentation du permis anglais, l’échange se fait à titre gratuit. En cas de vol ou de perte, le propriétaire devra déposer une plainte auprès de la police ou de la gendarmerie avant de faire sa demande. Celle-ci sera alors payante.

À l’issue des formalités en ligne, la personne concernée sera redirigée vers une page pour régler la somme de 25 euros. Ceci est également valable au cas où le permis est altéré de quelque façon que ce soit.

Pour information, le titulaire peut suivre l’évolution des opérations sur Internet. Dans un autre registre, le nouveau permis n’est plus valable à vie comme avec l’ancien. Il est soumis à un renouvellement tous les 15 ans.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec lecomparateurassurance.com. La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec lecomparateurassurance.com