BFMTV

Brigitte Macron, vraie star du voyage présidentiel en Chine

Brigitte et Emmanuel Macron visitent une mosquée à Xian, en Chine, le 8 janvier 2018.

Brigitte et Emmanuel Macron visitent une mosquée à Xian, en Chine, le 8 janvier 2018. - ludovic MARIN / POOL / AFP

L'épouse du président français bénéficie dans le pays d'une grande popularité. Sa notoriété s'est encore accentuée depuis le baptême du bébé panda du zoo de Beauval.

Emmanuel Macron est arrivé ce lundi en Chine pour une visite qui doit permettre de resserrer les liens franco-chinois. Parmi la délégation qui accompagne le chef de l'Etat, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, mais aussi l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, très apprécié dans le pays, où il se rend très régulièrement. Mais la diplomatie française peut compter sur un autre atout: Brigitte Macron, qui accompagne son époux pendant ces trois jours. Cette mission de représentation fait partie de ses prérogatives, comme le précise la charte de transparence mise en place par l'Elysée, et ce n'est pas le premier ni le dernier déplacement à l'étranger auquel elle participe. Mais en Chine, sa présence pourrait avoir un poids particulier, parce que la Première dame jouit dans ce pays d'une grande popularité.

Cela remonte à la campagne présidentielle, quand les internautes chinois se sont pris de passion pour le couple formé par l'ancienne professeure et l'ex-banquier. Comme l'ont rapporté de nombreux médias au printemps 2017, comme RFI ou le journal anglophone South China Morning Post, leur histoire d'amour a concentré l'intérêt des Chinois pour la campagne présidentielle française. Il était question des époux Macron sur le réseau WeChat, le plus utilisé dans le pays, mais aussi sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter.

Une notoriété accrue depuis la "cérémonie du nom"

Des vidéos de leur mariage au Touquet ont même circulé, et les internautes chinois se sont surtout intéressés à leur différence d'âge, beaucoup soulignant qu'une telle histoire aurait eu moins de chance de se dérouler en Chine. Un hashtag sur cette différence d'âge a même été créé, et un commentaire à ce propos a été partagé plus de neuf millions de fois sur Weibo: "Cet homme a épousé une enseignante de 24 ans son aînée, est devenu grand-père (par alliance) à 30 ans et rend maintenant l'Europe folle de lui", était-il écrit.

"C’est quelque chose d’assez original, qui ne se fait pas forcément en Chine, ça les intrigue", expliquait sur BFMTV Samuel Richert, directeur du programme Asie de l’Institut Open Diplomacy, le mois dernier.

"On peut dresser un parallèle avec le couple présidentiel chinois. La première dame chinoise était une chanteuse dans l’armée populaire de libération, c’était quelqu’un de très connu et c’était peut-être la première fois qu’il y avait une Première dame chinoise aussi connue", précisait-il, avançant que la figure de Brigitte Macron pouvait représenter pour les Chinois un symbole, au même titre que leur Première dame. Pour beaucoup d'internautes, cette histoire d'amour incarnait aussi le romantisme à la française. 

Le choix du manteau rouge

En décembre, la popularité de Brigitte Macron a pris une ampleur nouvelle, avec le baptême du bébé panda du zoo de Beauval, dont les parents ont été prêtés à la France par Pékin.

"Les autorités nous ont dit que les Chinois avaient été très touchés par le respect de la tradition lors de ce baptême, et par le discours de Brigitte Macron", explique ce lundi son entourage, qui l'accompagne pour ce voyage. L'épouse du président chinois, Peng Liyuan, a elle aussi été très touchée.
"Brigitte Macron a déjà fait la couverture de plusieurs journaux ici, et sa notoriété a grandi depuis la 'cérémonie du nom' au zoo de Beauval", confirme cette même source, contactée par BFMTV.com.

"Elle souhaite bien faire"

Cette cérémonie a d'ailleurs constitué la première étape préparatoire de ce voyage en Chine, comme l'indiquait Jean-Pierre Raffarin sur Twitter après la cérémonie. "Brigitte Macron a très bien participé à Beauval à la préparation du voyage du président en janvier prochain. La dimension humaine des relations peut être un atout de la diplomatie", écrivait l'ancien Premier ministre.

Rien n'a été laissé au hasard pour cette visite, que Brigitte Macron a préparée en se documentant sur le pays. Pour ce déplacement, son cabinet a travaillé en lien avec l'ambassade de France en Chine et avec l'équipe de Peng Liyuan. "Brigitte Macron souhaite avant tout bien faire, donc elle s'y emploie", glisse son entourage. Pour cela, elle a même adapté sa tenue, en choisissant de porter un manteau rouge. Une couleur très positive dans le pays, associée notamment à la chance, et que de nombreuses femmes choisissent par exemple pour leur robe de mariée. 

dossier :

Brigitte Macron

Charlie Vandekerkhove