BFMTV

The Crown: la reine Elizabeth moins payée que le prince Philip

Matt Smith et Claire Foy dans "The Crown"

Matt Smith et Claire Foy dans "The Crown" - Netflix

Bien qu'elle ait interprété le personnage principal dans la série de Netflix - celui de la reine d'Angleterre -, l'actrice Claire Foy n'a pas échappé aux inégalités salariales dont se plaignent de nombreuses comédiennes.

C'est (presque) un crime de lèse-majesté. Claire Foy, l'actrice qui interprète la reine Elizabeth II dans les deux premières saisons de The Crown, a été moins payée que Matt Smith, qui y campe son époux, Philip Mountbatten, duc d'Édimbourg et prince consort. C'est ce que l'équipe productrice de la série Netflix a admis lors de la conférence INTV à Jérusalem mardi.

En cause, la renommée de l'actrice moindre que celle de son collègue, avant la diffusion du show. Comme le rapporte Deadline, "Il avait été Doctor Who", a justifié la productrice Suzanne Mackie. Matt Smith a en effet tenu le rôle principal de la série-culte britannique entre 2010 et 2013. 

"Personne ne sera mieux payé que la reine"

Un écart qui devrait être rectifié pour les saisons 3 et 4: "À l'avenir, personne ne sera mieux payé que la reine", a assuré Suzanne Mackie dans les colonnes de Variety. Une résolution dont Claire Foy, récompensée par un Golden Globe en 2017, ne bénéficiera pas: le casting de la série à succès sera entièrement modifié dès la prochaine saison, afin de mieux correspondre aux personnages vieillissants. 

L'une des séries les plus chères

Selon Vanity Fair, The Crown est l'une des séries les plus chères à produire, avec un budget de 7 millions de dollars par épisode (environ 5,7 millions d'euros). Le salaire de Claire Foy est estimé à 40.000 dollars par épisode (environ 32.000 euros), tandis que celui de Matt Smith n'est pas spécifié.

Cette différence vient s'ajouter aux nombreuses histoires similaires dans le milieu du show-business, alors que de plus en plus d'actrices font entendre leurs voix afin de dénoncer les écarts de salaires entre hommes et femmes à Hollywood. Dernier scandale retentissant en date: celui de Michelle Williams, payée 1.500 fois moins que Mark Wahlberg pour retourner des scènes de Tout l'argent du monde

B.P.