BFMTV

Patrimoine : 4 placements sûrs

-

- - -

Vous disposez de quelques économies et vous souhaitez les placer pour les faire fructifier dans la durée ? Si les investissements peu sécurisés comme la bourse vous effraient, vous avez toujours la possibilité de placer votre argent dans des placements réputés sûrs. L’assurance-vie, le livret A, le LDD et le LEP font partie des placements les moins risqués du marché.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com 

L’assurance-vie est probablement le placement le plus intéressant et le plus sûr pour préparer votre avenir financier. C’est un investissement de long terme qui vous permettra notamment de compléter vos revenus lorsque vous serez à la retraite. De plus, le montant de votre assurance-vie peut être transmis à vos enfants après votre décès, tout en étant exonéré d’impôts. L’avantage d’une assurance-vie réside dans le fait que vous n’avez pas besoin d’avoir beaucoup d’argent pour ouvrir un compte. Pour que votre capital augmente au fil des années, pensez à mettre en place des versements périodiques. Sachez qu’il n’y a ni de minimum ni de maximum demandé pour les versements, vous pouvez donc alimenter votre compte selon vos possibilités.

Si vous êtes allergiques aux risques, préférez une assurance-vie avec un fonds en euros. Cela vous rapportera un faible rendement mais les fonds euros sont réputés les plus surs du marché. En 2017, le taux moyen de rémunération d’une assurance placée en fonds euros était de 1,50 %, soit deux fois plus que le livret A ou le LDD. Vous pouvez récupérer vos fonds quand vous le voulez en faisant soit un rachat partiel, soit un rachat total (qui mettra par ailleurs fin à votre contrat). Notez que si vous retirez des fonds avant une période de 8 ans, vous ne serez imposables que sur les intérêts.

Le livret de développement durable, rebaptisé livret de développement durable et solidaire (LDDS) depuis 2017, est lui aussi un placement sûr et surtout exonéré d’impôts, dont les fonds sont accessibles sans contraintes. La rémunération du LDD est de 0,75 % par an. Les intérêts sont calculés par quinzaine et sont versés le 1er janvier de chaque nouvelle année. Le LDD est un produit proposé par toutes les banques, vous n’aurez donc aucune difficulté pour en ouvrir un facilement et rapidement. Il n’y a aucuns frais d’ouverture, de fermeture, pour les retraits ou les versements.

Pour pouvoir bénéficier d’un LDD, vous devez être majeur et être domicilié fiscalement en France. Il n’est possible d’en détenir qu’un seul par personne et maximum 2 par foyer fiscal en étant marié ou pacsé. Le dépôt minimum est de 15 € puis les versements sont à votre convenance et du montant de votre choix. Plafonné à 12 000 €, le LDD ne se clôture pas pour autant lorsque vous aurez atteint cette somme. Les intérêts seront toujours calculés tous les 15 jours et versés chaque début d’année.

>> Retrouvez tous les codes avantage BforBank sur BFMTV

Dans son fonctionnement, le livret A se rapproche beaucoup du LDD. C’est un livret exonéré d’impôts dont le taux de rémunération de 0,75 %. C’est aussi un placement sûr pour vous constituer un patrimoine financier sur la durée et dont les fonds sont disponibles à tout moment. Toute personne mineure ou majeure a le droit d’ouvrir un Livret A à la seule condition qu’elle n’en possède pas déjà. Avant l’ouverture de chaque nouveau compte, la banque vérifie systématiquement auprès de l’administration fiscale s’il n’y a pas un autre livret A existant et est obligée d’attendre son aval pour signer le contrat avec son client.

Tout comme le LDD, le livret A ne génère aucuns frais, ni d’ouverture, ni de clôture, ni pour les retraits ou les versements. Les intérêts sont calculés tous les 15 jours, puis cumulés sur toute l’année pour ensuite vous être versés au début de l’année suivante. Pour ouvrir un livret A, il suffit de 10 € et même juste 1,50 € à la Banque Postale. Vous alimentez votre compte à votre guise et pouvez aller jusqu’à 22 950 €. Dès le plafond atteint, vous ne pourrez plus faire de versements mais vous continuerez à bénéficier des intérêts. L’avantage avec le livret A c’est qu’il est possible d’avoir une carte de retrait dès l’âge de 16 ans. Attention, les retraits ne sont possibles que dans les distributeurs de votre banque.

Contrairement aux précédents placements, le livret d’épargne populaire s’adresse aux personnes aux revenus modestes pour les protéger de l’inflation. Il leur permet de réaliser un placement sûr de leurs économies et se constituer ainsi un patrimoine financier. Le LEP est soumis à des plafonds de revenus, déterminés par le nombre de parts de quotient familial. Par contre, à l’instar du LDD et du livret A, le LEP n’est pas soumis à l’imposition ni aux prélèvements sociaux. Le taux de rémunération est indexé sur celui du livret A et est garanti jusqu’en 2020 suite au blocage voulu par le gouvernement. Vous pouvez donc bénéficier d’un taux net de 1,25 % pendant encore un peu moins de 2 ans.

Pour ouvrir un LEP, vous devez être majeur et avoir votre domicile fiscal en France. Vous ne pouvez en posséder qu’un seul et dans la limite de deux par foyer fiscal si vous êtes mariés ou pacsés. Le capital minimum est de 30 € puis vous versez ce que vous voulez quand vous le voulez jusqu’à hauteur de 7 700 €. Les intérêts sont versés chaque 31 décembre. Attention ! Si en cours d’année, vos revenus dépassent le plafond auquel vous êtes soumis, vous pourrez toujours bénéficier de votre LEP si et seulement si vos revenus diminuent l’année suivante.

Ces 4 types de placements sont donc les plus sûrs pour préserver votre argent des aléas économiques et financiers. Le propre d’un investissement réussi étant la diversification, pensez à placer votre argent sur différents supports pour élargir votre patrimoine.

BFM Pratique Finances Perso