BFMTV

Présidentielle 2017: et Mélenchon inventa le meeting... en hologramme

Le candidat de la "France insoumise" tiendra deux meetings simultanés le même soir du 5 février: l'un physiquement à Lyon, l'autre à Paris, en hologramme. "Une première mondiale", affirme-t-il.

A chaque campagne présidentielle sa nouveauté technologique. Celle de 2017 verra donc se dérouler le premier meeting... "holographique". C'est Jean-Luc Mélenchon qui l'a annoncé jeudi midi, en même temps que ses 517 signatures: le 5 février prochain, il sera en meeting à Lyon et simultanément, tiendra un meeting à Paris en hologramme.

"Il s'agit d'une première mondiale" selon le candidat de la "France insoumise", qu ne cache pas sa satisfaction:

"En voyant l’hologramme, peut-être que vous ferez partie de ces gens qui ont quelque chose ensuite à raconter toute leur vie. Comme ceux de nos anciens qui ont pu nous dire: ‘Moi j’étais à la première séance de cinéma'". 

En réalité, comme le rappelle Libération, il s'agira d'une première en France. Car Recep Tayyip Erdogan et le dirigeant indien Narendra Modi ont déjà usé du stratagème. 

Le dimanche 5 février sera en tout cas une date particulièrement scrutée. Outre Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen se trouvera le même jour à Lyon également pour une convention du Front national. Emmanuel Macron tiendra un meeting également dans la même ville, la veille au soir. 
A. K.