BFMTV

Mélenchon fustige "la pudeur de gazelle" du débat sur les affaires Fillon et Le Pen

Les cinq principaux candidats sont entrés dans le vif de la campagne, lundi soir, lors du premier débat télévisé de la présidentielle sur TF1. L'occasion pour Jean-Luc Mélenchon de tacler la "pudeur de gazelle" de ses adversaires sur la question de la moralisation de la vie politique.

Exercice inédit sous la Ve République. François Fillon, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont affrontés dans un long débat de trois heures trente, qui a laissé au deuxième plan les affaires ayant secoué la campagne.

Une absence qui n'a pas manqué de faire réagir Jean-Luc Mélenchon. "J'ai admiré vos pudeurs de gazelles, lance le candidat de La France insoumise, à ses adversaires. 

"Quand vous dites que le débat a été pollué par les affaires de certains d'entre nous, pardon, pas moi! Ici, il n'y a que deux personnes qui sont concernées: M. Fillon et Mme Le Pen. Nous n'avons rien à voir avec tout ça, alors s'il vous plaît ne nous mettez pas dans le même sac".

"Franchement, ça pourrait venir"

"Franchement, ça pourrait venir", rétorque alors Marine Le Pen, mise en cause pour les emplois présumés fictifs de ses collaborateurs au Parlement européen. Sans transition, la candidate du FN embraie sur une critique du parcours d'Emmanuel Macron, sans le nommer. 

"Il y a quelque chose qui me choque, c'est le pantouflage. On est formés dans de grandes écoles de la République, on devient fonctionnaire, puis on devient banquier, puis on redevient politique", lâche-t-elle. 

"Je crois que c'est encore pour moi.", lance Emmanuel Macron, avant de poursuivre "en même temps, vous vous ennuieriez si je n'étais pas là".

François Fillon muet sur le sujet

Quant à François Fillon, mis en examen pour détournement de fonds publics, complicité et recel d'abus de biens sociaux et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique, il est resté muet sur ce point. 

Après celui de ce lundi soir sur TF1, deux autres débats seront également organisés avant le premier tour de l'élection présidentielle le 23 avril. L'un par BFMTV et CNews le 4 avril, l'autre par France 2 le 20 avril. Ces deux débats rassembleront l'ensemble des candidats.

E. H.