BFM Pratique

Tout ce qu'il faut savoir sur la garantie panne mécanique

Tout ce qu'il faut savoir sur la garantie panne mécanique

Tout ce qu'il faut savoir sur la garantie panne mécanique - (DR) Le Comparateur Assurance

Garantie optionnelle, la couverture panne mécanique permet la prise en charge de différents dysfonctionnements par la société d’assurance. Est prévu dans le contrat, sous réserve de quelques conditions, le remplacement de pièces comme le moteur, les composants électroniques… Une prestation proposée à moindre coût, compte tenu des tarifs appliqués chez les garagistes.

Obligatoire pour un véhicule tant d’occasion que neuf, l’assurance auto sert à se protéger et à protéger autrui. Des sinistres tels que le vol ou encore les accidents se trouvent alors fréquemment évoqués. À cet égard, il sied de rappeler que les pannes restent également le lot de toute voiture. Un incident qui peut peser lourd dans les finances du propriétaire. Dans cette optique, on trouve une formule exclusivement dédiée : la garantie mécanique.

Pour quelle raison y souscrire ? Combien coûte une telle garantie ? Quelles sont les prestations offertes ? La lumière sur ces points sera faite tout au long de cet article.

Pourquoi souscrire à la garantie mécanique ?

La garantie mécanique, également appelée pack réparation ou garantie panne mécanique, est une couverture optionnelle proposée en assurance auto. Payante, elle nécessite généralement une souscription à part. Et ce, que le contrat du propriétaire de véhicule soit au tiers, tous risques ou intermédiaire.

Il faut savoir que lors de l’achat d’une voiture neuve, l’acquéreur bénéficie de la garantie constructeur obligatoire. Une fois qu’elle expire (au bout de 2 ans minimum), toute panne, même mécanique, est à la charge de l’automobiliste. D’où l’intérêt de souscrire à la couverture y afférente.

Cette offre permet de se soustraire aux dépenses qu’entraîne la remise en l’état de la voiture. En effet, l’assureur prend en charge la main-d’œuvre ainsi que le remplacement des pièces défectueuses. À noter que l’exercice de la prestation nécessite le respect de certaines conditions. L’incident doit être aléatoire et ne pas découler :

  • D’une détérioration normale liée à la vétusté ;
  • D’un vice caché ;
  • D’une faute du client.

Que couvre la garantie panne mécanique ?

Les risques couverts par la garantie varient d’une compagnie d’assurance à une autre. Selon le contrat, les pannes peuvent porter sur :

  • Des constituants internes du moteur : poulie, culasse, chambres de combustion, etc. ;
  • Des pièces relatives à la boîte de vitesses : bague synchroniseur, roulements, différentiel, etc. ;
  • Le système de climatisation ;
  • Le turbocompresseur ;
  • Des éléments électriques : calculateur d’injection, alternateur… ;
  • Des composants électroniques : caméra de recul, ordinateur de bord, etc.

Ainsi, il convient de vérifier les termes de son engagement afin de bénéficier d’une protection ajustée à ses besoins. À ce titre, certains assureurs ne prennent pas en charge les pièces comme l’embrayage, le frein, etc. De ce fait, une attention particulière devra aussi être accordée à la partie « exclusions de garantie ». Par ailleurs, il est également conseillé de porter un regard sur le plafond d’indemnisation afin d’éviter les mauvaises surprises.

Combien coûte la garantie panne mécanique ?

Pour profiter de cette prestation, le souscripteur devra ajouter en moyenne 100 euros à 200 euros par an sur sa cotisation d’assurance auto. Ce qui est relativement abordable, sachant que le recours aux services d’un garagiste peut coûter jusqu’à 600 euros. Cependant, chez son assureur actuel, il est possible de décrocher en fonction de la situation des tarifs autour de 48 euros/an, soit environ 4 euros mensuels. En outre, le concessionnaire peut parfois proposer la garantie gratuitement.

Dans ce contexte, il faut savoir que plusieurs facteurs entrent dans le calcul du montant de la prime supplémentaire. Le délai de carence, la valeur ou l’ancienneté de la voiture pèsent par exemple dans la balance. De même, la note dépend de l’étendue des aléas à couvrir. Plus celle-ci est large, plus l’addition sera conséquente. Afin de dénicher les conditions les plus alléchantes, la meilleure solution consiste à recourir à un comparateur assurance auto.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec lecomparateurassurance.com. La rédaction de BFMTV n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

En partenariat avec lecomparateurassurance.com