BFMTV
Dossier

Affaire Benalla

Le procès d'Alexandre Benalla s'est ouvert le 13 septembre 2021 et le jugement a été rendu le vendredi 5 novembre 2021 au tribunal correctionnel de Paris. L'ancien chargé de mission au cabinet d'Emmanuel Macron, âgé de 30 ans, a été jugé pour 12 infractions, notamment pour "violences volontaires en réunion", "immixtion sans titre dans l'exercice de la fonction de policier" et "faux et usage de faux". Alexandre Benalla a été condamné à trois ans de prison dont un ferme et a fait appel de cette condamnation. Un verdict très attendu et qui ne manque pas de faire réagir, à six mois à peine de l'élection présidentielle. Vincent Crase, ancien agent de sécurité d'En Marche proche d’Alexandre Benalla, a aussi été reconnu coupable de violences en réunion et port prohibé d'arme à feu. Deux policiers ont également été condamnés à de la prison avec sursis.

Alexandre Benalla est entré dans l'actualité en juillet 2018, quand il a été identifié sur des vidéos, le montrant avec un casque de CRS, frapper un manifestant, place de la Contrescarpe le 1er mai 2018. Etant alors adjoint du chef de cabinet du président de la République, ces révélations ont fait l'effet d'une déflagration politique, obligeant le gouvernement à suspendre les réformes en cours tandis que des commissions d’enquêtes parlementaires sont organisées. D’autres vidéos le montrent procéder à des interpellations, alors qu’il est censé être un simple observateur et que ses interventions n’étaient « pas nécessaires » selon les procureurs. Le parquet a jugé ces actions « illégitimes ».
L'affaire se complexifie et développe plusieurs ramifications fin 2018 et en 2019 : utilisation par Alexandre Benalla de passeports diplomatiques pour différentes missions au nom de délégations étrangères, disparition d’un coffre-fort lors d’une perquisition reportée, violation du contrôle judiciaire, perquisitions contestées chez Mediapart et convocations de journalistes, contrats de protection pour une société russe supposée mafieuse par l’intermédiaire de sociétés écrans...

L'ex-chargé de mission de l'Elysée avait été condamné vendredi à trois ans d'emprisonnement, dont un ferme sous bracelet électronique, notamment pour des faits de violences en réunion.

Benalla, les bonnes feuilles - 06/11

Benalla, les bonnes feuilles - 06/11

Sur l'affaire qui porte son nom, Alexandre Benalla n'a pas changé de perception. "Des erreurs ont été commises évidemment, par moi, c'est certain, mais il semble malgré tout que j'aie le dos bien large. Et je suis loin d'être le seul responsable de ce naufrage. Je suis le fusible utile du pouvoir". Ces mots forts sont issus d'un livre que l'ancien chargé de mission de l'Élysée a écrit dans le secret. Le titre qu'il a choisi est sans détour: "Ce qu'ils ne veulent pas que je dise". Les bonnes feuilles ont été publiées ce mercredi par le magazine Le Point. Le livre semble bien être un moyen de faire entendre sa version des faits. Un document BFMTV du mercredi 6 novembre 2019. Bruce Toussaint s’entoure de chroniqueurs pour passer en revue avec convivialité l’actualité du jour et remettre les faits dans leur contexte: Bruno Jeudy et Catherine Tricot qui développent l’actualité politique de la journée ; Jeanne Daudet qui donne la parole aux témoins des événements de la journée et Benoît Gallerey qui offre un panorama de l’actualité qui enflamme les réseaux sociaux. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages d'actualité. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.