BFMTV

Sondage: Marine Le Pen part en tête dans le Nord aux régionales

Si le premier tour des élections régionales en Nord-Pas-de-Calais Picardie avait lieu dimanche prochain, Marine Le Pen devancerait de plus d’une dizaine de points ses adversaires, selon un sondage Odoxa pour BFMTV et Le Parisien-Aujourd'hui en France. Mais la campagne ne fait que commencer.

Marine Le Pen a pour l'instant une nette avance sur ses adversaires aux élections régionales Nord-Pas-de-Calais Picardie, selon les résultats d'un sondage réalisé par Odoxa pour BFMTV et Le Parisien-Aujourd'hui en France, qui corroborent les autres enquêtes actuelles.

Selon les hypothèses de premier tour (avec ou sans une liste unie Front de Gauche EELV), la présidente du FN recueillerait entre 36 et 37% des suffrages, soit 10 à 11 points de plus que le candidat Les Républicains, Xavier Bertrand, crédité de 26% dans les deux cas. Le socialiste Pierre de Saintignon n'obtiendrait que 21% des suffrages.

-
- © BFMTV

Et Marine Le Pen l'emporterait également en cas de triangulaires au second tour en décembre prochain.

-
- © BFMTV

"Les lignes vont probablement bouger"

Historiquement forte dans ce territoire, et particulièrement dans son bastion du Nord-Pas-de-Calais, la gauche atteindrait des niveaux extrêmement bas en étant créditée de 33% à 34% des suffrages en cumulant toutes les listes, de l’extrême-gauche au PS. Soit une déperdition de 20 points par rapport au score qu'elle avait obtenu sur les deux régions lors des dernières élections régionales de 2010 (54%). Lors des dernières élections départementales en mas 2015, elle avait recueilli 35% des voix.

"La campagne ne fait que commencer et les lignes vont probablement bouger tout au long de celle-ci", estime Gaël Sliman le président d'Odoxa qui rappelle que le candidat socialiste Pierre de Saintignon, est de loin le moins connu des trois favoris du second tour. 60% de sondés disent en effet ne pas le connaître. Détail important à notre époque, il n'a toujours pas de fiche Wikipedia.

Les sympathisants de gauche semblent d'ailleurs en vouloir à Martine Aubry de ne pas s'être présentée. 74% d'entre eux sont persuadés que sa candidature aurait permis à la gauche de réaliser un meilleure score que son premier adjoint à la mairie de Lille.

Autre détail important, un tiers des sondés ont préféré pour l'instant ne pas se prononcer quant à leur vote au premier ou au second tour.

Meilleure exposition et pire popularité pour Marine Le Pen

Si elle bénéficie de la meilleure notoriété (seulement 3% des sondés déclarent ne pas la connaître), Marine Le Pen bénéficie en revanche de la plus mauvaise opinion (56% des sondés ont une plutôt mauvaise ou très mauvaise opinion de la frontiste) contre 48% pour Xavier Bertrand et 25% pour Pierre de Saintignon.

-
- © BFMTV

Autre enseignement du sondage, la grande crainte que Marine Le Pen avait avant de se lancer aux régionales semble pouvoir être levée: une majorité d’habitants de la région (54% contre 42%) et surtout une écrasante majorité de ses électeurs (91% contre 7%) jugeraient tout à fait légitime qu’elle les "abandonne" en se présentant à la présidentielle si jamais elle devait être élue présidente de la région.

méthodologie:

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 991 personnes inscrites sur les listes électorales de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, interrogées par Internet du 15 au 18 septembre 2015.

K. L.