BFMTV

Syrie: pour Dublin le retrait américain risque de nuire au combat contre Daesh

Le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Maas.

Le ministre des Affaires étrangères allemand Heiko Maas. - THOMAS PETER / POOL / AFP

Jeudi la diplomatie allemande a annoncé que le retrait américain risque de nuire au combat contre Daesh en Syrie.

Le retrait unilatéral des troupes américaines de Syrie risque de nuire au combat contre Daesh et "mettre en danger les succès déjà enregistrés" contre l'organisation jihadiste, a estimé jeudi la diplomatie allemande.

"Nous ne sommes pas seuls à trouver surprenant le changement abrupt de politique de la partie américaine. Daesh a reculé mais la menace n'est pas terminée", a jugé dans un court communiqué le ministre des Affaire étrangères Heiko Maas dont le pays participe aux efforts d'une coalition internationale engagée contre les jihadistes en Syrie.

Combat contre Daesh

"Le risque existe que les conséquences de cette décision nuisent au combat contre Daesh", a-t-il ajouté, soulignant que le groupe islamiste est "toujours actif dans l'Est de la Syrie". "Le combat contre Daesh se décide à long terme militairement mais aussi civilement", selon Heiko Maas qui prône "sécurité et ordre politique" pour stabiliser la Syrie.

Stupeur chez ses alliés

Provoquant la stupeur chez ses alliés, le président américain Donald Trump a estimé mercredi que l'heure était venue de ramener "à la maison" les soldats américains déployés en Syrie pour lutter contre Daesh.

Quelque 2.000 soldats américains sont actuellement dans le nord de la Syrie, essentiellement des forces spéciales présentes pour combattre Daesh et entraîner les forces locales dans les zones reprises aux jihadistes.

B.L. avec AFP