BFMTV

Macron tacle Trump sur le retrait des troupes américaines de Syrie

"Un allié se doit d'être fiable", a lancé le président de la République. Emmanuel Macron s'en prend ainsi à la décision de Donald Trump, qui a annoncé le retrait des troupes américaines de Syrie.

"Sur le sujet de nos alliés américains, je regrette très profondément la décision prise en Syrie" a déclaré Emmanuel Macron, lors d'une conférence de presse à N'Djamena, capitale du Tchad, dimanche. "Un allié se doit d'être fiable", a-t-il ajouté.

Le président des Etats-Unis Donald Trump a ordonné mercredi le retrait des troupes américaines stationnées en Syrie, estimant avoir vaincu Daesh, une décision qui a provoqué la stupeur et une levée de boucliers dans son propre camp.

"Être allié, c’est combattre épaule contre épaule"

Emmanuel Macron a rendu hommage, dans son allocution, au chef du Pentagone, Jim Mattis, qui a démissionné après cette décision de retrait. Le général est "un interlocuteur fiable" qui "a constamment rappelé l'importance de ce qu'est 'être allié'", a déclaré le président français.

"Être allié, c’est combattre épaule contre épaule, c’est la chose la plus importante pour un chef d’État et chef des armées, ça veut dire que vous acceptez que vos soldats combattent et prennent des risques aux côtés d’autres soldats, et parfois qu’ils remettent leur vie dans les mains des forces alliées. Donc un allié se doit d’être fiable", a dit Emmanuel Macron.

Le président a ensuite rappelé que les soldats américains travaillaient avec les militaires français de l'opération Barkhane au Tchad. "Ils coopèrent de manière exceptionnelle", a-t-il souligné, ajoutant: "je souhaite que cela continue longtemps".

Salomé Vincendon