BFMTV

Séparation de Hollande et Trierweiler: les réactions

François Hollande et Valérie Trierweiler à l'Elysée le 3 septembre 2013.

François Hollande et Valérie Trierweiler à l'Elysée le 3 septembre 2013. - -

François Hollande a annoncé samedi à l'AFP avoir "mis fin à la vie commune qu'il partageait avec Valérie Trierweiler", à la veille du départ de celle-ci pour un déplacement humanitaire en Inde.

Par l'intermédiaire de l'AFP, François Hollande a annoncé sa séparation avec sa compagne la journaliste Valérie Trierweiler. L'information est tombée peu avant 19 heures et a suscité des réactions du monde politique et de la principale intéressée.

19h30 - Roger Karoutchi, vice-président de l'UMP, indique sur BFMTV que sur l'élément purement privé, il n'a rien à dire. "La manière dont les choses se concluaient c'était leur affaire à tous les deux", a-t-il d'abord précisé. "J'espère que c'est la fin du feuilleton qui dure depuis trois semaines qui, entre guillemets, polluait l'activité publique", a-t-il ajouté en reconnaissant qu'avec la fonction de chef de l'Etat il était difficile d'avoir une vie privée.

19h32 - Le conseiller régional socialiste Jean-Luc Romero, un proche de Valérie Trierweiler apporte son soutien et salue le travail accompli par l'ex-première dame dans un tweet: "Mon affection indéfectible pour Valérie Trierweiler. Rien n'effacera la 1ère dame investie avec passion dans bien des causes humanitaires".

Mon affection indéfectible pour Valérie Trierweiler. Rien n'effacera la 1ère dame investie avec passion dans bien des causes humanitaires.
— Jean-Luc Romero (@JeanLucRomero) 25 Janvier 2014

19h35 - Le député UMP Thierry Mariani s'exprime via son compte Twitter. Le ton est assez cassant pour commenter l'annonce de la séparation du couple présidentiel: "Au moins Hollande est capable de prendre une décision dans sa vie privée. S'il pouvait en faire de même pour sa politique, ce serait bien. Point positif: on va enfin parler à nouveau de ce qui intéresse vraiment les Français : chômage, déficit, endettement, absence de croissance", a-t-il écrit dans plusieurs tweets.

Au moins Hollande est capable de prendre une décision dans sa vie privée. S'il pouvait en faire de même pour sa politique, ce serait bien
— Thierry MARIANI (@ThierryMARIANI) 25 Janvier 2014

19h45 - François de Rugy, co-président groupe EELV à l'Assemblée, s'exprime sur BFMTV. "Je pense à Valérie Trierweiler qui n'avait sans doute pas mérité cela. Cela ne devrait plus parasiter la vie politique. Ça doit amener à mettre fin à ce mythe de la première dame, hérité de l'Ancien régime et qui n'a rien à faire dans notre République", a-t-il proposé.20h00

19h49 - Le président américain Barack Obama compte voir son homologue français François Hollande "comme prévu" le 11 février, indique un porte-parole de la Maison Blanche.

20h10 - Thierry Mandon, porte-parole des députés socialistes, a livré sur BFMTV les conclusions qu'il tirait de l'annonce de la séparation . "La vie privée des présidents de la République doit devenir totalement privée. La place de la première dame est un relent de monarchie dont nos institutions n'ont pas besoin", a-t-il déclaré.

22h19 - Valérie Trierweiler remercie le personnel de l'Elysée via un tweet. "Toute ma gratitude va à l'extraordinaire personnel de l'Elysée. Je n'oublierai jamais son dévouement ni l'émotion au moment du départ", a-t-elle écrit.

Toute ma gratitude va à l'extraordinaire personnel de l'Elysée. Je n'oublierai jamais son dévouement ni l'émotion au moment du départ.
— Valerie Trierweiler (@valtrier) 25 Janvier 2014

Elise Maillard