BFMTV

Hollande-Trierweiler: retour sur un feuilleton présidentiel

François Hollande et sa désormais ex-compagne, Valérie Trierweiler.

François Hollande et sa désormais ex-compagne, Valérie Trierweiler. - -

De la publication des photos par le magazine "Closer" à l'officialisation de la séparation du couple, chronologie des événements qui ont marqué les dernières semaines.

Des révélations explosives du magazine Closer à la séparation du couple présidentiel, voici le film des événements ayant émaillé les dernières semaines.

10 janvier: la bombe "Closer"

Le magazine Closer publie un dossier de 7 pages intitulé "L'amour secret du président", avec des photos censées accréditer l'idée d'une relation entre le chef de l'Etat et l'actrice Julie Gayet. François Hollande déplore "profondément les atteintes au respect de la vie privée auquel il a droit comme tout citoyen".

12 janvier: le "coup de blues" de Valérie Trierweiler

Le cabinet de Valérie Trierweiler annonce que la première dame est hospitalisée depuis le 10 janvier pour "prendre du repos et subir quelques examens".

14 janvier: Hollande promet une clarification rapide

Le chef de l'État reconnaît que son couple traverse des "moments douloureux", lors de sa conférence de presse semestrielle à l'Elysée. "Chacun dans sa vie personnelle peut traverser des épreuves, c'est notre cas (...) mais j'ai un principe, c'est que les affaires privées se traitent en privé".

François Hollande promet une clarification avant son voyage le 11 février prochain aux Etats-Unis, où il a été invité par le couple Obama, qui a aussi convié Valérie Trierweiler.

16 janvier: Julie Gayet contre-attaque

Closer confirme avoir reçu une assignation de Julie Gayet pour atteinte à la vie privée. Le magazine people avait déjà retiré l'info de son site internet à la demande de l'avocat de l'actrice.

17 janvier: Hollande au chevet de sa compagne

L'Elysée annonce que François Hollande s'est rendu, la veille au soir, au chevet de Valérie Trierweiler à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière.

18 janvier: Valérie Trierweiler sort de l'hôpital

Valérie Trierweiler quitte en milieu d'après-midi l'hôpital pour se rendre au pavillon de la Lanterne, la résidence présidentielle, près du château de Versailles. Elle remercie, par un message sur Twitter, ceux qui lui ont apporté leur soutien.

20 janvier: Hollande toujours évasif

Interrogé lors d'une conférence de presse aux Pays-Bas sur le fait de savoir si Valérie Trierweiler "reste la première dame", le président répond, laconique, que Valérie Trierweiler "va mieux, elle se repose en ce moment à la résidence de la Lanterne. Je n'ai aucun autre commentaire à faire".

23 janvier: le couple Hollande-Trierweiler "réfléchirait à une clarification"

L'avocate de la première dame, Me Frédérique Giffard, affirme au site lefigaro.fr que François Hollande et Valérie Trierweiler "réfléchissent" à une "clarification" de la situation de leur couple. Elle ajoute que sa cliente souhaiterait sortir "le plus dignement possible" de l'affaire provoquée par les révélations de Closer.

24 janvier: Valérie Trierweiler maintient son voyage en Inde

L'entourage de Valérie Trierweiler affirme que celle-ci désavoue son avocate qui a parlé "sans son accord et sans être mandatée" et annonce que la première dame s'envolera dimanche pour Bombay où elle va soutenir l'ONG Action contre la Faim le 27 janvier.

25 janvier: François Hollande annonce à l'AFP "la fin de sa vie commune avec Valérie Trierweiler"

Peu avant 19 heures, François Hollande a annoncé à l'AFP "la fin de sa vie commune avec Valérie Trierweiler", deux semaines après la révélation de sa liaison avec l'actrice Julie Gayet.

Précisant qu'il s'exprimait à titre personnel et non en tant que chef de l'Etat, car s'agissant de "(sa) vie privée", François Hollande a déclaré: "Je fais savoir que j'ai mis fin à la vie commune que je partageais avec Valérie Trierweiler".

Y. D .avec AFP