BFMTV

Accidents de la route : 4 conseils à suivre pour les prévenir

-

- - -

Avant de prendre la route, une attention particulière à votre véhicule, et ses équipements, sans oublier une bonne dose de bon sens, vous permettra d’envisager votre voyage avec sérénité et en toute sécurité. Suivez ces quelques conseils pour prévenir au mieux les incidents qui pourraient transformer votre trajet en cauchemar.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Prévenir les accidents de la route passe aussi bien par un respect du code de la route et des lois et règlementations en vigueur que par la responsabilité et le bon sens des conducteurs. Nous vous proposons une série de recommandations et de conseils à suivre pour éviter qu’un trajet en voiture ne se transforme en cauchemar.

Avant de prendre la route, d’autant plus pour un long trajet, il est recommandé d’effectuer un contrôle de votre voiture. Cette inspection consiste à vérifier un certain nombre d’indicateurs liés au bon fonctionnement de votre voiture :

les niveaux d’huile et d’essence, ainsi que des liquides de refroidissement, de frein ou de lave-vitre ;

la pression et l’état des pneus ;

les éclairages ;

  • les plaquettes de frein ;

les rétroviseurs, le pare-brise, etc.

  • En outre, il est important de rappeler que le contrôle technique – obligatoire tous les 2 ans – permet de détecter les éventuelles pannes et ainsi contribuer à diminuer les risques d’accident routier.

Au-delà de ces points techniques, il faut aussi rappeler que pour circuler en France avec une voiture particulière, il est recommandé, voire obligatoire, de disposer dans votre véhicule de certains équipements nécessaires à la sécurité des passagers ou des autres usagers de la route :

Un gilet de sécurité fluorescent homologué ;

Un triangle de signalisation de danger ;

Un éthylotest chimique ou électronique (que vous trouverez dans les grandes surfaces, stations-services, pharmacies ou bureaux de tabac);

  • Une roue de secours ;

des ampoules de rechange pour l’éclairage du véhicule ;

  • Une trousse de premier secours.

Si la plupart des comportements à risque sont mentionnés dans le code de la route, que nul conducteur n’est censé ignorer, il reste utile de rappeler certains bons comportements à adopter pour limiter les risques d’accidents.

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour tous les passagers à l’avant comme à l’arrière du véhicule.

Respectez les distances minimales de sécurité, les limitations de vitesse, les feux de circulation (stop et feux rouges) et l’ensemble des panneaux de signalisation en lien avec le code de la route.

Installez les enfants de moins de 10 ans dans des sièges auto adaptés et homologués (entre le groupe 0/0+ et 3).

  • Ne conduisez pas après avoir consommé abusivement de l’alcool (dans la limite de 0,50g par litre de sang) ou après la consommation de stupéfiants.

N’utilisez pas votre téléphone pendant la conduite, même à l’arrêt (pas d’oreillette ni de casque, même via le Bluetooth). Il n’est possible d’utiliser le téléphone que lorsque le véhicule est garé sur une place de stationnement. Seuls les kits mains-libres Bluetooth sont autorisés lors de la conduite, mais cela reste déconseillé car cela diminue l’attention.

  • Ne conduisez pas plus de 2h à 3h sans temps de pause pour éviter la fatigue et la somnolence au volant. Si de nos jours de plus en plus de véhicules sont équipés de dispositifs de haute technologie pour prévenir la fatigue et la somnolence, n’hésitez pas à stationner votre véhicule durant la durée de récupération nécessaire. 

Conduisez avec les deux mains sur le volant (pour plus de flexibilité en cas d’urgence).

  • Adoptez une conduite prudente en restant dans la file de droite. En cas de dépassement d’un véhicule, veillez à vous rabattre sans attendre sur la file de droite.

Ne collez jamais la voiture de devant, même quand le trafic est lent (en respectant la distance de sécurité basée sur la règle des deux secondes).

  • Gardez les yeux en mouvement (dans les rétroviseurs et devant vous).

Soyez toujours concentré sur la route et évitez les distractions qui représentent 25 % des accidents, dont 10% concernent des accidents mortels (fumer, lire, manger, chercher quelque chose dans la boite à gants…).

  • Ne laissez jamais les animaux libres évoluer dans l’habitacle de la voiture. Transportez-les dans un espace adapté (cage, caisse, coffre avec grille ou filet).

Il est indispensable d’adapter votre conduite, notamment la vitesse et le respect des distances de sécurité, et de rester extrêmement vigilant dans certains cas particuliers comme :

La conduite de nuit ;

Des conditions météorologiques difficiles (pluie (lien vers article 39), neige, brouillard, verglas, etc.) ;

En cas d’accident à proximité ;

  • Lors de la présence à proximité de véhicules prioritaires équipés de sirènes (police, pompiers, ambulances…).
BFM Pratique Auto