BFMTV

"Rien n'est gagné": Macron invite les Français à "continuer à se faire vacciner"

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 1er juin 2021 à Paris

Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 1er juin 2021 à Paris - GEOFFROY VAN DER HASSELT © 2019 AFP

Après l'annonce par Jean Castex de la fin de l'obligation du port du masque dès jeudi et de la levée du couvre-feu le 20 juin, Emmanuel Macron estime que le gouvernement peut "se féliciter d'avoir eu la bonne stratégie".

Le président de la République a réagi aux annonces de la levée de plusieurs restrictions sanitaires en France. Il a estimé que le gouvernement "ne peut que se féliciter d'avoir eu la bonne stratégie" en affirmant que le but a toujours été d'avancer "de manière toujours pragmatique et proportionnée au vu des résultats qui sont les nôtres".

Lors d'une conférence de presse plus tôt dans la journée, le Premier ministre Jean Castex a annoncé la fin de l'obligation du port du masque obligatoire en extérieur (sauf dans certaines circonstances) ainsi que la levée du couvre-feu dès le 20 juin, soit 10 jours avant la date prévue dans le calendrier d'origine.

"Rien n'est gagné"

Une levée des restrictions sanitaires due à une nette amélioration de la situation épidémique en France. C'est pour cela "qu'avec presque 15 jours de recul sur la dernière étape", il y a "une ou deux choses qu'on peut ajuster", a expliqué le chef de l'Etat.

Le président a néanmoins tenu à rappeler aux Français qu'il faut rester prudent.

"Rien n'est gagné et vraiment j'insiste là-dessus et j'invite tous nos concitoyens à continuer à se faire vacciner, d'aller à la vaccination qui est le seul moyen de combattre durablement cette épidémie", a affirmé Emmanuel Macron.
Marine Langlois