BFMTV

Fillonistes : et maintenant que vont-ils faire ?

Les partisans de François Fillon ont jusqu’à vendredi pour se décider

Les partisans de François Fillon ont jusqu’à vendredi pour se décider - -

Que peut faire le camp Fillon à présent ? Le lancement d'une procédure judiciaire n'est pas exclu même si Nicolas Sarkozy a déconseillé à l'ancien Premier ministre de ne pas saisir la justice.

Pour le camp de François Fillon, impossible d’accepter la victoire de Jean-François Copé, comme l’a annoncée lundi la Commission nationale des recours.

Plusieurs hypothèses sont, alors, envisageables afin d’inverser la donne :

- Le recours à la justice

"La décision qui s’impose est d’obtenir par voie judiciaire ce qui n’a pas été possible de faire sous l’empire de la simple raison, explique Me François Sureau, avocat de l’ancien Premier ministre. La décision qui s’impose est l’annulation du vote, et cette décision j’ai confiance que nous l’obtiendrons du juge civile." Mais cette voie attise les tensions. Lundi matin, l'UMP a refusé à l'huissier envoyé par les fillonistes la saisie de documents liés au vote du 18 novembre. 

En outre, pour l’image du parti, une telle procédure aurait des effets dévastateurs.

- L’organisation d’un nouveau scrutin

Une solution plus raisonnable. Celle-ci pourrait même obtenir l’aval de Nicolas Sarkozy, seule personne à faire accepter un retour aux urnes à Jean-François Copé.

- La scission du parti au Parlement

L’autre arme des pro-Fillon est la menace d’un schisme au Parlement. Ce qui engendrerait la formation d’un nouveau groupe. Un scénario envisageable pour Dominique Dord, député-maire d’Aix-les-Bains, qui a démissionné lundi de son poste de trésorier de l’UMP. "Il faut accepter probablement qu’à l’intérieur d’une grande maison, on puisse faire chambre à part, peut-être deux groupes à l’Assemblée nationale et au Sénat, les choses peuvent bien se passer" a-t-il tenté de rassurer.

Pour des raisons administratives et de financement, les partisans de Fillon ont jusqu’à vendredi pour se décider.

Mélanie Vecchio et M.G.