BFMTV

Emmanuel Macron recevra la Fédération des chasseurs à l'Elysée lundi

Les chasseurs vont être reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron. (Photo d'illustration)

Les chasseurs vont être reçus à l'Elysée par Emmanuel Macron. (Photo d'illustration) - Guillaume Souvant - AFP

INFO BFMTV - Le président de la République va recevoir la Fédération des chasseurs lundi à l'Elysée.

Emmanuel Macron recevra la Fédération nationale des chasseurs de France lundi 27 août, a confirmé ce vendredi l'Elysée à BFMTV. L'audience, prévue à 16h au palais présidentiel, devrait permettre de présenter les premiers arbitrages sur la réforme de la chasse et de lancer les premiers chantiers, conformément à l'engagement de campagne d'Emmanuel Macron

La rencontre se fera en présence du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot et du secrétaire d'Etat Sébastien Lecornu, chargé de rencontrer les acteurs concernés et de formuler des propositions pour la réforme.

La baisse du permis de chasse en question

Plusieurs points restent à discuter, notamment la baisse du permis de chasse qui pourrait être intégrée au projet de loi finances 2019. En mai dernier, Sébastien Lecornu avait annoncé dans le Figaro une baisse du prix du permis de chasse, sans donner de chiffres. "Rien n'a été décidé", avait rétorqué son ministre quelques jours plus tard au micro de France Inter. Néanmoins, le secrétaire d'Etat avait déclaré sur Europe 1 qu'il "proposerait une simplification du permis de chasse qui conduirait probablement à une diminution de celui-ci". 

A condition qu'"en échange et en retour" soient "demand(ées) des choses aux chasseurs, notamment en matière de protection de la biodiversité ou de restauration des milieux naturels". 

Le sujet de la police rurale devrait également être abordé lors de la rencontre. La question de la fusion entre l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) et de l'Agence française pour la biodiversité (AFB) reste par ailleurs délicate, rappelle Le Monde. Il avait déjà été question de réunir les deux organisations en 2016: une décision qui avait été freinée par les chasseurs (détenant la moitié des sièges du conseil d'administration de l'ONCFS), qui avaient eu gain de cause.

Des critiques balayées par la Fédération nationale des chasseurs. "Les associations écologistes affirment que l'ONCFS est noyautée par les chasseurs, mais beaucoup de chasseurs râlent contre lui, disant qu'il est noyauté par les écolos. C'est la preuve qu'il ne travaille pas si mal!", jugeait son président Willy Schraen dans l'Obs en juin dernier.

1,2 million de chasseurs

Une fusion des deux structures pourrait pourtant permettre de regrouper la police de l'environnement et celle de la ruralité, afin d'à la fois protéger la biodiversité et réguler la chasse, souligne Le Monde

Les chasseurs comptent environ 1,2 million d'adeptes selon les chiffres de leur Fédération nationale. Une manne électorale non négligeable, à l'approche des élections européennes de 2019. 

Jérémy Trottin, avec Liv Audigane