BFMTV

Sortie perturbée de Macron au théâtre: Benalla dénonce "un vrai loupé" de la sécurité de l'Elysée

L'ancien garde du corps du président de la République estime que sa sortie au théâtre n'a pas été correctement organisée

L'ancien garde du corps du président de la République estime que sa sortie au théâtre n'a pas été correctement organisée - Bertrand Guay - AFP

L'entourage d'Emmanuel Macron a assuré qu'il n'y avait pas de eu de "dysfonctionnement" dans la sécurité du chef de l'État vendredi soir. Son ancien garde du corps a pour sa part estimé que cette sortie au théâtre, et notamment la "fuite" qui s'en est suivie, n'avaient pas été bien organisées.

Les images de la sortie perturbée d'Emmanuel Macron au théâtre vendredi soir, au cours de laquelle des manifestants ont protesté devant la salle de spectacle où il se trouvait, ont fait le tour des médias. Si le président de la République a pu assister à l'intégralité de la représentation, il a dû sortir des Bouffes du Nord à l'aide d'une importante escorte policière, à quelques mètres de militants. Une "fuite" jugée "catastrophique" par Alexandre Benalla sur Twitter.

Pour BFMTV, l'ancien garde du corps d'Emmanuel Macron est revenu sur cette scène, qui témoigne selon lui des failles de la sécurité rapprochée du chef de l'État. "À partir du moment où il y a une atteinte à l'image du président de la République, il y a un loupé dans l'organisation du déplacement", a-t-il jugé sur notre antenne.

"Il y a eu un manque d'anticipation flagrant, on n'a pas vu venir ce qu'il s'est passé. Donc on n'a pas fait le travail de criblage, c'est-à-dire regarder qui est là dans la salle. (...) Si on avait fait ce travail là, Monsieur Bouhafs (Taha Bouhafs, le journaliste et militant ayant indiqué la présence d'Emmanuel Macron au théâtre, ndlr) aurait attiré l'attention des services de sécurité et une décision aurait pu être prise en amont pour renforcer la sécurité ou décaler la sécurité du président", a estimé Alexandre Benalla.

"En terme d'image, c'est catastrophique"

Au regard des images de la "fuite" d'Emmanuel Macron devant les Bouffes du Nord, qui s'est selon lui organisée "dans l'urgence", l'ancien garde du corps juge que la situation était hautement "confuse" vendredi soir. Les images montrent selon lui que la sortie n'a "pas été préparée en amont". "C'est pas propre", a-t-il ajouté.

"On voit que la zone n'a pas été dégagée à la sortie, donc ça donne cette impression d'exfiltration alors même qu'il n'a pas été exfiltré du théâtre. Faire partir un cortège présidentiel dans une charge (des forces de l'ordre), en terme d'image, c'est catastrophique. On ne fait pas ça."

Pour Alexandre Benalla, la solution aurait été de "temporiser" et de "laisser le président à l'intérieur du théâtre le temps de dégager la zone." Dimanche, l'entourage du chef de l'État avait pour sa part assuré qu'il n’y a "pas eu de dysfonctionnement en terme de sécurité" lors de cette sortie.

À noter que Taha Bouhafs, le jeune journaliste ayant évoqué la présence d'Emmanuel Macron dans le théâtre vendredi soir était également l'auteur des images montrant Alexandre Benalla en train de frapper un manifestant à terre, lors de la manifestation parisienne du 1er mai 2018.

dossier :

Emmanuel Macron

Juliette Mitoyen