BFMTV

Brigitte Macron veut incarner un rôle plus important à l'Elysée

Emmanuel et Brigitte Macron sur le perron de l'Elysée le 18 novembre 2017.

Emmanuel et Brigitte Macron sur le perron de l'Elysée le 18 novembre 2017. - Bertrand Guay - AFP

Son périmètre est défini par la fameuse "charte de transparence" créée après l'élection du président de la République. Mais Brigitte Macron, déjà investie dans plusieurs domaines, chercherait encore sa place dans le dispositif élyséen.

Fin octobre, Brigitte Macron confiait au micro de BFMTV qu'elle prenait encore "doucement le périmètre" de son rôle de Première dame. Depuis l'élection du chef de l'Etat, son épouse l'a accompagné lors de nombreux voyages à l'étranger, elle a été présente à ses côtés pendant les cérémonies officielles, et s'est trouvée au coeur de plusieurs événements, comme le baptême du bébé panda du zoo de Beauval ou des déplacements sur les thématiques qui lui sont chères.

Son périmètre est défini par la "charte de transparence" souhaitée très tôt par Emmanuel Macron. Mais le texte, qui avait vocation à clarifier son rôle, reste imprécis. D'après un de ses proches cité par RTL, Brigitte Macron souhaiterait avoir un rôle plus significatif à l'Elysée, et pouvoir exister sans son mari. Contacté par BFMTV.com, son entourage précise qu'elle "a pris ses marques" à l'Elysée, mais n'y est pas arrivée avec des actions précises en tête.

"Elle s'est dit qu'elle partirait du courrier qu'elle reçoit chaque jour. Ce qu'elle veut c'est être utile, avoir des résultats."

100 à 150 lettres par jour

L'épouse du chef de l'Etat répond en effet aux sollicitations - très nombreuses - des Français, comme le prévoit la charte. Elle reçoit chaque jour de 100 à 150 lettres, confie son entourage, qui reconnaît avoir quelques missives en retard. "Nous sommes une petite équipe et nous regardons tous les courriers. Les plus urgents sont traités en priorité". D'après RTL, plusieurs milliers de lettres attendraient actuellement sur son bureau. 

En théorie, Brigitte Macron a carte blanche pour agir, du moment que ses actions n'empiètent pas sur les dossiers gérés par Emmanuel Macron. "Elle est complètement en phase avec le président", précise l'un de ses proches. elle a notamment un rôle de représentation à l'étranger, de supervision des manifestations et réceptions officielles à l'Elysée, et de "parrainage" de certains événements caritatifs ou sociaux. La première dame est investie en particulier dans les domaines de la santé, du handicap, de l'éducation mais aussi de l'égalité homme-femme notamment.

"Une femme n'a pas à être placée derrière"

Lors des déplacements à l'étranger, comme en Chine où elle accompagnera son mari du 8 au 10 janvier, elle souhaite désormais ne plus être placée derrière lui. "Une femme aujourd'hui n'a pas à être derrière", estime Brigitte Macron, citée par RTL. D'après son entourage, c'est une conviction qu'elle partage avec son mari.

"Leur conception du couple, c'est être côte à côte".

Ainsi, lors d'une réunion à l'ONU en septembre, le couple présidentiel a choisi de contourner le protocole de l'organisation, qui prévoit que les conjoints de chefs d'Etats soient assis derrière eux. Brigitte Macron a préféré siéger avec la délégation française.

dossier :

Brigitte Macron

Charlie Vandekerkhove