BFMTV

Une ambition intime: Marine Le Pen raconte "la douloureuse" exclusion de son père du FN

Marine Le Pen, invitée d'"Une Ambition Intime" sur M6, ce dimanche soir

Marine Le Pen, invitée d'"Une Ambition Intime" sur M6, ce dimanche soir - M6

Interrogée par Karine Le Marchand, la présidente du Front national s'est livrée sur l'épisode de l'éviction de son propre père du FN. "Le moment le plus difficile de ma vie après mon accouchement", explique-t-elle.

Le moment était particulièrement attendu, scruté, et critiqué avant même sa diffusion. Marine Le Pen, au même titre que Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg, et Bruno Le Maire juste avant elle, s'est confiée à Karine Le Marchand sur le canapé d'Une Ambition Intime; dont la première émission était diffusée ce dimanche soir sur M6.

Entre sa passion des fleurs, son enfance compliquée, sa réputation de "fêtarde" plus jeune et ses rapports "très proches" avec ses soeurs, l'actuelle présidente du Front national est revenue sur un épisode aussi récent que douloureux de sa vie: l'éviction de son père, Jean-Marie Le Pen, du FN en 2015.

"C'est le moment le plus difficile de ma vie après mon accouchement", déclare la candidate à l'élection présidentielle de 2017.

"Je lui en veux"

"Jamais de ma vie je n'aurais pu m'imaginer que j'allais être amenée un jour à participer à un bureau exécutif qui va discuter de l'exclusion de Jean-Marie Le Pen. Pour moi, vous m'auriez raconté ça il y a quelques mois, j'aurais dit que c'est complètement de la folie", poursuit-elle. 

"Mais il y a eu un processus qui a fait qu'on n'a pas eu d'autres choix que de faire ça", regrette Marine Le Pen, émue. Avant de conclure: "Je lui en veux de nous avoir forcés à faire ça."

Un feuilleton familial et politique qui n'est toujours pas terminé. Jean-Marie Le Pen ayant demandé à la justice, mercredi dernier, de faire annuler son exclusion du FN, parti qu'il a fondé et dirigé jusqu'au moment de passer les rênes à sa fille, Marine Le Pen.

Jérémy Maccaud