BFMTV

Pour Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron "parle aux gens comme à des domestiques"

Hémicycle de l'Assemblée nationale

Hémicycle de l'Assemblée nationale - CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Jean-Luc Mélenchon n'apprécie pas le ton adopté par Emmanuel Macron dans sa campagne. Le candidat de la "France insoumise" reproche à celui d' "En marche!" de ne pas être de gauche.

Le candidat de la France insoumise à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon s'en est pris dimanche à l'ex-ministre de l'Economie et actuel candidat à la présidentielle, Emmanuel Macron, au micro de RTL.

"Il vit ailleurs"

"Cet homme vit ailleurs (...) il vit tellement ailleurs qu'il parle aux gens comme à des domestiques: quand il fait son meeting à Paris, il se met à hurler pour dire aux gens, "vous allez militer, etc". Moi je ne parle jamais aux gens comme ça" a lancé Jean-Luc Mélenchon dans l'émission "Le Grand Jury" (RTL/LCI/Le Figaro).

"Il n'en rate pas une, il ne peut pas s'en empêcher. Il arrive dans le Pas-de-Calais et il leur dit: "Ah bah oui, il y a le tabagisme et l'alcoolisme". Il ne manque plus que l'inceste et comme ça le tableau serait complet!", a dénoncé Jean-Luc Mélenchon. 

Des remerciements ironiques

Il faisait référence à un déplacement à Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais), vendredi, de l'ex-ministre de l'Economie au cours duquel il avait déploré que "l'alcoolisme et le tabagisme se (soient) installés dans le bassin minier. Tout comme l'échec scolaire".

"M. Macron n'est pas à gauche", a aussi jugé Jean-Luc Mélenchon pour qui les solutions qu'il propose "échouent depuis trente ans, c'est le libéralisme". Il a néanmoins adressé ironiquement des remerciements à "cet homme qui est très brave" de "tout ce qu'il fait pour prendre les autres en tenaille avec moi", alors que les deux hommes sont mieux placés dans les intentions de vote que tous les candidats de la primaire socialiste.

R.V. avec AFP