BFMTV

François Baroin n'imagine "pas une seconde" qu’Edouard Philippe rejoigne Emmanuel Macron

François Baroin, sur BFMTV vendredi 12 mai.

François Baroin, sur BFMTV vendredi 12 mai. - Capture d'écran.

Le chef de file de LR pour les législatives a estimé ce vendredi sur BFMTV qu’une nomination à Matignon du député-maire du Havre ne serait que "du débauchage".

C’est la rumeur qui court avec insistance depuis des jours: la nomination par Emmanuel Macron d’un Premier ministre de droite, en la personne d’Edouard Philippe, député-maire LR du Havre.

Invité de Ruth Elkrief ce vendredi sur notre antenne, François Baroin a dit n’accorder aucun crédit à cette hypothèse. Le directeur de campagne des Républicains pour les législatives a déclaré, dans ce qui ressemblait aussi à une mise en garde:

"Ça, ce serait du débauchage. Et je ne peux pas imaginer une seconde que quelqu’un de chez nous puisse rentrer en marche, du jour au lendemain, et faire campagne aux côtés de ceux dont nous avons au fond combattu le projet lors de la présidentielle".

François Baroin a réaffirmé que la droite, engagée sous le sigle "La Majorité pour la France", entendait bien l’emporter au scrutin des 11 et 18 juin.

"Alain Juppé a réaffirmé à deux reprises depuis dimanche son soutien plein et entier (à nos) candidats", a également rappelé le maire de Troyes.

"Assez d'intox", tweete Juppé

Manière de souligner ce qu'une alliance entre Emmanuel Macron et Edouard Philippe aurait d'incongru, ce dernier étant un très proche du maire de Bordeaux.

Au moment même où François Baroin était interviewé sur notre antenne, Alain Juppé publiait d’ailleurs un ferme démenti sur Twitter, expliquant qu’il n’y a "évidemment aucun accord Juppé/Macron !!!!". "Assez d'intox", a-t-il également écrit.

G. de V.