BFMTV

Edouard Philippe assure que "personne ne veut dire autre chose que les faits" au gouvernement

Le Premier ministre a été interpellé par l'opposition quant au passé des trois nouveaux arrivants au gouvernement.

Interpellé ce mardi après-midi à l'Assemblée nationale par la députée Les Républicains de Haute-Savoie Virginie Duby-Muller, le Premier ministre Edouard Philippe a été tenu de justifier la nomination de plusieurs nouveaux arrivants en marge du remaniement de dimanche passé. 

Particulièrement visée, la nouvelle porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, proche de longue date d'Emmanuel Macron. Selon l'élue, cette dernière affirmait en 2017 être prête "à mentir pour protéger le gouvernement. Est-elle prête à mentir aujourd’hui? Cautionnez-vous de telles pratiques?"

Immédiatement, le locataire de Matignon a assuré que "dans ce gouvernement, personne ne veut dire autre chose que les faits... tout le reste c'est du bullshit."

"Grande richesse"

Lors de son allocution, Édouard Philippe a également tenu à saluer l'arrivée des nouveaux arrivants, "trois personnalités remarquables". Pour lui, l'idée a été de rassembler "des femmes et des hommes dont l'expérience n'est pas le monde politique, dont l'expérience est un engagement professionnel, mais qui n'en est pas moins respectable."

"A mon sens, cela apporte au débat public une grande richesse. Je veux dire combien je suis fier de diriger un gouvernement aussi déterminé, rassemblé, qui rassemble des compétences incroyablement diverses et qui oeuvre tous les jours au service des Français." 

L'ancien maire du Havre en a également profité pour saluer les départs des trois membres du gouvernement, Benjamin Griveaux, Mounir Mahjoubi et Nathalie Loiseau, qui ont selon lui "beaucoup œuvré. Je les remercie car ils ont bien travaillé au service de notre pays." 

Hugo Septier