BFM Pratique

Assurance Habitation

Aujourd’hui, en amont de tout achat d’un bien ou d’un service, comme la plupart des consommateurs, vous prenez sans doute le temps d’effectuer une comparaison sur Internet ou sur des applications dédiées. Grâce à un comparateur assurance, vous pouvez faire des économies et obtenir la réponse la plus pertinente pour vos besoins.

BFMTV et LeComparateurAssurance.com vous aident à dénicher la meilleure assurance auto et moto, assurance emprunteur ou assurance habitation.

La Ville de Paris lance une nouvelle offre d'assurance habitation. Une assurance qui devrait être moins chère de 20% par rapport aux autres offres sur le marché.

Que couvre réellement votre assurance ?

Inondations et dommages matériels : qu'est-ce qui peut être pris en charge par mon assurance ?

Tempêtes, pluies persistantes, inondations… Les conditions météorologiques de la saison hivernale ne sont pas sans danger pour nos habitations. Si les différentes compagnies d’assurance couvrent heureusement la plupart des dommages matériels causés par ces évènements, les garanties d’une assurance habitation peuvent révéler des surprises. Et pour cause, selon les différents contrats, les conditions d’indemnisation ne sont pas les mêmes. Que faut-il vérifier et quelles garanties faut-il faire jouer ?

Comparez les assurances habitation du marché avec lecomparateurassurance.com

Assurance habitation : quelles sont les garanties à surveiller ?

Obligatoire pour les locataires ainsi que pour les propriétaires d’un logement situé dans une copropriété, l’assurance habitation n’est pas qu’une énième démarche administrative à remplir. Et pour cause, celle-ci peut couvrir les Français de nombreux sinistres et les assister en cas de problèmes. Encore faut-il choisir la bonne assurance, et vérifier notamment les risques qu’elle prend en charge. Car oui, en fonction des contrats, les garanties ne sont pas les mêmes…

-

Comment un propriétaire peut-il expulser son locataire légalement ?

Quand le locataire ne paie pas son loyer ou lorsque sa présence dans l’immeuble nuit aux autres occupants, le propriétaire peut entamer une procédure d’expulsion. Mais avant d’y avoir recours, l’intéressé doit s’assurer que la résiliation du bail a été préalablement décidée par le juge. La démarche diffère selon que le contrat comporte ou non une clause résolutoire. En l’absence d’une telle clause, une longue et laborieuse procédure de résiliation judiciaire est engagée.