BFMTV

AFU : l’aide au freinage d’urgence

-

- - -

L’assistance au freinage d’urgence, AFU, est ce que l’on appelle une aide à la conduite visant à renforcer la sécurité du véhicule et à faciliter la tâche du conducteur.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec Auto-école.net

L’AFU est un dispositif moderne important car pour réduire la mortalité routière due aux excès de vitesse (25 % des tués sur la route sont dus à une vitesse excessive ou inadaptée), les constructeurs ont développé des dispositifs améliorant le freinage.

Comme l’ESP (le correcteur électronique de trajectoire) ou encore l’ABS (le système antiblocage des roues), cette aide à la conduite permet de limiter le risque d’accident pour le conducteur et les autres usagers.

Les voitures d’auto-écoles sont très souvent pourvues de ce type de dispositif qu’il convient de bien connaître. Rappelons aussi que cette aide à la conduite peut faire l’objet de questions lors de l’examen du Code de la route

Lors d’un freinage d’urgence, des études ont montré en effet que le conducteur n’appuyait pas assez fort sur la pédale de frein. La décélération est alors trop faible par rapport à ce que la situation exige. Dans ce cas, l’AFU entre en jeu et multiplie la puissance de freinage compensant ainsi celui de l’automobiliste.

Il est important de noter que ce dispositif est toujours couplé à l’ABS et à l’ESP qui permettent au conducteur de ne pas perdre le contrôle et la trajectoire de son véhicule lors de la décélération.

>> Testez-vous à l'examen du Code de la route avec notre générateur de questions !

>> Des formations pour le code et pour le permis à des prix attractifs !

Attention aux idées reçues, même s’il s’agit d’une aide à la conduite particulièrement utile dans des situations critiques où le risque d’accident grave est élevé, l’AFU ne réduit pas la distance de freinage.

Lorsque le conducteur appuie sur la pédale un frein, un calculateur s’enclenche. Il a pour but de déterminer si le freinage est urgent ou non en analysant la manière dont l’automobiliste appuie sur le frein.

Si le calculateur considère que la force de freinage est caractéristique d’une situation d’urgence, il actionne un système mécanique qui va agir sur le frein et ainsi aider le conducteur à diminuer la vitesse du véhicule le plus rapidement possible.

Si l’efficacité de ce dispositif n’est plus à démontrer, les constructeurs ont cherché à l’améliorer avec pour objectif de diminuer davantage le risque de collision avec les autres usagers.

2 dispositifs supplémentaires existent aujourd’hui :

Un système déclenche automatiquement les feux de détresse dès que l’AFU est activé. Cela a l’avantage de prévenir visuellement les autres usagers situés à l’arrière de la forte décélération en cours et les incite à ralentir. Les systèmes anti-collision, qui déterminent le besoin de freiner avec l’aide d’un radar ou un laser, sont complémentaires à l’AFU. Ces dispositifs calculent la distance et la vitesse du véhicule qui précède le conducteur. Ils sont amenés à se développer dans les années à venir car ce sont des outils très efficaces en matière de sécurité routière.

>> Bénéficiez de 20€ de réduction sur vos packs Code de la route avec le code promo BFMCODE

Pour conclure, l’assistance au freinage d’urgence et les nouvelles technologies liées à cette aide sont efficaces car elles renforcent la sécurité des usagers, en limitant le risque de collision à l’avant comme à l’arrière. Si malheureusement l’accident n’a pas pu être évité, la vitesse d’impact sera moindre grâce à ce dispositif, ce qui permettra de diminuer la gravité des blessures.

Contenu rédigé par notre partenaire Auto-école.net