BFM Pratique

Quand et comment résilier son assurance habitation ?

Non, vous n'êtes pas coincés avec votre assureur !

Non, vous n'êtes pas coincés avec votre assureur ! - Shutterstock - LightField Studios

Nouveau logement, changement de situation ou encore le souhait de payer moins cher sont autant de raisons qui motivent les Français à changer d’assurance habitation. Or comment procéder à la résiliation de son contrat ? Depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon au 1er janvier 2015, les démarches n’ont jamais été plus simples pour les consommateurs. À condition, toutefois, de respecter certaines conditions…

Qu’est-ce qui change avec la loi Hamon ?

Obligatoire pour les locataires ainsi que pour les propriétaires d’un appartement en copropriété, l’assurance habitation permet aux Français d’être couverts - et indemnisés - en cas de sinistres occasionnés dans leur logement. Si la souscription d’un contrat n’a jamais posé de difficultés particulières, quitter sa compagnie d’assurance est en revanche moins évident... Et pour cause, avant 2015, la résiliation ne pouvait se faire que juste avant la date anniversaire du contrat, et ce pendant une période très courte. Une fois l’échéance passée, les assurés étaient ensuite réengagés pour une nouvelle durée, d’un an généralement.

La loi Hamon, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, a depuis changé la donne. Elle permet désormais aux assurés de résilier leur contrat bien plus librement et d’en souscrire un nouveau en ligne, via des sites tels que lecomparateurassurance.com… Première nouveauté, les consommateurs peuvent quitter leur assurance à la première échéance du contrat (si celle-ci intervient avant un an), par l’envoi d’une lettre recommandée 2 mois avant. Si l’assuré est client depuis au moins un an, c’est encore plus simple : la résiliation est possible à tout moment, sans frais ni pénalités, malgré la reconduction tacite de contrat. Une fois la compagnie d’assurance notifiée, la résiliation prend effet 1 mois plus tard. Quant aux cotisations avancées, elles seront intégralement remboursées par votre assureur. Enfin, si vous quittez votre logement pour déménager ailleurs par exemple, la résiliation peut se faire n’importe quand, et ce même au bout de quelques semaines…

Quelles démarches faut-il entreprendre pour résilier son contrat ?

Lorsque l’on est locataire, l’assurance habitation est obligatoire. On ne peut donc la résilier sans avoir une autre assurance qui prend le relais derrière. Plutôt que d’envoyer une lettre recommandée un mois avant pour procéder à la résiliation de son contrat actuel, souscrire directement un nouveau contrat auprès d’un nouvel assureur est bien plus pratique et sécurisant. Et pour cause, de plus en plus de compagnies s’engagent à entreprendre les démarches à la place des consommateurs, en s’occupant de toutes les formalités administratives afin de faire démarrer la nouvelle assurance habitation le jour suivant la résiliation du contrat précédent. Il suffira seulement de communiquer tous les éléments de votre contrat actuel à votre assureur (numéro de contrat, adresse, compagnie…) pour faciliter la “migration”.

Si les Français sont de plus en plus nombreux à changer d’assurance habitation, c’est notamment parce qu’ils peuvent économiser jusqu’à plusieurs centaines d’euros par an. Or comment payer le juste prix, tout en trouvant le contrat offrant le plus de garanties ? Grâce à son simulateur en ligne et ses devis générés en quelques minutes, le site lecomparateurassurance.com permet aujourd’hui aux consommateurs de faire leur choix en toute connaissance de cause.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec lecomparateurassurance.com. La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec lecomparateurassurance.com