BFMTV

UMP : Nicolas Sarkozy à la rescousse ?

-

- - -

Cela fait huit jours que le feuilleton de l’UMP a commencé, et le parti ne s’en sort toujours pas. Nicolas Sarkozy serait-il le dernier recours ? L'ex-président s'est entretenu avec François Fillon et Jean-François Copé lundi.

Nicolas Sarkozy, pacificateur de la dernière chance ? C'est l'espoir auquel se raccroche lundi l'UMP, dont la crise se poursuit lundi. L'ancien chef de l'Etat, qui a pris du champ avec la politique depuis son départ de l'Elysée, a fait ces dernières 24 heures son retour dans les coulisses de la crise qui secoue le parti qu'il a présidé de 2004 à 2007.

Avant de déjeuner dans ses bureaux de la rue de Miromesnil avec François Fillon, Nicolas Sarkozy, tout juste de retour de Shanghai, a eu "une longue et chaleureuse conversation téléphonique" lundi à 11h30 avec Jean-François Copé, selon l'entourage du député-maire de Meaux.

Un peu plus tôt sur BFMTV, Jean-François Copé avait déclaré qu'on "ne doit pas instrumentaliser" l'ancien président dans les querelles pour sa succession à la présidence de l'UMP. "Il n'est pas prévu qu'il prenne position", a-t-il ajouté.

Un déjeuner dans les bureaux de Sarkozy

François Fillon et Nicolas Sarkozy se sont ensuite rencontrés lundi à la mi-journée pendant une heure à une heure et demie, dans les bureaux parisiens de l'ancien chef de l'Etat, rue de Miromesnil à Paris.

Nicolas Sarkozy apparaît désormais comme un possible recours dans la crise qui frappe l'UMP, embourbée dans la bataille que se livrent l'ancien Premier ministre et Jean-François Copé.

>> Sujet vidéo : Sandra Gandoin

A.K. avec AFP