BFMTV

Code de la route : comment réussir l'examen ?

-

- - -

La dernière réforme de l’examen du Code de la route a rendu plus difficile l’épreuve pour les candidats. Près de 40 % échouent lors de leur premier passage. Voici quelques conseils pour réussir du premier coup.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec Auto-école.net

Depuis le renouvellement total des questions posées, l’épreuve théorique générale (ETG) est plus difficile à obtenir car elle comprend de nombreuses interrogations axées sur la pratique de la conduite dans des conditions réelles. Et la plupart des candidats n’ont jamais conduit lorsqu’ils se présentent à l’examen. On leur demande pourtant de connaître les bons comportements et réflexes à adopter en circulation. 

De plus, pour obtenir ce précieux examen, il est désormais essentiel d’avoir une bonne connaissance du véhicule : commandes, voyants, équipements de sécurité.

Près de 40 % des candidats échouent lors de leur premier passage. Cette épreuve demande donc un entraînement régulier via les différents outils que les élèves ont à leur disposition (cours en auto-école, entraînement sur des plateformes d’e-learning en ligne, livre de Code, etc.).

Seulement 5 fautes, au maximum, sont tolérées sur les 40 questions posées le jour de l’examen. Autant dire qu’il faut être bien préparé pour le réussir.

Voici quelques conseils et astuces pour l’obtenir du premier coup !

Dans un premier temps, l’élève doit apprendre les règles relatives au Code de la route. Cet apprentissage doit être basé sur plusieurs axes essentiels :

Les panneaux (panneaux de direction, de priorité, panneaux temporaires) Les sanctions selon le délit (taux d’alcoolémie et délit de fuite par exemple) Les capacités du conducteur comme, par exemple, tout ce qui est relatif à sa vision (acuité visuelle, largeur du champ visuel…) Les commandes et les équipements de sécurité (voyants, airbag…).

>> Des formations pour le code et pour le permis à des prix attractifs !

Pour acquérir ces connaissances, l’élève a à sa disposition plusieurs ressources.

Les plateformes d’e-learning sont très efficaces comme l’ont démontré les auto-écoles en ligne qui forment des centaines de milliers d’élèves pour de meilleurs résultats que les auto-écoles traditionnelles : environ 80 % de réussite au premier passage. Elles proposent un accès à des vidéos et des fiches pédagogiques sur différents supports (tablette, ordinateur, smartphone).

Un livre de révision est également toujours utile pour apprendre les points essentiels.

Le livre et la plateforme en ligne sont ainsi deux modes d’apprentissage complémentaires qui peuvent correspondre aux différents profils des élèves. Après avoir réalisé cet apprentissage de base et intégré les connaissances essentielles à la réussite de l’examen théorique, l’élève doit s’entraîner régulièrement. Les séries de QCM disponibles sur les plateformes de révision en ligne sont de très bons outils pour tester son niveau et progresser. Ce sont de véritables examens blancs qui proposent 40 questions avec des photos et des vidéos comme le jour de l’examen. 

Ainsi, l’élève se prépare progressivement à l’examen ce qui lui permet de comprendre la logique des questions et de savoir comment y répondre.

Les candidats qui bénéficieront de la gratuité de la formation et du passage à l’ETG dans le cadre du SNU (Service National Universel) auront également accès à ce type de plateforme pour leur apprentissage.

Les questions portent sur un grand nombre de sujets que les candidats doivent maîtriser. 

Pour être à même de bien répondre aux questions, il faut avoir les connaissances requises mais également avoir compris la logique et le fonctionnement de l’examen.

Voici ce qu’il faut absolument savoir :

Il y a toujours au moins une réponse juste et une réponse fausse. Dans les questions doubles, dites « ABCD », une même sous question peut comporter 2 réponses fausses ou 2 bonnes réponses. Les zones invisibles sur les photos et les vidéos ne doivent pas être prises en compte. Si elles ne sont pas visibles, c’est qu’il n’y a pas de danger. Les questions qui comportent une vidéo ont un fonctionnement spécifique. La question n’est posée qu’une fois la vidéo terminée et il sera impossible de revoir la vidéo. Les expressions « freiner » et « ralentir » ne signifient pas la même chose. On freine quand on appuie sur la pédale de frein et on ralentit quand on enlève son pied de l’accélérateur.

Le candidat reçoit le résultat par mail la plupart du temps le jour même de l’examen ou dans les 48 h au maximum. Le mail contient le résultat, favorable ou défavorable, et le nombre de fautes commises pour chaque thème.

>> Bénéficiez de 20€ de réduction sur vos packs Code de la route avec le code promo BFMCODE

A noter que ce mail sert de justificatif à l’obtention du Code de la route car aucun autre document ne sera remis au candidat qui a réussi l’examen.

En cas d’avis défavorable, le candidat peut retenter sa chance quand et où il veut en réservant une place de 24 à 48 h à l’avance selon les opérateurs privés.

Contenu rédigé par notre partenaire Auto-école.net