BFMTV

Sondage BFMTV: 70% des Français approuvent toujours le mouvement des gilets jaunes

Un sondage Elabe pour BFMTV publié ce mercredi après-midi indique que 70% des Français approuvent toujours la mobilisation des gilets jaunes, un taux en recul de 3 points par rapport à la semaine précédente.

Alors que l'hypothèse d'un acte VI des gilets jaunes samedi fait débat dans les rangs des protestataires, un sondage "L'opinion en direct" mené par l'institut Elabe pour BFMTV (*) publié ce mercredi révèle que 70% des Français approuvent toujours la mobilisation. En revanche, ils sont partagés sur la poursuite de la mobilisation: 54% des Français estiment que la mobilisation doit se poursuivre.

Après plus d’un mois de mobilisation, le niveau d’approbation reste important. Dans le détail, 41% soutiennent la mobilisation et 29% éprouvent de la sympathie pour les manifestants. À l’inverse, 22% la désapprouvent, dont 11% y sont opposés, et 11% hostiles. Enfin, 8% des personnes interrogées y sont indifférentes.

Les Français et les gilets jaunes, le 19 décembre 2018.
Les Français et les gilets jaunes, le 19 décembre 2018. © Capture ELABE - Les Français et les gilets jaunes.

Divisés sur la suite du mouvement

D'après le sondage, 54% des Français estiment que la mobilisation doit se poursuivre alors que 46% pensent qu’elle doit s’arrêter. Les catégories populaires continuent majoritairement à souhaiter la poursuite de la mobilisation (65%), les classes moyennes sont plus partagées (59%), alors que les retraités (44%) et les cadres (37%) sont minoritaires à souhaiter sa poursuite.

Les Français et les gilets jaunes, le 19 décembre 2018.
Les Français et les gilets jaunes, le 19 décembre 2018. © Capture ELABE - Les Français et les gilets jaunes.

Samedi dernier, le cinquième jour de mobilisation avait rassemblé 66.000 gilets jaunes, soit deux fois moins que la semaine précédente. De son côté, l'exécutif souhaite que le mouvement s'arrête. "Ça suffit", a déclaré lundi le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

(*) Sondage mené sur Internet les 18 et 19 décembre 2018, sur un échantillon représentatif de 1010 personnes âgées de 18 ans et plus, composé selon la méthode des quotas. 

Avec AFP