BFMTV

La femme d'Yvan Colonna interpelle Emmanuel Macron lors de sa visite en Corse

D'après l'épouse du berger corse incarcéré pour le meurtre de préfet Claude Erignac, il n'a pas vu son fils depuis un an et demi.

En marge de sa visite de deux jours en Corse, Emmanuel Macron a eu un bref échange avec Stéphanie Colonna, la femme d'Yvan Colonna, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incarcéré pour le meurtre du préfet Claude Erignac. Le président de la République sortait d'une visite au musée Fesch à Ajaccio lorsque Stéphanie Colonna l'a interpellé et s'est présentée à lui.

"Mon fils n'a pas vu son père depuis un an et demi", a-t-elle expliqué au président de la République.

"Personne n'oubliera ce qui s'est passé"

"Ce n'est pas un animal, c'est un être humain", a-t-elle ajouté, appelant le chef de l'Etat à "faire quelque chose". "Que votre enfant puisse voir son père, que les personnes détenues puissent voir leur famille, nous allons l'assurer", lui a répondu Emmanuel Macron. 

La femme d'Yvan Colonna l'a aussi supplié de transférer son mari en Corse, alors qu'il est actuellement incarcéré à Arles. Dans son discours d'hommage au préfet Erignac, le chef de l'Etat a exclu mardi matin toute amnistie des prisonniers corses. "Personne n'oubliera ce qui s'est passé" et "je ne parle pas d'amnistie" pour Yvan Colonna, a précisé son épouse. 

Les époux Colonna se sont mariés en mars 2011 à la prison de Fresnes, et leur fils est né près de 9 mois plus tard. 

Charlie Vandekerkhove avec AFP