BFMTV

Après une série de comédies romantiques à succès, Netflix gagne bien plus de nouveaux abonnés que prévu

Noah Centineo et Lana Condor, les deux stars de "À tous les garçons que j'ai aimés"

Noah Centineo et Lana Condor, les deux stars de "À tous les garçons que j'ai aimés" - Netflix / Masha Weisberg

Près de 7 millions de nouveaux comptes Netflix ont vu le jour au troisième trimestre 2018, soit 2 millions de plus que prévu. Une croissance qui intervient après la diffusion de comédies romantiques adolescentes.

Carton plein (et inespéré) pour Netflix: la plateforme de streaming a engrangé près de 7 millions de nouveaux abonnés au troisième trimestre, soit plus que l'objectif de 5 millions. Signe que son pari d'investir énormément dans les contenus originaux semble être efficace face à la concurrence d'Amazon, de Hulu, auxquelles s'ajoutera bientôt de la plateforme de streaming de Disney. 

Netflix comptabilise désormais 137 millions de souscripteurs à travers le monde. De nouveaux chiffres qui rassurent les investisseurs, qui s'étaient montrés très déçus par le nombre d'abonnés au deuxième trimestre, bien en-deçà des prévisions du groupe. Certains analystes avaient estimé que le conte de fées était terminé pour la plateforme, tant la concurrence est féroce et le marché américain mature.

112 nominations aux Emmy

"Nous avons fait beaucoup de chemin en 5 ans, lorsque nous avons lancé les contenus originaux", s'est félicité la plateforme. "En plus de notre succès commercial, nous sommes extrêmement heureux de voir que les auteurs avec lesquels nous travaillons sont reconnus pour leur travail", dit encore le groupe, qui souligne avoir aligné 112 nominations aux Emmy Awards, équivalent des Oscars pour la télévision américaine.

Une nouvelle fois, le groupe (derrière des succès comme House of Cards ou Orange is the New Black) attribue ses performances à son "vaste portefeuille de programmes originaux" dans sa traditionnelle lettre aux actionnaires de présentation des résultats.

Pari gagné

Le Hollywood Reporter souligne notamment l'impact potentiel du "Summer of Love", série de comédies romantiques adolescentes sorties par la plateforme ces derniers mois qui ont trouvé une résonance importante auprès du jeune public. À tous les garçons que j'ai aimés, The Kissing Booth, Sierra Burgess is a Loser: autant de productions originales visionnées par plus de 80 millions d'abonnés. Netflix, qui ne semble pas pâtir de ses récentes hausses de tarifs, prévoit 9,4 millions de nouveaux abonnés au quatrième trimestre.

B.P. avec AFP