BFMTV

Pas d'alliance avec le FN "pour le moment": Calmels reconnaît une "maladresse"

Après l'élection de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains, Virginie Calmels a assuré dimanche soir sur BFMTV que "pour le moment", il n'y aurait pas d'alliance avec le Front national.

"La droite est de retour", s'est félicité dimanche soir Laurent Wauquiez, élu à la présidence des Républicains dès le premier tour avec 74.64% des suffrages. Invitée sur BFMTV pour préciser les grandes lignes du programme du parti, la future numéro deux des Républicains, Virginie Calmels, était interrogée sur les points de vue partagés entre Laurent Wauquiez et Marine Le Pen. L'ancienne proche d'Alain Juppé a suscité la polémique en affirmant qu'aucune alliance avec le Front national n'était envisagée "pour le moment".

"Vous avez exactement le même discours que le Front national", a lancé Florian Philippot à Virginie Calmes. "D'ailleurs vous avez vu que Marine Le Pen souhaite faire une alliance avec Monsieur Wauquiez", a-t-il poursuivi. "Pour le moment, nous la refusons, nous", a alors répondu la première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux.

Des propos qui ont été très rapidement condamnés par des membres du parti sur les réseaux sociaux et qui ont poussé Virginie Calmels à publier une mise au point sur Twitter quelques minutes plus tard. Dénonçant "la mauvaise foi" et les "procès d'intention répétés", elle précise qu'il n'y aura "jamais" d'alliance entre Les Républicains et le parti frontiste. Une prise de position qu'elle a plus tard confimée au micro de franceinfo, regrettant "une maladresse".

Mélanie Rostagnat